Bris de transmission chez Nissan: ça continue!

Par Mise en ligne : 06 décembre 2018

Les plaintes de consommateurs à propos de bris de la transmission dans les Nissan Versa et Sentra ont fortement augmenté ces derniers mois.

L’Association pour la protection des automobilistes (APA) a constaté une forte augmentation des bris de transmission à variation continue (CVT) dans les Nissan Versa et Sentra.

Consciente du problème, Nissan avait déjà prolongé la garantie de la transmission (10 ans/200 000 km) pour les modèles suivants: 

• Nissan Murano 2003-2010
• Nissan Maxima 2007-2010
• Nissan Versa 2007-2010
• Nissan Sentra 2007-2010
• Nissan Altima 2007-2010
• Nissan Rogue 2008-2010

Mais la situation n’a visiblement pas été corrigée, l’APA ayant constaté qu’ils persistent sur les modèles plus récents. Les Nissan Versa et Sentra sont les modèles les plus touchés, surtout les Sentra 2013.

>> À lire aussi: Problèmes de moteur avec le Honda CR-V

Réparation aussi chère que la valeur de l’auto

À cause du bris de composants internes dans la transmission, les propriétaires se retrouvent dans une situation délicate, les concessionnaires Nissan facturant de 5 500 à 7 500 $ pour la réparation!

«Les consommateurs qui n’ont pas beaucoup d’argent font face à un fardeau très lourd,car le montant peut égaler le prix du véhicule sur le marché de l’occasion», explique George Iny, président de l’APA.

La situation est encore plus critique pour les consommateurs qui ont toujours des mensualités à payer. Alors que leur véhicule brisé n’a plus aucune valeur sur le marché, ils doivent souvent contracter un second prêt pour financer le coût des réparations.

>> À lire aussi: Cas vécu: un paiement d’immatriculation oublié lui coûte 482 $

L’APA demande une prolongation de garantie

Lorsqu’un propriétaire constate un bris après l’expiration de la garantie, Nissan évalue la prise en charge au cas par cas. Dans certains cas, le constructeur paye les pièces, mais pas la main-d’œuvre, alors que, dans d’autres, il assume de 30 à 50 % de la facture totale.

Puisque ce problème est déjà connu et que le constructeur a déjà consenti à prolonger lagarantie pour ce type de bris, l’APA demande à Nissan l’extension du programme existant afin d’inclure les modèles plus récents.

Par exemple, en janvier 2017, Nissan avait décidé de faire passer la garantie de la transmission CVT des Pathfinder 2013-2014 (sauf les hybrides) de 5 ans/100 000 km à 7 ans/135 000 km. Il serait donc logique de prolonger la durée de la garantie pour les autres modèles concernés, croit l’APA.

Si vous possédez une Nissan Versa ou Sentra, que votre transmission à variation continue est brisée et que le constructeur refuse toute prise en charge, contactez l’APA, à apamontreal@apa.ca, qui pourra vous diriger vers un garage qui réalise la réparation pour 3 500 $ au lieu des 5 500 à 7 500 $ exigés par Nissan.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.