Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Les nouvelles eaux embouteillées

Par Josiane Cyr, Dt.P., nutritionniste

Mise en ligne : octobre 2008

Introduction

Photos de ce dossier: Réjean Poudrette et iStockphoto

L’eau embouteillée a la cote. Rarissimes il y a tout juste quelques années, les bouteilles en plastique portables et jetables ont maintenant envahi notre quotidien.

Certaines personnes s’en tiennent même exclusivement à l’eau en bouteille pour s’hydrater.
 
Au Canada, ce lucratif marché que se partagent principalement quatre multinationales (Coca-Cola, Pepsico, Danone et Nestlé) a connu une croissance de 6,5 % entre 1996 et 2002.

Selon la revue Nutrition Action Healthletter (juin 2008), l’eau embouteillée comptait pour 29 % de toutes les boissons achetées en 2006.

Loin de vouloir s’arrêter, cette industrie développe maintenant de nouveaux créneaux: les boissons à base d’eau, aromatisées et parfois enrichies de vitamines, de minéraux et d’ingrédients naturels (comme la guarana, la taurine, le thé vert, etc.).

Et le filon semble prometteur: les ventes dans cette catégorie ont bondi de 30 % en 2007! Voici donc un tour d'horizon de ces nouvelles boissons.

 

 

«Une génération entière est en train de grandir avec l’idée que l’eau à boire vient dans de petites bouteilles en plastique», écrit Elizabeth Royte dans son livre Bottlemania: How Water Went on Sale and Why We Bought It (Bloomsbury, 2008).

 

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

3

Réagissez!

Que pensez-vous de ces nouvelles eaux embouteillées? En achetez-vous, ou en avez-vous déjà acheté?

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Non, je trouve tout à fait ridicule qu'au Québec on s'entête à acheter de l'eau en bouteille...pas vous? Tu n'aime pas le goût? Achètes-toi un pichet de BRITA. C'est pas mal mieux, l'eau dans nos munivipalitées est contrôlé. En bouteille, tu ne sais pas ce que tu bois et en plus tu détruit ton !?""",....

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Elles sont l'oeuvre de marketing seulement.N'importe quoi pour vendre.Je n'en achète pas.Je préfère l'eau de nos sources québécoises.L'ESKA est une excellente eau naturelle d'Amos.Quand-même, notre eau du robinet reste excellente à Montréal.Robert Côté, Outremont

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Eh, bien il serait intéressant d'ajouter la question de santé environnementale à ce reportage. En effet, Les bouteilles d'eau et de jus sont fabriquées avec du plastique numéro 1, le PETE ou encore le polyéthylène téréphtalate, qui relargue de l'antimoine dans le liquide, un métal lourd toxique.

Retour à l'article


Explorez notre rubrique

Santé et alimentation

Visitez le Web à ce sujet

Tony Clarke (Institut Polaris)

Regard sur l'industrie de l'eau embouteillée en Amérique du Nord (PDF)

Promotion iPad