Flash test: SCIO, le premier capteur moléculaire de poche

Par Samuel Lambert-Milot (animation) et Charles Désy (images/montage) Mise en ligne : 14 février 2017

Protégez-Vous a testé le SCiO, un gadget capable de compter en quelques secondes les calories dans vos fruits et légumes préférés et le pourcentage de gras dans les viandes et fromages. Fonctionne-t-il vraiment? Ses résultats sont-ils précis? Voyez notre verdict.

Protégez-Vous plonge dans le futur, car aujourd’hui nous testons le SCiO, un gadget qui peut mesurer le sucre et le gras d'un aliment et vous dire si un fruit est prêt à être mangé.

Le SCiO se présente comme un capteur moléculaire de poche. C’est le genre de technologie qu’on retrouve habituellement dans les laboratoires industriels ou de recherche. Par exemple, le Jeep martien Opportunity (en activité depuis 2004) possède un tel capteur pour analyser la composition de la roche et de l’atmosphère sur la planète Mars.

Sur la planète Terre, c’est la première fois qu’on tente de rendre accessible au grand public cette technologie qu’on appelle «spectrométrie infrarouge». Mais qu’est-ce que fait le SCiO, exactement? Il vous donne:

  • La quantité de sucre et de calories dans de nombreux fruits et légumes (pourvu que la pelure soit comestible)
  • Le taux de gras et d’autres informations alimentaires dans les viandes, volailles et fromages
  • Le pourcentage de cacao dans le chocolat
  • Il peut mesurer votre pourcentage de gras et calculer votre indice de masse corporelle
  • Il peut identifier certains médicaments

Le fabricant Consumer Physics a très bien fait son travail. Le SCiO est facile à utiliser, les instructions sont claires et l’interface est agréable à consulter.

Notre test

Nous avons testé le SCiO en faisant au moins trois lectures sur une quinzaine de produits. Nous avons mesuré le pourcentage de glucides dans des fruits et légumes et le pourcentage de lipides dans des viandes, poissons crus et fromages.

Pour connaître la précision du SCiO, nous avons comparé ces lectures avec des valeurs de référence connues. Dans tous les cas, le SCiO a donné des résultats précis qui varient de 10 à 20 % selon nos valeurs de référence. Ça peut sembler beaucoup, mais ce sont des marges d’erreur acceptables selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Le SCiO a aussi identifié un comprimé d’ibuprofène et un autre d’acétaminophène. Quelques essais ont toutefois été nécessaires pour y arriver. Finalement, il a très bien identifié le pourcentage de cacao.

Notre verdict

Le SCiO est précis et il fonctionne très bien pour un certain nombre de produits. Toutefois, en tenant compte du prix (400 $), l’utilité de cet appareil semble plutôt limitée pour l’instant.

Vous imaginez-vous au supermarché en train de scanner les fruits et légumes pour trouver les plus sucrés? Avez-vous vraiment besoin du SCiO pour distinguer un comprimé d’Advil d’un autre de Tylenol? Devez-vous vérifier le taux de gras des viandes ou fromages que vous consommez?

Restons ouverts d’esprit: le SCiO est un tout nouveau produit pour lequel une communauté de développeurs est en train d’imaginer de nouvelles applications. On peut penser que dans quelques années, les utilisateurs pourront identifier beaucoup plus de produits, décuplant ainsi les possibilités du SCiO.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 1 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Mathieu Jolicoeur | 16 février 2017

    Hahaha, toujours excellent les flash test !