Pour survivre aux canicules, installez un film sur vos fenêtres

Par Stéphan Dussault Mise en ligne : 16 juin 2011

Shutterstock

Pour bloquer une partie de la chaleur du soleil tout en continuant de profiter de sa lumière, considérez l’ajout d’un film à vos fenêtres.

Vous crevez de chaud, n'avez pas de climatiseur et rechignez à assombrir l'intérieur en fermant les rideaux? Avez-vous songé à appliquer un film à l’intérieur de vos fenêtres, vendu dans les quincailleries?

Il y a deux ans, le magazine américain Environnemental Building News a placé les films pour fenêtres résidentiels au deuxième rang de son Top 10 des produits de rénovation écologiques et abordables. Écologique parce qu’il peut filtrer plus de la moitié de la chaleur du soleil sans trop réduire la luminosité, le film créant un petit écran bleuté. Mais pour y arriver, les rayons du soleil doivent frapper directement le vitrage: pour les fenêtres orientées vers l’est ou le nord, il n’y a pas vraiment d’intérêt à utiliser ces films.

Ce produit est aussi relativement abordable: à 35 $ le film pour une fenêtre de 2X4pi, il peut augmenter le confort intérieur à prix raisonnable ou permettre des économies de climatisation. En prime, le film bloque les rayons ultra-violets responsables de la dégradation des couleurs des meubles et autres objets frappés par les rayons du soleil.

Vous voulez en profiter pour atténuer un peu plus la lumière ou rehausser votre intimité en achetant un film teinté? Ce n’est pas une bonne idée selon Yves Perrier, expert en habitation et auteur du Guide Perrier. «Un film teinté peut accumuler de la chaleur entre les verres et desceller vos verres thermos», explique-t-il.

Et pour l’hiver?

Des fabricants assurent que leur produit est également utile pour l’hiver, promettant des économies annuelles de chauffage et de climatisation d’environ 15 %. Mais si le film bloque la chaleur l’été, comment peut-il la laisser entrer l’hiver? Leur réponse: oui, elle bloque l'entrée de chaleur l'hiver, mais le film ajoute une épaisseur qui l'empêche davantage de sortir. «Selon ce que je vois, en hiver le résultat est à peu près équivalent. Le film empêche autant de chaleur de sortir qu’il en bloque à l’entrée», estime Yves Perrier. La solution: ranger le film pour l'hiver en même temps que les moustiquaires? Pas vraiment. La solution est permanente, même s’il est possible de le retirer pour de bon.

Le film pour fenêtre conviendra particulièrement aux pièces généreuses en vitrage, comme les solariums, qui sont parfois trop chauds même en hiver. Quand on sait, comme le souligne Yves Perrier, qu’une porte-patio frappée par le soleil génère autant de chaleur que trois plinthes électriques de 1000 watts!

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.