Par Stéphanie Perron Mise en ligne : 11 novembre 2011

En voyage: argent comptant, crédit ou débit? Shutterstock

Avant de partir pour l’étranger, songez aux pesos, aux roupies ou aux euros dont vous aurez besoin. Informez-vous des frais liés à tous vos modes de paiement et gardez en tête que certaines opérations en théorie sans frais peuvent s’accompagner de frais surprises.

Première règle: prévoyez plus d’un mode de paiement (carte de crédit, argent comptant, carte de guichet, chèques de voyage, etc.). Aussi, mieux vaut voyager avec plus d’une carte au cas où la vôtre serait démagnétisée ou «avalée» par un guichet.

Deuxième règle: ne gardez pas tout votre argent au même endroit. La raison est simple: si vous perdez votre portefeuille, il vous restera de l’argent caché dans votre valise, ou inversement. Certes, cette façon de faire multiplie le risque de perdre votre argent par inadvertance, mais en contrepartie cela vous assure de ne pas vous retrouver sans le sou si on vole votre portefeuille lorsque vous êtes au beau milieu de Bangkok, Amsterdam ou Rio de Janeiro.

À l’étranger, les guichets automatiques portant les symboles Plus et Cirrus acceptent les cartes de crédit et de débit dotées de leurs logos. Si possible, partez avec une carte Plus et une carte Cirrus. La raison? Si vous vous retrouvez dans un endroit où toutes les cartes du réseau Plus sont refusées, vous aurez une solution de rechange (et inversement).

Carte de débit

  • Avisez votre institution financière que vous partez, pour éviter qu’elle ne bloque votre compte si des transactions lui semblaient suspectes. 
  • Lors d’un retrait à l’étranger, vous payez généralement des frais d’accès au réseau Plus ou Cirrus (souvent de 3 à 5 $), des frais à l’exploitant du guichet à destination (montant très variable) ainsi que les frais de service courants qui s'appliquent lorsque vous êtes au Canada (50 ¢ par transaction, par exemple). Voilà pourquoi il vaut mieux retirer d’assez grosses sommes à la fois. Les frais de conversion de devises – similaires à ceux des cartes de crédit – s’ajoutent à la note.
  • Certaines institutions proposent des forfaits comprenant un nombre de transactions à l’étranger.
  • La banque CIBC offre une carte co-badgée Visa Débit utilisant Interac pour les achats effectués au Canada, mais qui traite par Visa Débit les transactions faites à l’étranger (les fonds sont tirés directement du compte bancaire). Elle permet de retirer de l’argent en espèces et elle fonctionne partout où la carte Visa est acceptée.

Carte de crédit

  • Comme pour la carte de débit, il vaut mieux aviser l’émetteur de votre carte de crédit que vous partez.
  • Vous ne le verrez pas sur votre relevé mensuel, mais Visa et MasterCard imposent généralement des frais de 1 % pour convertir le montant d’un achat en dollars canadiens. L’émetteur de la carte – votre institution financière – prélève aussi des frais de conversion de 1,8 % (Visa Desjardins), 2,5 % (la majorité des cartes) ou 5 % (Visa TD Canada Trust, carte standard). Une de nos collègues l’a constaté en juin dernier: un souper de 65 euros dans un restaurant de Toscane, en Italie, lui a coûté 2,32 $ de plus que si Visa avait utilisé le taux officiel de conversion du jour.
  • Besoin de retirer de l'argent à destination avec votre carte de crédit? La grande majorité des émetteurs facturent des frais d’environ 3 à 5 $ pour les avances de fonds. Ajoutons les frais d’accès au réseau Plus ou Cirrus (souvent de 3 à 5 $), et il peut arriver que l’exploitant du guichet à destination impose des frais de service supplémentaires. À cela s’additionnent des intérêts élevés qui commencent à courir dès le jour de la transaction. Un truc pour éviter de payer des intérêts: avant de partir, réglez votre compte en totalité et versez-y une somme supplémentaire afin d’avoir un solde positif (quand le solde est positif, l'institution financière ne charge pas d'intérêts lors des avances de fonds).
  • Si vous n’avez pas de carte de crédit, vous pouvez opter pour une carte prépayée. Puisqu’on doit préalablement l’approvisionner en argent, il s’agit en réalité d’une carte de paiement dont les transactions sont traitées de la même façon que celles qui sont faites à l’aide d’une carte de crédit; assurez-vous toutefois qu’elle est acceptée à l’étranger. Le désavantage: elle s’accompagne de nombreux frais (mensuels, d’activation, d’inactivité, etc.).
  • En cas de perte ou de vol, le numéro de téléphone à composer sur place varie selon le pays dans lequel vous êtes; voyez les listes de numéros sur les sites de Visa et de MasterCard.
  • Si votre carte à puce ne fonctionne pas dans une machine de paiement automatisé – par exemple dans une station d’essence –, essayez de payer à l’intérieur du commerce en utilisant sa bande magnétique.
  • Pour savoir où trouver un guichet automatique qui accepte vos cartes de crédit, visitez les sites de VisaMasterCard et Amex.

