X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

  • Accueil
  • Nouvelles
  • Coup de balai à l’Agence canadienne d’inspection des aliments

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Coup de balai à l’Agence canadienne d’inspection des aliments

Par Jean-François Venne

Mise en ligne : 14 juin 2012

Après avoir sabré dans le financement de l’agence fédérale, voilà que le gouvernement lui impose une réorganisation majeure. Pourra-t-on faire mieux avec moins?

Photo: photos.com

On ne badine pas avec la salubrité alimentaire. L’éclosion de listériose, en août 2008, avait causé la mort de 23 personnes, en plus d’en incommoder des dizaines d’autres. En déposant son nouveau projet de Loi sur la salubrité des aliments au Canada, le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz, désire moderniser notre système d’assurance de la salubrité des aliments.  

Pour le moment, les exigences d’inspection ne sont pas les mêmes pour toutes les catégories de produits alimentaires. Prenons l’exemple des produits importés: la loi actuelle est très stricte pour les poissons et les viandes, mais moins contraignante pour les produits agricoles. Pour éliminer ce type d’incohérences, le gouvernement fusionnera la Loi sur l’inspection du poisson, la Loi sur les produits agricoles au Canada, la Loi sur l’inspection des viandes et certaines dispositions de la Loi sur l’emballage et l’étiquetage des produits de consommation.

«La nouvelle loi permettra d’harmoniser les exigences», explique la porte-parole de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), Diane Allan. Formés pour surveiller divers types d’aliments et non un seul, les inspecteurs auront l’autorité pour utiliser toutes leurs compétences, ce qui rendra l’agence plus efficace, croit Diane Allan. Par ailleurs, en cas de faute grave mettant en danger la sécurité et la santé des consommateurs, l’amende maximale sera désormais 20 fois plus élevée, passant de 250 000 $ à 5 millions de dollars. Les tribunaux pourront aussi imposer une pénalité plus élevée en cas de faute grave. 

Impact pour les consommateurs
À première vue, cette volonté d’efficacité se marie mal avec les coupures de 56 millions de dollars sur trois ans imposées à l’ACIA, qui obligent l’agence fédérale à revoir certains procédés. Ainsi, ce sera maintenant le consommateur qui devra surveiller les allégations nutritionnelles sur les étiquettes des aliments, comme le niveau de sodium, de cholestérol ou de sucre. L’organisme fédéral se contentera de mettre un outil en ligne pour les aider. 

Quant à la viande importée des États-Unis, l’abandon d’un programme de supervision inquiète le Syndicat de l’agriculture de l’Alliance de la fonction publique. Le programme assurait l’inspection d’environ 50 000 cargaisons de bœuf, porc ou volailles par année, et il permettait de découvrir des lots de viandes entreposés dans de mauvaises conditions.

Selon le Syndicat, 300 travailleurs perdront leur emploi à la suite des coupures, dont une centaine d’inspecteurs. L’ACIA comptera ainsi une trentaine d’inspecteurs de moins qu’avant la crise de la listériose en 2008. Le gouvernement fédéral nie que des inspecteurs seront licenciés, et affirme que ces changements ne compromettront pas la sécurité des aliments ni la santé des consommateurs.

Il faudra attendre un certain temps pour évaluer l’impact des changements, et savoir si les consommateurs pourront continuer de se fier à l’ACIA, qui encadre les règles concernant la salubrité des aliments depuis maintenant 15 ans. 

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

0

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Retour à l'article


Nouvelles

Vers blancs sur la pelouse: comment les contrôler?

par : Stéphanie Perron

Ils se cachent sous le gazon, se nourrissent de racines et causent d’importants dommages à la pelouse. Nos conseils pour vous débarrasser des infâmes vers blancs. »

Faites la guerre à l’herbe à poux!

par : Benoîte Labrosse

L'été est le moment idéal pour se débarrasser de l’herbe à poux avant que les plants produisent du pollen incommodant pour les gens allergiques. »

Fiabilité des véhicules: les marques japonaises en tête

par : Frédéric Berg

Une nouvelle étude française vient confirmer la suprématie des marques de voitures japonaises Lexus, Toyota et Suzuki. »

Véhicules électriques: le Québec est-il un chef de file?

par : Frédéric Berg

L'annonce de l’implantation de deux bornes de recharge publiques sur rue à Montréal montre que le Québec avance prudemment le dossier de l’électrification des véhicules. Très loin, par exemple, de la Norvège qui se donne des moyens bien supérieurs pour prendre le virage vert. »

De l’herbe à puce sur votre terrain? Éliminez-la!

par : Amélie Cournoyer

Vous croyez que l’herbe à puce a pris racine chez vous et désirez vous en débarrasser? Voici comment faire disparaître les plants. »

Samsung abandonne les téléviseurs à écran plasma

par : Frédéric Perron

Après Panasonic l’an dernier, c’est au tour de Samsung d’annoncer la fin de sa production de téléviseurs à écran plasma d’ici la fin de l’année 2014. »

Recours collectif contre Bell Mobilité

par : Stéphanie Perron

La demande d’autorisation de recours collectif vise les clients qui ont subi une augmentation de tarif pendant que leur contrat était encore en vigueur. »

Cas vécu: une laveuse LG qui ne remplit pas ses promesses

par : Frédéric Berg

Une Montréalaise s’est battue pendant deux mois pour qu’on remplace sa nouvelle laveuse LG défectueuse. Voici comment elle a réussi à faire valoir ses droits. »

Manger québécois au restaurant devient plus facile

par : Benoîte Labrosse

Bonne nouvelle pour les consommateurs qui désirent encourager les producteurs d’ici et soutenir l’économie locale: les certifications Aliments du Québec font leur entrée dans les restaurants. »

Début de l’épargne-retraite pour tous

par : Rémi Leroux

Le Régime volontaire d’épargne-retraite (RVER) entre en vigueur le 1er juillet 2014. Voici comment vous pouvez en bénéficier… si vous en avez envie. »

Votre fournisseur Internet vous connaît-il trop bien? Vérifiez-le!

par : Guillaume Dayan

Vous souhaitez savoir quelles données personnelles votre fournisseur d’accès Internet stocke à votre sujet? Access My Info va vous simplifier la tâche »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad