Par Jesse Caron Mise en ligne : janvier 2012

  • Le RVR a l'air imposant avec son museau proéminent et sa garde au sol élevée.
  • Le petit format du RVR paraît davantage lorsqu'on le regarde de profil.
  • Vu de l'arrière, le véhicule ressemble plus à une familiale qu'à un utilitaire; un aileron équilibre les proportions.
  • Sans surprise, la surface vitrée diminue vers l'arrière, ce qui nuit à la visibilité.
  • Les sièges avant procurent un soutien efficace sans que leur rembourrage ferme n'entrave le confort.
  • Le volant télescopique de série aide à trouver une bonne position de conduite.
  • Le dégagement pour les jambes à l'arrière étonne dans un véhicule si compact.
  • L'espace de chargement s'avère très volumineux pour un véhicule de cette taille.
  • Bien fini avec des matériaux attrayants, l'habitacle a un design fonctionnel, mais plutôt sobre.
  • Les trois molettes du système de ventilation symbolisent la simplicité des commandes du RVR.
  • Les interrupteurs des sièges chauffants sont enfouis entre la console centrale et le rebord des sièges.
  • Les cadrans sont parfois difficiles à consulter parce qu'ils sont enfoncés dans de profonds tubes mal éclairés.
  • Deux rangées de boutons simples et autant de molettes bien placées facilitent l'utilisation de la radio.

Le RVR est apparu sur le marché à l'automne 2010 comme modèle 2011. Son format, son poids, sa motorisation, son habitacle et son prix le rapprochent d’une familiale surélevée telle que la Toyota Matrix.

Mitsubishi le présente cependant comme un petit véhicule multisegment, ce que tendent à soutenir la carrosserie haute, la garde au sol élevée et l'option d'un rouage intégral. C'est pourquoi nous avons choisi de l'identifier comme un utilitaire sport compact plutôt qu'une voiture.

Cette confusion des genres montre une fois de plus à quel point les constructeurs sont passés maîtres dans l'art de brouiller les frontières entre les catégories. Peu importe comment on le classe, le RVR demeure nettement plus petit et léger que l'utilitaire Mitsubishi Outlander, dont il reprend la plateforme, l'empattement et la garde au sol.

Muni du même moteur que la Mitsubishi Lancer à traction, le RVR est construit au Japon.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Automobile