Alimentation - Malpropreté généralisée dans l'établissement

Mise en ligne : 21 décembre 2016

Ces commerces n'ont pas maintenu leurs locaux et/ou le matériel propres, et la malpropreté était généralisée à l'ensemble de l'établissement. Voyez les adresses des succursales concernées dans le texte.

Ces commerces n'ont pas maintenu leurs locaux et/ou le matériel propres. Les inspecteurs ont constaté que la malpropreté était généralisée à l'ensemble de l'établissement. 

Chez Carlos Restaurant 680 Boul. Laure Sept-Iles - Septembre et novembre 2015, 4000 $ d’amende
Chez Napoli Restaurant Enr. 794 Boul. Des Seigneurs Terrebonne - Mars 2016, 2000 $ d’amende
Délices De L'Inde 56 Boul. René-Levesque Ouest Québec - Avril et août 2014, 4000 $ d’amende
Jus Jugo Juice 2700 Boul. Laurier Québec - Mai 2015, 2000 $ d’amende
Ouest Antonios Pizzeria 3903 Boul. Levesque Ouest Laval - Février 2016, 2000 $ d’amende
Restaurant Pizzeria Milan Enr. 64 Rue De Laperrière Sud Boucherville - Novembre 2015, 2000 $ d’amende

Le mois inscrit représente la date à laquelle l'infraction a été commise. Le montant d'argent représente l'amende que le commerçant devra payer. Pour connaître le nombre d’infractions attribuées à un commerçant, consultez l'outil interactif du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ou de la Ville de Montréal.

À noter: lorsqu'un commerce est reconnu coupable, cela ne signifie pas que l'établissement est constamment insalubre, d’autant plus que l’entreprise peut avoir corrigé ses pratiques depuis la visite des inspecteurs.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.