Par Stéphanie Perron et Jesse Caron Mise à jour : 19 août 2013

Recours collectif autorise pour le Pont A25 Shutterstock

Applications mobiles, sites Web, fréquences radio, fils Twitter... Les automobilistes ont accès à plusieurs sources d'information en continu sur la circulation et les travaux routiers.

Radio Circulation 730 a été lancée par le groupe Cogeco Diffusion le 6 septembre 2011. Accessible à la fréquence 730 AM et sur le Web, cette station remplace CKAC Sports, dont une partie de la programmation a migré au 98,5 FM (une antenne du même radiodiffuseur).

Des animateurs en studio se servent des images captées par les caméras de surveillance du réseau routier métropolitain pour décrire l'état de la circulation. Des reporters se déplacent également sur le terrain pour présenter plus de détails sur les points chauds ou les accidents. Bien entendu, les auditeurs sont aussi invités à joindre la station pour signaler des problèmes, au 514-790-0231.

Les chroniqueurs entrent en ondes à 4 h 30 les jours de semaine, et à 6 h le week-end; ils y restent jusqu'à 1 h le lendemain. Seuls les messages publicitaires et la météo interrompent la livraison des bulletins de circulation. Radio Circulation 730 est née d'une entente signée par Cogeco et le ministère des Transports du Québec (MTQ) en mai 2011. Le gouvernement versera 1,5 million de dollars par année jusqu'en 2014 pour contribuer au fonctionnement de la station, en échange de quoi il recevra du temps d'antenne publicitaire quotidien.

Le Web pour contourner les chantiers

Également fraîchement lancé, le site ZoneCone.ca cherche plutôt à diriger les automobilistes autour des chantiers qui encombrent les routes du grand Montréal. Créé à l'initiative d'un citoyen, ce site utilise les données du MTQ et celles de la Ville de Montréal pour rassembler, sur une même carte, des renseignements sur le plus grand nombre possible d'entraves routières. Les utilisateurs peuvent aussi saisir leur parcours pour connaître toutes les zones de travaux qu'ils devront traverser avant de parvenir à destination. Ils peuvent aussi s'inscrire au site afin de recevoir des alertes courriel sur les nouveaux chantiers susceptibles de compliquer leurs trajets réguliers.

En entrevue dans un blogue de Radio-Canada, le créateur du site, Stéphane Guidoin, a indiqué que les données sont rafraîchies automatiquement deux fois par jour, le matin et le soir. Les internautes pourraient éventuellement être appelés à contribuer au site, mais ce n'est pas possible pour le moment.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.