Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous créer un profil

En vous créant un profil, vous recevrez nos nouvelles, bulletins et offres via courriel.

Par Charles Désy Mise en ligne : 01 juin 2012

Test - Lunettes de soleil pour enfants 2012 Annie Sarazin

Les rayons ultraviolets (UV) peuvent être nocifs pour la vision, surtout celle des enfants. Voilà pourquoi il est important de trouver une bonne paire de lunettes solaires qu'ils voudront bien porter. Nos conseils pour faire le bon choix de lunettes de soleil.

Nous avons testé 84 lunettes solaires destinées à des enfants de 6 mois à 12 ans, vendues de 5 à 125 $. Nous avons mesuré la transmission des rayons ultraviolets (UVA et UVB) et de la lumière visible. 28 lunettes ont ensuite été soumises à un test d’usure de lentilles simulant environ six mois d’utilisation. Ce dernier lot de lunettes solaires a subi un second test de transmission d’UV. 

(PRÉCISION 30/06/2016: LES RÉSULTATS NE SONT PLUS DISPONIBLES, MAIS NOUS AVONS DÉCIDÉ DE LAISSER CET ARTICLE EN LIGNE PUISQUE LES CONSEILS D'ACHAT SONT ENCORE LES MÊMES).

Peu importe leur coût, toutes les lunettes testées répondent aux normes nord-américaines les plus sévères en matière de protection contre les ultraviolets (UV). «C’est entre 2 et 14 ans qu’on passe le plus de temps dehors, estime la Dre Lise-Anne Chassé, optométriste et présidente de l’Ordre des optométristes du Québec. Il est donc important de bien protéger les yeux des enfants contre les UV avec de bonnes lunettes solaires.» Voici quelques conseils pour en trouver une bonne paire que votre marmaille n’aura pas envie d’abandonner dans le carré de sable!

Sans protection, à quoi s’expose-t-on?

L’exposition aux UVA et UVB constitue à long terme un facteur de risque important pour la santé oculaire. «On ne voit pas immédiatement leur effet sur la santé de l’œil, mais ils causent des dommages qui s’accumulent avec le temps», affirme la Dre Francine ­Mathieu-Millaire, neuro-ophtalmologiste à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal. Sans protection, les UVA et les UVB peuvent entraîner une opacification prématurée du cristallin (cataracte). Porter des lunettes solaires n’empêchera pas la formation d’une cataracte, puisque l’âge et l’hérédité peuvent aussi être en cause. Toutefois, «en protégeant sa vision dès l’enfance, on peut retarder son apparition, qui vient souvent avec les cheveux blancs», explique la Dre Mathieu-Millaire.

Une exposition prolongée aux UVB, les plus dangereux pour l’œil, peut causer une photokératite, l’équivalent d’un coup de soleil sur la cornée, la surface externe de l’œil. Elle se traduit par des rougeurs et peut s’accompagner d’une perte temporaire de la vue. La photokératite peut se produire après de longues heures passées sur l’eau, le sable ou la neige. Les experts consultés confirment toutefois que cette brûlure se résorbe dans les 24 heures et n’a pas de conséquences à long terme.

Efficaces contre les UV

Pour évaluer le pouvoir de protection des lunettes solaires contre les rayons UV, nous avons comparé les résultats de notre test aux normes de l’American National Standards Institute (ANSI) et de l’Association canadienne de normalisation (CSA) s’appliquant aux lunettes solaires sans ordonnance. Nous avons retenu les critères les plus sévères pour une «exposition élevée et prolongée».

Par exemple, selon cette norme, des lunettes qui bloquent 80 % de la lumière visible devraient aussi bloquer 99 % des UVB et 90 % des UVA. Les lentilles des lunettes mises à l’essai ont satisfait à cette norme ou l’ont dépassée, puisqu’elles bloquent toutes 99 % ou plus des rayons UVB et presque tous les UVA. Une paire de lunettes sans nom (avec des «bonshommes sourires») aux lentilles vertes et claires, achetée pour une vingtaine de dollars, a fait moins bien que les autres en bloquant moins de 97 % des UVA. Son résultat demeure toutefois bien au-dessus de la norme de l’ANSI et de la CSA.

