X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Cellulaires et antennes-relais: la prudence s’impose

Par Rémi Leroux

Mise en ligne : 13 octobre 2011

Santé Canada recommande à la population de limiter son exposition aux micro-ondes, tandis que la Commission scolaire de Montréal demande l'application du principe de précaution dans les écoles.

Photo: Shutterstock

Le 31 mai 2011, l’agence de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement déclaré que l’usage des téléphones cellulaires devait être considéré comme «peut-être cancérogène pour l’homme». Une décision qui a entraîné une reclassification des micro-ondes utilisées dans la technologie sans fil en même temps qu’elle a engendré de nombreuses prises de position en faveur de l’application d’un principe de précaution quant à l’utilisation de ces technologies.

Téléphones cellulaires, antennes-relais… les micro-ondes sont depuis longtemps dans le collimateur des regroupements de citoyens. A Montréal par exemple, dans le cadre de la consultation sur le Règlement sur les antennes de télécommunication, le collectif SEMO (Sauvons nos enfants des micro-ondes) a déposé, le 11 octobre 2011, un mémoire dans lequel il demande à la Ville de Montréal «d’appliquer le principe de précaution pour la protection de la santé de la population habitant dans le voisinage des antennes relais de téléphonie cellulaire». François Therrien, porte-parole de SEMO, estime que la décision de l’OMS «prend acte, dans les faits, qu’il y a des conséquences autres que thermiques dans l’usage des micro-ondes. Une brèche s’ouvre, il faut en profiter pour demander à revoir à la baisse les niveaux d’exposition aux ondes sans fil.»

Principe de précaution

Toujours dans le cadre de cette consultation publique, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a pris position en faveur du principe de précaution. Dans une résolution adoptée en octobre 2011, le comité exécutif de la CSDM demande un abaissement des niveaux d’exposition afin qu’ils soient inférieurs aux recommandations de Santé Canada, en particulier dans le cas de l’installation d’antennes à proximité d’une école ou d’une garderie. «Les élèves de ces écoles sont exposés, chaque jour et pendant parfois sept années, à un rayonnement constant provenant de ces antennes, a justifié Jean-Denis Dufort, commissaire scolaire. Il n'existe aucune étude concluante sur les effets biologiques, autres que thermiques, d'une exposition prolongée aux ondes. Il faut donc faire preuve de prudence mais aussi de transparence.»

Au pays, Santé Canada a tenu compte de la nouvelle classification de l’OMS concernant l’énergie radio-fréquence (RF). Si le gouvernement canadien continue à penser que «la preuve d’un lien possible entre l’exposition à l’énergie RF et le risque de cancer est loin d’être concluante» à l’heure actuelle, il invite désormais la population à réduire son exposition aux ondes, en particulier celles émises par les téléphones portables. «Santé Canada rappelle aux usagers du cellulaire qu’ils peuvent prendre des mesures pratiques pour réduire leur exposition aux RF en limitant la durée des appels sur le cellulaire, en optant pour un appareil «mains libres» ou encore en remplaçant les appels sur le cellulaire par des textos».

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

5

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 22 oct. 2011
    Fermer
    Participation de Rioux Maryse

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Rioux Maryse
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    À l'entrée des écoles, ils devraient installés un système comme celui des hôpitaux. Le cellulaire se ferme automatiquement à l'approche de la porte. Les jeunes ne seraient pas exposés durant la journée!

  • 21 oct. 2011
    Fermer
    Participation de Jean-Guy Larocque

    Commentaires publiés : 5

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Jean-Guy Larocque
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    @ Par kathleen verderau : J'ai lu votre commentaire. Si je ramène la question des Wi-fi c'est que ceux-ci n'opèrent pas aux mêmes fréquences que les cellulaires et l'article porte sur les cellulaires et antennes-relais. C'est pourquoi je ré-attire l'attention sur les Wi-fi parce que ce n'est pas la même question à cause des fréquences différentes mises en jeu. Les ondes ne sont pas TOUTES cancérigènes ; au contraire, certaines sont bénéfiques.

