Communication illégale avec une débitrice

Mise en ligne : 02 décembre 2016

L’agence a communiqué verbalement avec une débitrice qui avait demandé qu'on communique avec elle seulement par écrit.

L’Agence de recouvrement D&A ltée a plaidé coupable à des accusations portées en vertu de la Loi sur le recouvrement de certaines créances.

En juin 2013, l’agence de recouvrement et sa représentante ont communiqué verbalement avec une débitrice qui avait envoyé à l’agence un avis écrit demandant de ne communiquer avec elle que par écrit.

L’Agence de recouvrement D&A est située au 1600B, boulevard Saint-Martin Est, à Laval. Elle a été condamnée à payer une amende de 2 580 $. Une de ses représentantes, Mélanie Sasseville, a été condamnée à payer une amende de 890 $.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.