(4) Articles

Enquête supermarchés: où est le panier le moins cher?

Par Catherine Crépeau (journaliste) et Clémence Lamarche (chargée de projets) Mise en ligne : 12 septembre 2016  |  Magazine : octobre 2016

Shutterstock

Maxi, Provigo, IGA, Metro, Super C, Walmart... Dans quel supermarché obtient-on le meilleur prix? Protégez-Vous a enquêté.

Consultez les résultats de notre enquête de prix dans les épiceries ainsi que le classement des supermarchés préférés des consommateurs. Voyez aussi comment les commerçants réussissent à vous attirer dans leur magasin.

Nos magasineurs ont recueilli près de 15 000 prix au cours des 109 visites qu’ils ont effectuées dans les six principales chaînes de supermarchés à Gatineau, Laval, Longueuil, Montréal, Québec et Sherbrooke. Leur panier type contenait 49 produits courants, comme de la laitue romaine, du fromage cheddar, du beurre d’arachide et du détergent à vaisselle. Pour être certains de trouver tous les articles de notre liste, ils ont visité les plus grosses succursales des chaînes, c’est-à-dire IGA Extra, Maxi & Cie, Provigo Le Marché et Metro Plus, en plus de Walmart et Super C.

Bilan des courses : 222 $ si vous optez pour les marques nationales – beurre Lactantia, yogourt Liberté, etc. – au Walmart et au Maxi & Cie, contre 255 $ pour exactement la même chose au IGA Extra. Cet écart de 13 % n’est pas négligeable : il suffit de dépenser 150 $ par semaine au supermarché, comme le font bien des familles, pour que le choix d’une des deux chaînes d’épiceries les moins chères se traduise par des économies annuelles totalisant 1 014 $ !

Si vous avez tendance à toujours rechercher les marques les plus économiques, c’est aussi au Walmart que vous trouverez votre bonheur. Ce nouveau protagoniste, arrivé dans le marché des denrées alimentaires en 2011, défie la concurrence avec un panier à 182 $. Celui de Metro Plus, à 212 $, occupe la dernière place du tableau de résultats.

Parmi nos plus fidèles abonnés, certains auront peut-être l’impression que ce palmarès ressemble étrangement à ceux de 1997 et de 2000. C’est vrai. Les grandes chaînes qui s’annoncent comme économiques (Maxi, Super C) faisaient déjà bonne figure dans nos enquêtes. Et IGA, Provigo et Metro fermaient la marche à l’époque, tout comme aujourd’hui.

Rien n’est parfait

Pour compléter notre enquête de prix, nous avons sondé notre panel de consommateurs DataConso. Plus de 3 600 internautes se sont confiés sur leurs habitudes de magasinage et sur leurs préférences dans le domaine des supermarchés.

Les chaînes à bas prix misent sur une réduction de leurs dépenses d’exploitation pour offrir le panier le moins cher. La variété et la fraîcheur des produits peuvent donc en souffrir, tout comme la propreté du magasin et le temps d’attente aux caisses. C’est ce qui explique pourquoi nos grands gagnants de la portion enquête de prix se retrouvent au bas du palmarès de satisfaction de la clientèle

Vous cherchez le meilleur des deux mondes en papillonnant d’un magasin à l’autre, à la recherche des meilleurs rabais ? Cette stratégie est moins avantageuse qu’on serait porté à le croire, montre notre analyse.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation