À quel moment faut-il déneiger la toiture?

Par Mise en ligne : 30 janvier 2019

Déneigement et déglaçage ne sont pas seulement de rigueur sur les routes, à la maison aussi il faut éviter l'accumulation de neige et de glace. Voici quelques conseils pour entretenir votre toit et votre entrée en hiver.

Faut-il déneiger le toit?

Oui, lorsque les accumulations de neige approchent les 70 cm d’épaisseur (28 po). En effet, avec les épisodes de redoux, la neige peut se transformer en glace et empêcher l’écoulement normal de l’eau. Il peut s’ensuivre des infiltrations d’eau et des dommages importants à la maison. Pour des questions de sécurité, il est préférable de faire appel à un couvreur qui propose l'entretien et le déneigement de toiture.

Si vous décidez de le faire vous-même, munissez-vous d'une pelle à toiture de plastique dotée d’un manche télescopique pour déneiger depuis le sol. Faites le travail par une journée sans vent et en plusieurs étapes au besoin, car c’est très exigeant physiquement. Ayez les mêmes pratiques sécuritaires que des professionnels : déterminer une zone tampon, ne soyez pas seul, tenez-vous à l’écart des fils électriques et de l’emplacement où vous déchargerez la neige.

Inutile d’enlever toute la neige. Il faut éviter avant tout l’accumulation de neige sur les débords de toit. Laissez une couche d’environ 10 cm (4 po) de neige pour ne pas endommager la couverture. Cette opération facilitera l’écoulement de l’eau par la même occasion, en périodes de redoux par exemple.

Pour un toit plat, assurez-vous également que le ou les drains soient libres de neige et de glace.

À noter: des câbles chauffants installés sur les débords de toit peuvent être utiles pour éviter les barrages de glace. Cette solution devrait toutefois être considérée comme temporaire, le temps de régler les problèmes à la source.

>> À lire aussi: Comparatif des différents revêtements de toiture

Éviter la patinoire dans l'entrée

Entretenir votre entrée pour éviter qu'elle se transforme en patinoire est essentiel en hiver. Les sels de déglaçage à base de chlorure (qu’on appelle aussi déglaçants ou fondants) et les abrasifs peuvent vous faciliter la vie et rendre votre entrée plus sécuritaire. Privilégiez les abrasifs, comme le sable ou le gravier. Ils sont moins dommageables pour l’environnement et pour les matériaux.

Évitez, lorsque cela est possible, les sels de déglaçage à base de chlorure. Ils sont corrosifs pour les surfaces et nocifs pour l’environnement. Si vous les utilisez, faites-le avec parcimonie.

Notez que l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) recommande d’éviter les déglaçants la première année suivant la mise en place de béton, puisque les mécanismes de murissement de ce dernier sont toujours actifs. Elle recommande plutôt le sable ou le gravier.

>> À lire aussi: Comment choisir des déglaçants et abrasifs

Quelques trucs

  • Avant toute chose, assurez-vous que l’eau des gouttières ne se déverse pas sur un lieu de passage, comme l’entrée du garage. Cela vous évitera d’y étaler sans cesse le produit choisi.
  • Entreposez votre déglaçant ou vos abrasifs à l’abri et au sec.
  • N’utilisez jamais d’instruments tranchants comme une hache ou un pic pour enlever de la glace plus tenace : vous risqueriez d’abîmer la surface de votre entrée.

Ce texte est extrait et adapté de notre guide pratique «100 trucs: entretien de la maison», vendu en kiosque et disponible dans notre boutique.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Maison

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.