Le curcuma traite les troubles digestifs

Par Julie Gobeil Mise en ligne : 19 août 2011  |  Magazine : septembre 2011

Photo: iStockphoto

Cette croyance très répandue dans plusieurs cultures orientales est vraie, selon l’Organisation mondiale de la santé et la Commission E allemande. Et la bonne nouvelle, c’est que ceux qui aiment le goût du curcuma peuvent atteindre la dose thérapeutique par l’alimentation. En effet, de ½ à 1 c. à thé de l’épice telle qu’elle est vendue au supermarché suffit pour prendre la dose quotidienne recommandée de 1,5 à 3 g.

Un autre effet possible
Le curcuma et son principal ingrédient actif, la curcumine, ont de puissantes propriétés antioxydantes. Des études sont en cours pour vérifier leur efficacité dans la lutte contre le cancer.

Quelques précautions

  • Le curcuma a un potentiel anti-inflammatoire ; il est d’ailleurs utilisé pour cette raison dans la pharmacopée de plusieurs médecines traditionnelles. Si vous prenez déjà des médicaments ou produits de santé naturels ayant cette propriété, il serait bon de consulter un professionnel de la santé avant d’augmenter votre apport en curcuma. Même chose si vous prenez des médicaments anticoagulants.
  • La dose thérapeutique de curcuma pourrait causer des effets indésirables aux personnes qui souffrent de calculs biliaires ou d’ulcères gastriques. Son innocuité, lorsque l’épice ou l’extrait est pris en grande quantité, n’a pas été prouvée pour les femmes enceintes. 
Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation