X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Injections antirides: la jeunesse en seringue

Par Catherine Crépeau

Mise en ligne : janvier 2015

image

Photo: Shutterstock

Les Québécois sont nombreux à recourir au Botox ou aux injections de produit de comblement pour combattre leurs rides et retrouver un air de jeunesse. Pourtant, ces interventions ne sont pas anodines.

En 2013, quelque 3,8 millions de traitements à la protéine botulique – mieux connue sous son nom commercial de Botox – et 1,9 million d’interventions avec des substances de comblement comme l’acide hyaluronique ont été réalisés en Amérique du Nord, selon l’American Society of Plastic Surgeons. Ces interventions séduisent les hommes autant que les femmes. Ceux-ci représentent désormais 10 % de la clientèle de la Dre Suzanne Gagnon, dermatologue spécialisée en dermatologie esthétique, et 25 % de celle de la clinique du DrManish Khanna, directeur du département de dermato-oncologie de l’Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis et spécialiste en soins dermoesthétique.

Ces injections ne sont cependant pas sans risques. Elles peuvent, entre autres, entraîner la formation de nodules ou provoquer des rougeurs, de l’enflure et des ecchymoses. Tour d’horizon pour mieux comprendre cet aspect de la médecine esthétique.

CORRECTION: Dans la version initiale de cet article, nous avons faussement associé le Dr Manish Khanna à l’Hôpital général de Montréal. Son titre est plutôt: directeur du département de dermato-oncologie à l’Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis et spécialiste en soins dermoesthétiques.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

5

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 5 févr. 2015
    Fermer
    Participation de Martine Poulin

    Commentaires publiés : 2

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Martine Poulin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    À quand une étude sur les effets véritables des différentes techniques de réduction de la cellulite et de réduction de la graisse? y'a pas moyen de trouver une étude non biaisée et scientifique sur le sujet.

    • 9 févr. 2015
      Fermer
      Participation de Jade Gariépy

      Commentaires publiés : 375

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Jade Gariépy
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Bonjour Mme Poulin,
      Merci d'avoir pris le temps de nous écrire. Nous avons transmis votre suggestion à l'équipe de rédaction, qui en prendra bonne note.

  • 2 févr. 2015
    Fermer
    Participation de Nicole Bourcier

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Nicole Bourcier
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 10 )

    Après avoir lu le contenu des articles je ne me sens pas rassurée du tout. Il faut vraiment trouver un spécialiste honnête et qui donne l'heure juste. J'avoue que si je voulais utiliser un de ces services,( car j'y ai déjà pensé) je ne saurais pas du tout vers qui me tourner.
    Merci!

    • 27 févr. 2015
      Fermer
      Participation de Isabelle Lebelle

      Commentaires publiés : 1

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Isabelle Lebelle
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      Vous avez raison d'être prudente madame. La compétence et l'intégrité sont les seuls manières d'avoir des services sécuritaires et satisfaisants qui donnent de beaux résultats en fonction de notre visage. Je vous suggère un dermatologue très, très professionnel et consciencieux à la clinique PEAU, le Dr Manish Khanna. Vous ne pourriez pas être entre meilleures mains.. Plusieurs de mes amies y ont recours pour son expertise. Vous avez raison tous les intervenants ne sont pas de bons injecteurs ni des professionnels de la santé soucieux de notre bien être. La prudence est de mise en tout.

Retour à l'article


Sommaire

Injections antirides: la jeunesse en seringue

Promotion iPad