Le lait coûtera plus cher en février 2016

Par Stéphanie Perron Mise en ligne : 03 février 2016

Le lait coutera plus cher iStockphoto

La hausse en vigueur depuis le 1er février 2016 représente quelques cents, selon la région dans laquelle vous habitez.

La hausse des prix concerne tous les formats et types de lait visés par le Règlement sur les prix du lait de consommation, et ce, dans toutes les régions. Les dépanneurs, épiceries et autres commerçants peuvent déterminer eux-mêmes le prix du lait qu'ils vendent, en autant qu'il se situe entre les montants minimum et maximum fixés par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec. Les consommateurs peuvent vérifier les prix exacts sur le site de la Régie. Dans la majorité des régions (à l'exception de l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine), les prix sont désormais ceux-ci:

  • Lait à 3,25 % M.G.: de 1,74 $ à 1,89 $ (1 litre), de 3,43 à 3,73 $ (2 litres) et de 6,58 $ à 7,18 $ (4 litres).
  • Lait à 2 % M.G.: de 1,67 $ à 1,82 $ (1 litre), de 3,30 $ à 3,60 $ (2 litres) et de 6,33 $ à 6,93 $ (4 litres).
  • Lait à 1 % M.G.: de 1,60 $ à 1,75 $ (1 litre), de 3,16 $ à 3,46 $ (2 litres) et de 6,06 $ à 6,66 $ (4 litres).
  • Lait à 0 % M.G.: de 1,55 $ à 1,70 $ (1 litre), de 3,06 $ à 3,36 $ (2 litres) et de 5,84 $ à 6,44 $ (4 litres).

Certains formats sont toutefois exclus des prix fixés par la Régie des marchés agricoles et alimentaires, par exemple:

  • Le lait vendu dans un contenant en plastique et/ou avec un bouchon
  • Le lait microfiltré à durée de conservation prolongée et les autres types de lait à valeur ajoutée
  • Le lait vendu dans des contenants de 250 ml et de 500 ml
  • Le lait certifié bio
  • Le lait cacher
  • Le lait traité à ultra haute température (UHT)

Prix trop élevé? Portez plainte

Si un commerçant ne respecte pas les montants minimum et maximum, vous pouvez porter plainte à la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec au 514-873-8116 (poste 239) ou à jaafar.bouanane@rmaaq.gouv.qc.ca. Les inspecteurs se chargent de visiter et aviser les commerçants contre lesquels des plaintes ont été déposées. Selon l'organisme gouvernemental, ceux-ci se conforment au généralement au Règlement dès qu'ils sont avertis.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.