Faire asphalter son entrée: que doit contenir la soumission?

Par Mise en ligne : 05 juillet 2007

Shutterstock

Shutterstock

Vous désirez faire asphalter votre entrée? Avant de signer quoi que ce soit, demandez des soumissions à trois entrepreneurs et exigez des références.

L’évaluation doit spécifier:

  • la profondeur de l’excavation
  • le type d’asphalte et son épaisseur avant le compactage
  • la quantité et la qualité des matériaux
  • le nettoyage et l’enlèvement des débris
  • la date prévue de la fin des travaux
  • la garantie ainsi que le montant total à payer

Si on vous sollicite à domicile, exigez de voir le permis de vendeur itinérant requis par l’Office de la protection du consommateur, notez-en le numéro et vérifiez si la compagnie a déjà fait l’objet de plaintes en consultant la section «Renseignez-vous sur un commerçant» sur la page d'accueil du site Internet de l'Office.

Demandez aussi une carte professionnelle; si la seule adresse qui y figure est une case postale, soyez vigilant. «À la signature du contrat, faites inscrire la date avant laquelle les travaux doivent être terminés ainsi qu’une mention qui stipule que l’entente sera annulée si l’échéance n’est pas respectée, explique Marjolaine Veillette, de la Régie du bâtiment du Québec. Si on demande un acompte, ne payez pas plus de 10 % du montant total des travaux.»

>> À lire aussi: Enquête sur les sites web de soumissions

L’asphaltage requiert une température extérieure chaude; méfiez-vous des rabais offerts tôt au printemps ou tard à l’automne. Pour éviter que l’entrepreneur tourne les coins rond, soyez présent pendant les travaux et assurez-vous que l’excavation — l’étape la plus importante — est d’au moins 36 cm dans un terrain sablonneux et 51 cm dans un sol argileux. Une excavation insuffisante pourrait engendrer la formation de vallons et de fissures et le travail serait à refaire. Le terrain doit être rempli d’un minimum de 30 cm de pierre concassée sur lesquels on versera une couche d’asphalte d’environ 65 mm d’épaisseur (avant le compactage).

Pour vérifier si un commerçant possède un permis de vendeur itinérant, visitez le site de l'Office de la protection du consommateur ou composez le 1 888 OPC-ALLO.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Maison