Par Julien Amado Mise en ligne : 18 janvier 2017

Votre batterie est à plat ? Voici comment survolter la batterie de votre voiture, ou, dans le langage courant «booster son auto».

Cette opération comporte des risques. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la mécanique ou que vous n’êtes pas certain de l’état de votre batterie, ne procédez pas au survoltage. PRÉCISION 30/01/2017: Nous avons modifié cette vidéo de manière à clarifier certaines étapes qui peuvent présenter un risque si elles sont mal exécutées.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Automobile

Commentaires 2 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Michel Cotte | 25 janvier 2017

    Il est aussi important d'informer les personnes qui assistent au survoltage de garder une distance des deux véhicules car dans certains cas extrême, une batterie peut exploser et l'acide contenu dans celle-ci pourrait blesser une personne.
    Un autre commentaire sur la sécurité : il faut aussi se tenir loin d'un moteur lorsqu'on porte un long foulard autour du cou. Vous devez garder vos distances lorsque le capot d'un véhicule est ouvert et que le moteur est en marche, au risque de voir votre foulard s’enrouler autour d’une poulie en mouvement.

  • Par JEAN-PIERRE PELCHAT | 18 janvier 2017

    Le vidéo est intéressant mais il y a un point qui devrait être souligné. Il faut s'assurer que lorsque l'auto est branché aux cables de survoltage (le + et le -) que les bornes opposées (le + et le -) ne se touchent pas, sinon cela peut causer des dommages

    Par Céline Montpetit | 30 janvier 2017
    J’ai lu avec intérêt la vidéo de survoltage que vous avez produit. Malheureusement il m’a beaucoup déçu. Il contient de mauvais conseils qui pourraient s’avérer très dangereux et il omet des mises en garde importantes. Premièrement, je dois vous dire que j’ai lu des dizaines d’articles au cours des années sur le sujet et tous donnaient les mêmes façons de faire. Vous pouvez voir en référence le site du CAA. 1) Le technicien suggère de retirer les bornes positives et négatives du véhicule en panne en premier. Or cette façon de faire soulève un très gros risque, soit celui de voir les pinces positives et négatives se toucher lorsqu’on les dépose par terre pour enlever les pinces sur le véhicule dépanneur alors que celles-ci sont encore connectées à la bonne batterie. Cela pourrait résulter en un grave accident. Surtout que les câbles négatifs et positifs sont souvent attachés ensemble ce qui rend encore plus difficile de les distancer. De plus à aucun moment votre technicien ne fait de mise en garde à ce sujet. 2) C’est la première fois que je vois un vidéo où on suggère de mettre la pince négative sur le bloc moteur du véhiculer dépanneur. Il a toujours été suggéré de mettre la pince sur la borne négative de la bonne batterie et la pince négative sur le bloc moteur du véhicule en panne. Sur ce point je ne crois pas que ce soit un gros problème, mais je ne suis pas assez connaissant pour dire quelle est la meilleure méthode. Chose certaine, vous êtes les seuls à proposer cette méthode et j’aurais bien aimé savoir pourquoi elle est meilleure que l’autre. 3) De plus, au moment où votre technicien branche la pince positive sur les véhicules (1min 50 sec), on remarque que ses pinces négatives sont accrochées sur les véhicules, donc probablement en contact avec des pièces mécaniques, ce qui revient à dire que les bornes négatives sont connectées avant les positives, ce qui est contraire à ce qu’il dit. 4) On ne dit pas pourquoi il ne faut pas brancher les fils sur la borne négative mais plutôt sur le bloc moteur. Ce qui est important ici c’est d’expliquer le pourquoi des choses. Il s’agit de comprendre que les gens doivent être convaincus avant de changer leur façon de faire. Donc votre vidéo devrait dire pourquoi il est important de faire les choses tel que démontré. 5) Vous n’indiquez pas que les pinces doivent être laissées branchées pendant 5 minutes afin de protéger le système électrique du véhicule en panne.Écrit par PIERRE DUBÉ

    Bonjour Monsieur Dubé,
    Merci pour vos commentaires intéressants. À la suite de votre courriel, nous avons enlevé la vidéo de notre site afin de vérifier tous les points que vous souleviez. Nous avons procédé à quelques modifications en fonction de vos commentaires afin que ce soit plus sécuritaire pour les internautes. Notre journaliste automobile a rappelé l’enseignant à l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal qui nous a aidés pour la vidéo afin de nous assurer que rien dans celle-ci ne pouvait mettre quelqu’un en danger. De plus, il est rappelé que si jamais pour une raison ou une autre, une personne n’est pas à l’aise pour survolter la batterie de son auto elle-même, il est préférable de demander l’aide d’un professionnel. Nous avons aussi mis un avertissement au bas de la vidéo.

    Nous attendons une réponse concernant le branchement à la masse pour les deux véhicules. Si jamais, cela pose un problème, nous referons une vidéo complète ultérieurement.

    Nous sommes désolés d'avoir tardé à publier votre commentaire. Nous attendions d'avoir des réponses à vos questions et de faire les modifications adéquates dans la vidéo.

    Par PIERRE DUBÉ | 19 janvier 2017

    J’ai lu avec intérêt la vidéo de survoltage que vous avez produit. Malheureusement il m’a beaucoup déçu. Il contient de mauvais conseils qui pourraient s’avérer très dangereux et il omet des mises en garde importantes. Premièrement, je dois vous dire que j’ai lu des dizaines d’articles au cours des années sur le sujet et tous donnaient les mêmes façons de faire. Vous pouvez voir en référence le site du CAA.

    1) Le technicien suggère de retirer les bornes positives et négatives du véhicule en panne en premier. Or cette façon de faire soulève un très gros risque, soit celui de voir les pinces positives et négatives se toucher lorsqu’on les dépose par terre pour enlever les pinces sur le véhicule dépanneur alors que celles-ci sont encore connectées à la bonne batterie. Cela pourrait résulter en un grave accident. Surtout que les câbles négatifs et positifs sont souvent attachés ensemble ce qui rend encore plus difficile de les distancer. De plus à aucun moment votre technicien ne fait de mise en garde à ce sujet.

    2) C’est la première fois que je vois un vidéo où on suggère de mettre la pince négative sur le bloc moteur du véhiculer dépanneur. Il a toujours été suggéré de mettre la pince sur la borne négative de la bonne batterie et la pince négative sur le bloc moteur du véhicule en panne. Sur ce point je ne crois pas que ce soit un gros problème, mais je ne suis pas assez connaissant pour dire quelle est la meilleure méthode. Chose certaine, vous êtes les seuls à proposer cette méthode et j’aurais bien aimé savoir pourquoi elle est meilleure que l’autre.

    3) De plus, au moment où votre technicien branche la pince positive sur les véhicules (1min 50 sec), on remarque que ses pinces négatives sont accrochées sur les véhicules, donc probablement en contact avec des pièces mécaniques, ce qui revient à dire que les bornes négatives sont connectées avant les positives, ce qui est contraire à ce qu’il dit.

    4) On ne dit pas pourquoi il ne faut pas brancher les fils sur la borne négative mais plutôt sur le bloc moteur. Ce qui est important ici c’est d’expliquer le pourquoi des choses. Il s’agit de comprendre que les gens doivent être convaincus avant de changer leur façon de faire. Donc votre vidéo devrait dire pourquoi il est important de faire les choses tel que démontré.

    5) Vous n’indiquez pas que les pinces doivent être laissées branchées pendant 5 minutes afin de protéger le système électrique du véhicule en panne.