(6) Articles

Par Lise Bergeron Mise en ligne : septembre 2012

Photo: Shutterstock

En marge des produits laitiers, plusieurs nouvelles boissons sont apparues sur les tablettes des épiceries. De bons choix? Tour d’horizon.


Le lait de vache compte dorénavant des rivaux: toute une gamme de boissons végétales, notamment celles de soya, riz, avoine, orge, millet, sarrasin, amande, noix de coco, lin et chanvre.

Comment choisir «sa» boisson? Tout dépend du but poursuivi : voulez-vous une source riche en protéines, vous assurer de prendre assez de vitamine D ou simplement y faire tremper vos céréales ­matinales?

Marie-Josée LeBlanc, nutritionniste chez Extenso.org, rattaché à l’Université de Montréal, estime que ces boissons se comparent difficilement au lait. «Les protéines végétales, mises à part celles du soya, sont incomplètes, et plusieurs de ces produits contiennent du sucre ajouté. Leur profil nutritionnel n’est pas toujours très intéressant, surtout dans le cas des boissons non enrichies.»

Pour Mariève Savaria, technicienne en diététique et professeure de cuisine saine (Brutalimentation.ca), l’important pour combler ses besoins journaliers, surtout si on est végétarien, c’est de varier ses sources de protéines et de choisir des boissons enrichies en vitamines B12 et D. Et si jamais les boissons végétales du commerce ne vous plaisent pas, vous pouvez facilement faire la vôtre à la maison pour une fraction du prix. 

Santé et alimentation