Par Bruno Geoffroy et Rémi Maillard Mise en ligne : avril 2014

Photo: Shutterstock

Votre taux de cholestérol est trop élevé ? Voilà de quoi vous aider à le faire baisser.

Environ 40 % des Canadiens ont un niveau de cholestérol total trop élevé dans le sang, selon une étude de Statistique Canada publiée en 2012. Ce constat, le Dr Paul Poirier, directeur du programme de prévention et de réadaptation cardiaque à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, le vérifie en clinique. « Mes patients ont plus de mauvais cholestérol et moins de bon cholestérol qu’au début de ma carrière, il y a 15 ans. Ils sont aussi plus gros, plus sédentaires et plus souvent diabétiques. »


Les statines – médicaments qui abaissent le taux de cholestérol sanguin, comme le Lipitor ou le Crestor – sont d’ailleurs prescrites 2,3 fois plus souvent aujourd’hui qu’il y a 10 ans. Or, ces médicaments ne sont pas pour tout le monde. Leurs effets secondaires incluent des douleurs musculaires, même chez les personnes qui font régulièrement de l’activité physique, et un risque de diabète de type 2. Leur utilisation est cependant indiscutable en prévention « secondaire », c’est- à-dire après un accident cardiovasculaire, un infarctus ou un AVC. Ce n’est pas votre profil ? En prévention « primaire », les statines devraient être réservées aux personnes qui présentent un risque élevé de maladies cardiovasculaires ou un problème d’hypercholestérolémie familiale.

Pour les autres, «en matière de santé cardiovasculaire, aucune pilule ne vaut l’exercice physique et une bonne alimentation », dit le Dr Poirier.

Bonne nouvelle : en changeant vos habitudes de vie, vous pouvez agir favorablement sur l’hypertension, le diabète, la sédentarité, le stress, l’obésité, autant de facteurs qui peuvent influencer votre taux de cholestérol.

Santé et alimentation