Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Conseils pour acheter un climatiseur de fenêtre

Par Félix Ménard Saint-Denis Mise à jour : 21 juin 2012 Shutterstock

Shutterstock

Rendement énergétique, puissance (Btu/h), minuterie, prix, filtre... Voici les caractéristiques à connaître avant de choisir un climatiseur de fenêtre. À noter que cet article n'est pas un test, mais plutôt un guide d'achat pour vous aider à faire le meilleur choix.

Chaque année, c'est la même rengaine: dès que l'été pointe le bout du nez, plusieurs personnes se ruent sur les climatiseurs de fenêtre ou portatifs. Voici un dossier qui vous aidera à faire le bon choix et à calculer la puissance nécessaire pour votre pièce.

Nous n'avons pas testé de climatiseurs. Pourquoi? Pour de simples raisons de disponibilité: les climatiseurs arrivent bien souvent juste à temps pour la saison forte, et donc malheureusement trop tard pour faire nos tests.

En effet, chaque année au printemps, le marché est inondé de climatiseurs importés d’outre-mer et livrés par bateau. Devant la difficulté à concurrencer cette production en masse à faible coût, bon nombre de fabricants ont aujourd’hui délaissé ce secteur.

Cependant, plutôt que de disparaître du marché, certaines grandes marques achètent maintenant des lots de ces appareils bon marché sur lesquels ils apposent tout simplement leur nom. Cette pratique profite aux consommateurs en faisant baisser les prix, mais elle représente un obstacle majeur à nos essais: les commerçants savent rarement d’avance quels modèles ils achèteront, avec pour résultatl'impossibilité de réaliser nos tests à temps.

>> À lire aussi: Guide d’achat de thermopompes murales et climatiseurs muraux

Bonne nouvelle toutefois: tous les climatiseurs vendus au Canada ont une puissance frigorifique (exprimée en Btu/h) et une cote énergétique certifiées. Ces caractéristiques sont les premières à considérer dans le choix d’un appareil, et elles apparaissent habituellement sur l’emballage et sur le climatiseur.

Avant d'acheter, informez-vous de possibles restrictions ou interdictions avant d’acheter un appareil. En effet, certains immeubles interdisent les climatiseurs, principalement à cause du bruit qu’ils produisent ou encore pour des considérations esthétiques. Quelques caractéristiques à considérer avant de faire votre choix:

Nombre de climatiseurs: s’il vous faut plus de 12 000 Btu/h, il est recommandé d’utiliser deux appareils de puissance moins élevée, qui feront mieux le travail et consommeront moins d’énergie qu’un seul plus puissant.

Prix: climatiseurs portatifs: de 100 à 250 $ plus chers que les modèles de fenêtre de même puissance.

Type: choisissez tout d’abord le type de climatiseur qui vous convient: horizontal (pour fenêtres à guillotine), vertical (pour fenêtres coulissantes ou à battant) ou portatif.

Energy star: climatiseurs de fenêtre (modèles Energy Star jusqu’à plus de 36 000 Btu/h) ou climatiseurs portatifs (quelques modèles Energy Star). 

Puissance: climatiseurs de fenêtre (de 5 000 à 36 000 Btu/h) ou climatiseurs portatifs (de 7 000 à 13 000 Btu/h). Important: les circuits électriques âgés de la maison ou déjà chargés présentent un risque; au besoin, consultez un électricien.

Évacuation de l'eau: les modèles de fenêtre rejettent l’eau directement à l’extérieur. Certains climatiseurs portatifs l’évacuent par la fenêtre sous forme de vapeur, mais la plupart la déversent dans un bac amovible qu’il faut vider périodiquement. Pour s’épargner cette tâche, on peut brancher un tuyau à l’orifice de vidange de l’appareil pour diriger l’écoulement de l’eau, vers l’avaloir de plancher ou le puisard du sous-sol, par exemple.

Minuterie: La plupart des appareils en sont équipés. Elle permet de programmer le départ du climatiseur pour que vous entriez dans une pièce déjà rafraîchie à votre retour à la maison.On peut aussi prévoir l’arrêt automatique aux petites heures du matin quand la température extérieure est plus fraîche. 

