Par Rémi Leroux Mise en ligne : 18 janvier 2017

Shutterstock

La Société canadienne d’hypothèques et de logement augmentera les primes d’assurance pour les acheteurs qui seront propriétaires occupants. Voici l’impact financier de cette hausse.

Faut-il s’inquiéter des décisions qui agitent le marché de l’immobilier depuis l’automne dernier? En octobre 2016, le gouvernement fédéral a annoncé un resserrement important des règles hypothécaires.

En ce début d’année, c’est au tour de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) d’y aller de son annonce. À partir du 17 mars 2017, la SCHL majorera les primes d’assurance prêt hypothécaire pour les propriétaires qui occupent leur logement. Dans un communiqué, elle explique que, «pour l’acheteur moyen, la majoration des primes donnera lieu à une augmentation d’environ 5 $ de ses mensualités hypothécaires».

Rappelons que les acheteurs qui font une demande de prêt hypothécaire doivent l’assortir d’une assurance de la SCHL lorsqu’ils ne disposent pas d’une mise de fonds équivalant à au moins 20 % de la valeur totale de la maison ou du condo qu’ils veulent acheter. Pour les neuf premiers mois de 2016, le montant moyen d’un prêt assuré par la SCHL était d’environ 245 000 $, et la mise de fonds moyenne des acheteurs s’établissait autour de 8 %.

En considérant une mise de fonds comprise entre 5 % et 9,99 %, la SCHL a fait les projections suivantes:

Impact de l’augmentation*

Montant du prêt

150 000 $

250 000 $

350 000 $

450 000 $

550 000 $

850 000 $

Augmentation des mensualités hypothécaires

2,82 $

4,70 $

6,59 $

8,47$

10,35 $

15,98 $

*Calcul basé sur un terme de 5 ans, un taux de 2,94 % et une période d’amortissement de 25 ans.

Pour déterminer la hausse de votre prime si votre mise de fonds est supérieure à 10 %, visitez le site de la SCHL.

«Nous ne nous attendons pas à ce que la majoration des primes ait une incidence sur la capacité des Canadiens à acheter une habitation», explique dans un communiqué Steven Mennill, premier vice-président Assurance de la SCHL. L’objectif de la mesure est, précise-t-il, de permettre «de maintenir la concurrence dans le secteur de l’assurance prêt hypothécaire et de contribuer à la stabilité financière».

Cette augmentation répond en effet aux nouvelles exigences établies par le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF). Entrées en vigueur le 1er janvier 2017, elles stipulent que les assureurs hypothécaires doivent dorénavant détenir un capital accru afin d’avoir un coussin financier supplémentaire en cas de crise.

>> À lire aussi sur notre site: Magasiner son prêt hypothécaire

2017: une année à risque pour les premiers acheteurs

Bien que la SCHL cherche à se montrer rassurante sur la capacité des Canadiens à acheter une habitation, cette annonce intervient dans un contexte déjà compliqué pour les consommateurs, en particulier pour les premiers acheteurs. Depuis l’instauration de nouvelles règles hypothécaires à l’automne 2016, ces derniers pourraient tout simplement se retrouver dans l’impossibilité de devenir propriétaires.

Au Québec, les premiers acheteurs représentent 40 % des transactions réalisées par des courtiers hypothécaires au cours des cinq dernières années, rappelle Paul Cardinal, directeur du service Analyse du marché à la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ). Ce qui correspond à environ 30 000 transactions chaque année, selon les données de Centris, plateforme qui regroupe le plus grand nombre de propriétés à vendre au Québec. Quatre premiers acheteurs sur cinq n’ont pas la mise de fonds minimale et doivent avoir recours à l’assurance hypothécaire.

Compte tenu des nouvelles règles plus contraignantes imposées par le gouvernement fédéral, Paul Cardinal estime qu’entre 5 000 et 6 000 nouveaux acheteurs au Québec ne pourront obtenir leur prêt hypothécaire. Ils devront donc revoir leurs ambitions à la baisse ou remettre leur achat à plus tard. En attendant, par exemple, d’avoir une mise de fonds plus importante.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.