Argent comptant

  • Privilégiez ce mode de paiement si vous voyagez dans un pays moins développé, notamment parce qu’il est plus difficile d’y trouver des guichets automatiques.
  • Dans les banques, les frais de service pour l’achat de devises sont d’environ 5 $. Or, certaines institutions n’en imposent pas, et offrent des taux de conversion préférentiels.
  • Les bureaux de change dans les villes frontières, dans les aéroports et dans les quartiers touristiques appliquent souvent des frais élevés.
  • Il est bon de «magasiner» son bureau de change, car plusieurs accordent un bon taux de conversion. Avant la transaction, vérifiez si l’on vous rachètera au même taux l’argent non utilisé.
  • La monnaie désirée ne peut être achetée au Canada? Apportez en voyage des dollars américains à changer sur place.

Chèques de voyage

  • Des frais de 1 % à l’émission sont généralement facturés, sauf avec certains forfaits bancaires. Il faut vérifier le taux de change, ainsi que les frais de conversion de devises.
  • Ces chèques de valeur prédéterminée peuvent servir de mode de paiement dans les hôtels, les magasins et les restaurants. Ils s’échangent aussi contre la monnaie locale dans les bureaux de change et dans la plupart des grandes banques, mais il peut parfois s’avérer difficile de trouver une institution financière qui accepte de les changer. En principe, aucuns frais ne devraient être exigés, mais certains établissements – dont les banques – imposent une commission.
  • Les chèques de voyage ne sont pas émis dans toutes les devises, surtout celles des pays moins développés.
  • Avantage important: en cas de perte ou de vol, les chèques peuvent être remplacés sur place, souvent dès le lendemain. Un conseil: envoyez-vous par courriel les numéros de vos chèques, ce qui vous permettra de les consulter même si vous perdez vos effets personnels.

En cas d’urgence: le transfert d’argent

Vous avez perdu tout votre argent et vos cartes? Vous pouvez demander à un proche de vous faire parvenir de l’argent par l’entremise d’une banque ou d’une agence; on peut faire le virement en ligne, en personne ou au téléphone. L’opération est coûteuse, mais rapide (souvent dans l’heure suivant la transaction, ou le jour d’après). Un exemple avec Western Union: un ami qui vous envoie 1 000 $ en France devra débourser 40 $ pour la transaction. Pour toucher l’argent, vous n’avez qu’à vous rendre dans une agence Western Union avec une preuve d’identité et le numéro de la transaction. Vous recevrez environ 698 €, ce qui correspond à plus ou moins 17 € en deçà du montant calculé au taux de change de la Banque du Canada. Conclusion: le montant s'étant évaporé pendant la transaction s'élève à 40 $ + 17 €, soit environ 65 $.

Trois façons de cacher de l'argent sur soi

Shutterstock

Les ceinture de type «money belt» que l'on porte sous les vêtements vous protègent des pickpockets, mais n’y mettez pas tout votre argent. Les détrousseurs expérimentés savent que les touristes en possèdent une et pourraient vous fouiller en cas d’assaut.

Réjean Poudrette

Certaines ceintures de voyage ayant l'apparence de «vraies ceintures» sont conçues spécialement pour dissimuler des billets. Elles sont vendues environ 20 $ dans les magasins de plein air et les boutiques spécialisées.

Stéphanie Perron

Faites une entaille dans la face intérieure de la taille de votre pantalon, roulez vos billets et insérez-les dans l'entaille.

Trois sites utiles

• Frais de conversion et frais d’avance de fonds à l’étranger (tableau avec plusieurs cartes; sélectionnez l'onglet «Frais de services»)

• Convertisseur de devises de la Banque du Canada

• Monnaies selon les pays

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Loisirs et famille