Filtre: tous les modèles sont équipés de filtres à air. Dans certains cas, il s’agit de filtres spécialisés qui éliminent plus d’impuretés.

Rendement énergétique: il est représenté par la cote EER (Energy Efficiency Ratio). Plus la cote EER est élevée, plus l’appareil est efficace. Pour un appareil de moins de 20 000 Btu/h, une cote EER de 10,7 ou plus est nécessaire pour satisfaire aux exigences Energy Star.  Dans le cas des appareils plus puissants, la cote minimale est de 9,4.

Commandes numériques: la plupart des climatiseurs sont équipés de commandes numériques et d’une télécommande. Plus que de simples gadgets, celles-ci permettent un réglage plus précis de paramètres tels que la température (au degré près plutôt qu’à des niveaux prédéfinis) et la minuterie.

Pour choisir la bonne puissance du climatiseur

Le choix de la puissance de l’appareil doit être fait en fonction de la taille de la pièce qu’il refroidira. Si la puissance est trop faible, le refroidissement peut ne pas être suffisant par temps très chaud et le compresseur risque de fonctionner en continu, ce qui peut causer une usure prématurée. À l’inverse, une puissance trop élevée pourrait vous donner une pièce froide mais humide, ce qui est inconfortable. Il est possible de déterminer la puissance adéquate en quatre étapes simples élaborées par Ressources naturelles Canada.

1. Calculez la surface de plancher de la pièce (ou des pièces) à climatiser.

2. Repérez dans le tableau ci-dessous la puissance correspondante:

Surface (m2)   

Surface (pi2)   

Puissance de base (Btu/h)

de 9 à 14

de 100 à 150

5000

de 14 à 23

de 150 à 250

6000

de 23 à 28

de 250 à 300

6500

de 28 à 33

de 300 à 350

7250

de 33 à 38

de 350 à 400

8000

de 38 à 41

de 400 à 450

8750

de 41 à 46

de 450 à 500

9650

de 46 à 51

de 500 à 550

10 500

de 51 à 65

de 550 à 700

12 500

de 65 à 93

de 700 à 1000

15 000

de 93 à 111

de 1000 à 1200

17 700

de 111 à 149

de 1200 à 1600

de 19 000 à 24 000

de 149 à 167

de 1600 à 1800

de 24 000 à 27 000

de 167 à 260

de 1800 à 2800

de 27 000 à 33 000

3. Au besoin, additionnez ou soustrayez les valeurs suivantes:

+ 10 % pour une pièce orientée vers l’ouest, le sud-ouest ou très ensoleillée
- 10 % pour une pièce orientée vers le nord, le nord-ouest ou très ombragée
+ 15 % si l’espace est mal isolé (par exemple, un grenier converti en chambre l’été)
+ 4 000 Btu/h si l’espace contient une cuisine
+ 600 Btu/h par personne additionnelle (si plus de deux)
- 30 % si le climatiseur ne fonctionne que la nuit

4. Calculez les coûts énergétiques:

Pour calculer combien vous coûtera l’utilisation d’un climatiseur chaque année, il faut appliquer la formule suivante:
(puissance en Btu/h / cote EER) x heures d'utilisation/an x coût/kWh en $ x 0,001 = coût annuel en $
Exemple pour un climatiseur de 12 000 Btu/h ayant une cote EER de 10,8 utilisé pendant 622 heures au tarif de 0,07 $/kWh
(12 000 / 10,8) x 622 x 0,07 x 0,001 = 48 $

Certains modèles moins efficaces peuvent présenter une cote EER aussi basse que 9,8 qui se traduirait dans ce cas-ci par un coût annuel de 53 $, soit une augmentation de plus de 10 %.

>> À lire aussi: tous nos articles sur la climatisation et le chauffage

Bon à savoir

• Privilégiez les appareils dont le filtre est facilement accessible et amovible. Un filtre empoussiéré diminue l’efficacité du climatiseur et en augmente donc les coûts d’utilisation. 

• Assurez-vous que les entrées d’air intérieures et extérieures sont dégagées en tout temps. Cela est essentiel au bon fonctionnement de l’appareil et assure un rendement optimal. 

• Pour un confort et une efficacité optimaux, programmez votre climatiseur pour qu’il démarre doucement quelques heures avant votre retour à la maison plutôt que de le régler au maximum à votre arrivée. 