«Ces bons résultats sont une excellente nouvelle et je souhaite qu’ils s’appliquent aussi à toutes les lunettes solaires vendues au Québec», affirme Benoît Frenette, professeur agrégé à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal. Il ajoute toutefois que plus on coupera d’UV, mieux ce sera. «Toutes les lunettes solaires devraient bloquer la totalité des UVA et UVB.» La nature du matériau utilisé dans la fabrication des lentilles est en grande partie responsable de ces bons résultats. En effet, le polycarbonate et les autres plastiques coupent une large part des UV sans qu’on y applique de traitement spécial. D’ailleurs, il est faux de croire que des lentilles foncées protègent mieux contre les UV. La teinte préserve plutôt de l’éblouissement.

Gare aux égratignures!

Les lunettes les plus coûteuses ne sont pas nécessairement plus résistantes aux égratignures. Des modèles d’environ 8 $ ont très bien passé le test d’usure auquel Protégez-Vous les a soumis, alors que d’autres beaucoup plus chers (entre 40 et 68 $) ont été davantage usés. Pour connaître la durabilité des lentilles, nous avons simulé en laboratoire 36 nettoyages avec un linge sec, qui représentent environ six mois d’utilisation à raison de six nettoyages par mois. Dans des conditions normales, on peut croire que les lunettes s’useront plus rapidement ­puisqu’elles se retrouvent souvent sur la chaussée, sur le bord du bac à sable ou dans le fond d’un sac.

Des 28 lunettes testées, cinq sont ressorties de l’épreuve avec des lentilles passablement usées: des rayures visibles à l’œil nu peuvent causer de la distorsion dans l’image et diminuer le contraste. Ces lunettes peuvent devenir inconfortables pour la vision de l’enfant.

Dans le même lot de lunettes solaires, cinq autres ont été un peu moins usées: les rayures sont aussi visibles à l’œil nu, mais elles ne sont pas assez importantes pour déformer l’image ou influencer la qualité optique des lentilles. Les 18 autres lunettes ont reçu les cotes «bien» ou «très bien», suggérant que leur revêtement résiste mieux aux nettoyages. À noter que toutes les lunettes solaires soumises au test d’usure ont conservé leur protection contre les UV.

Les lunettes miroir: à éviter

Le test d’usure a fait ressortir la faible résistance aux égratignures des lunettes miroir. Lors de leur fabrication, un fini métallique est appliqué sur la surface extérieure des lentilles. Ce fini est exposé aux frottements et aux chocs. Les lentilles peuvent se rayer plus facilement, surtout entre les mains de jeunes enfants peu délicats.

Caractéristiques pour trouver les lunettes parfaites

D'abord, les lunettes choisies doivent porter une étiquette indiquant qu’elles protègent contre les UV, comme «100 % UV protection» ou encore «UV 400», qui signifie que les lentilles coupent les rayons solaires d’une longueur d’onde inférieure à 400 nanomètres. Si vous ne trouvez pas cette information, mieux vaut opter pour un autre modèle.

Qualité optique
Les lentilles ne doivent pas déformer les objets. Si leur qualité optique est mauvaise, cela peut entraîner de la fatigue visuelle. À bout de bras, à travers une des lentilles, regardez un texte ou, mieux, un quadrillage. En faisant tourner les lunettes, ce que vous observez ne devrait pas changer de forme.

 

Teinte
Les lentilles doivent bloquer environ 80 % de la lumière visible et réduire l’éblouissement lors des journées ensoleillées. Cherchez des lentilles de «catégorie 3», que vous reconnaîtrez ainsi: lorsque votre enfant essaie les lunettes à l’intérieur, vous ne devriez pas distinguer clairement ses yeux à travers les lentilles, mais seulement leur forme.

Forme
Les lunettes devraient avoir une forme arrondie qui suit la courbe du visage de votre enfant. Elles doivent être proches des yeux et recouvrir aussi les côtés du visage, là où pourraient passer la lumière visible et les UV.

Couleur
Les lentilles peuvent être grises ou tendre vers le vert ou le brun. Elles ne doivent pas, ou peu, modifier les couleurs de l’environnement. Celles qui sont jaunes ou orange sont plutôt utiles pour augmenter les contrastes lors des journées sombres.

Grandeur
Cette caractéristique est importante, puisque si les lunettes solaires sont trop grandes, elles ne tiendront pas bien sur le nez de votre enfant et seront inconfortables. Les branches devraient être assez ajustées pour tenir les lunettes en place sans trop serrer sa tête.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Loisirs et famille

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.