• Si la nuit est fraîche, utilisez le mode ventilateur seulement. Vous économisez ainsi de l’énergie tout en réduisant le bruit, puisque le compresseur ne fonctionne pas. 

• Faites inspecter votre climatiseur environ tous les deux ans. Vous pourriez ainsi détecter tôt de petits problèmes avant qu’ils n’en deviennent de gros. ment. Vous économisez ainsi de l’énergie tout en réduisant le bruit, puisque le compresseur ne fonctionne pas. 

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Maison

Commentaires 39 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Armande Sauvageau | 24 avril 2013

    Je pense acheter un climatiseur mural. J'aimerais avoir l'opinion de gens qui en ont fait l'installation en mentionnant la marque et la garantie. Merci à l'avance

    Par Yvan Belzile | 19 juillet 2013

    J'utilise un Samsung depuis environ 10 ans sans problème. Le compresseur à l'extérieur est très silencieux. Je l'utilise que pour l'étage du haut (pour les chambres). Je le laisse fonctionner parfois pendant plusieurs jours sans arrêt. je le met à mode automatique, ce qui enlève l'humidité et met la température à 23 Celsius (parfait pour dormir car j'ai des allergies saisonnière, ainsi que ma fille, donc je n'ouvre que très peu les fenêtres). Je ne pourrais plus m'en passer :-)

  • Par Jean-Robert Dumas | 07 novembre 2012

    Je pense m'acheter un climatiseur mural et je voudrais avoir des références sur des marchands qualifiés qui pourraient me conseiller honnetement sur le genre d'appareil èa acheter et oèu l'installer dans la maison. Je demeure èa Shawinigan,
    merci

  • Par Robert Piette | 20 juillet 2015

    Climatiseur DANBY portatif de 12000 btu valeur de 500.00$
    Rendement très ordinaire pour pièce régulière.
    Contrôle de la température et de la minuterie compliqués
    Insatisfait de mon achat!

    Par Louis Bergeron | 27 avril 2016

    J'ai acheté 2 de ces modèles en super spécial chez Future Shop à 400$ plus le contrat de service. Je suis surpris de voir que cela fonctionne bien. Au départ, c'était en complément d'une unité murale qui venait avec le loyer mais ne suffisait pas à tout climatiser. Les gens achètent du 12000 BTU et c'est insuffisant. Donc, avec le Danby je climatisais la chambre au maximum le jour et la nuit, je fermais la machine et je fonctionnais avec la mini-split du logement.
    J'ai déménagé et j'ai acheté un deuxième et là, je me climatise avec les deux machines, une à chaque bout du logement qui est très grand (1350 pieds carrés). Un est dans la porte-patio et l'autre dans la chambre.
    C'est bruyant comme produit cependant et effectivement pas facile à utiliser avec toutes les options. L'option déshumidificateur est bonne même l'été pour enlever de l'humidité. Avec le ventilateur au niveau le plus bas, c'est supportable. Au niveau le plus élevé, c'est très bruyant.

    Par Marcelle Geoffroy | 18 juin 2014
    Nous avons un DANBY portatif (env. 6000 btu payé 500$) depuis plus de 7 ans et il fonctionne encore très bien, il fonctionne même encore! Nous avons acheté un nouvel appareil pour le 2e étage de la maison, portatif aussi 350$ Commercial Cool 6500 btu, au cas ou le premier nous lâche!!! en espérant [...]

    bonjour, avez-vous essayé votre commercial cool finalement? car nous avons pensé à ce modèle. Merci

  • Par Luc McClish | 22 mars 2015

    J'aimerais mieux pouvoir vous parlez de vous
    Chaque fois les recherches sont si compliquées que j'aime mieux me faire fourrer par les fournisseurs de toutes sortes que d'avoir à faire des recherches de votre site qui finalement ne me dit à peu prêt jamais rien

    Par Guy Bouchard | 19 juin 2016

    Je consulte toujours le site de Protégez-vous avant de faire un achat important , et je peux aujourd'hui dire que cela m'a évité bien des désagréments.

  • Par Nicolas Gendron | 19 juillet 2013

    Que penser des climatiseurs dits « au plasma » ? Est-ce de la frime ?