  • 21 oct. 2011
    Fermer
    Participation de Jean-Guy Larocque

    Commentaires publiés : 5

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Jean-Guy Larocque
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Excellent! Ça n'a pris que vingt-cinq ans, mais comme insistent les Hell's Angels : “Vieux motard que j'aimais”.

    Au sujet des ondes très courtes, qu'en est-il des ordinateurs (PC, Mac, iPads, tablettes) et autres gadjets qui utilisent le Wifi qui est, lui aussi, une forme de micro-onde? Oui, un ordi ou un iPad est beaucoup plus loin des neurones du cerveau qu'un téléphone, mais quand même? Et il est plus près des mains (le clavier pour les ordis portables et tout l'ordi pour les tablettes). Présentent-ils un danger similaire?

    • 21 oct. 2011
      Fermer
      Participation de Simon Gingras

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Simon Gingras
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Le problème avec ces ondes c'est que plus on est près de l'émetteur, pire est l'absorption par le corps. Pour mettre en contexte, il est important de savoir que lorsq'une onde est émise, elle diminue tres rapidement en puissance. En fait, la puissance de l'onde diminue par rapport au carré de la distance. De plus, pour que le principe sans-fil fonctionne, les deux émetteurs qui communiquent doivent être assez puissants pour que chacun capte un bon signal de l'autre. Cela signifie qu'un iPad devrait émettre à une puissance similaire au routeur Wifi dans le sous-sol.

      Ceci étant dit, si vous vous trouvez dans le salon avec votre iPad, le routeur, étant plus loin de vous, ne sera pas si dommageable pour vous. Par contre, le iPad que vous tenez dans vos main rayonne directement sur votre peau à une puissance plus élevée car très près de vous. De tenir le iPad est en quelque sorte l'équivalent de tenir un routeur Wifi dans vos mains...

  • 14 oct. 2011
    Fermer
    Participation de kathleen verderau

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par kathleen verderau
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

    Je suis vraiment très heureuse de lire cet article et encore plus de constater que la CDSM fait quelques petits pas en ce sens. Il faudrait monter aux barricades et contrecarrer les plans du maire de Montréal pour empêcher que notre ville devienne une ville sans fil. Pas de wi-fi dans les bus, s.v.p. pas de wi-fi dans les parcs. Est-ce qu'on peut sortir sans avoir peur d'être attaquer par cette multitude d'ondes!!! Je dirai oui à toutes les initiatives, qui vont dans ce sens. Le principe de précaution , c'est la meilleure chose qui puisse nous arriver. Et combien d'automobilistes, vois-je par jour avec leur cellulaire à l'oreille. Horreur!

Retour à l'article


Nouvelles

Tampons hygiéniques: les femmes mieux protégées au Canada?

par : Rémi Leroux

En France, une pétition réclamant l’affichage de la composition des protections hygiéniques a reçu plus de 56 000 signatures depuis le mois d’août. »

Clés d’auto intelligentes: pas pour les conducteurs distraits!

par : Julien Amado

Depuis l’arrivée des clés de contact intelligentes et des boutons qui démarrent l’auto, le risque de quitter sa voiture sans avoir coupé le moteur est plus grand qu’avant. »

Applications pour améliorer la performance des tablettes: inutiles!

par : Frédéric Perron

Dans les magasins iTunes et Google Play, une foule d’applications se targuent d’augmenter la performance de vos appareils. Or, elles ne livrent pas la marchandise. »

Permis de conduire: sécurité améliorée

par : Julien Amado

Il y aura bientôt de la nouveauté dans votre portefeuille: votre prochain permis de conduire sera plus durable et surtout plus difficile à contrefaire. »

Apple rafraîchit son offre de iPhone, iPad et Apple TV

par : Frédéric Perron

Le géant de l’électronique a dévoilé ses deux nouveaux iPhone ainsi qu’un iPad de 12,9 po et une Apple TV repensée. »

Gestion de tâches: 5 applications pour vous faciliter la vie

par : Maxime Johnson

Votre agenda est un véritable fouillis ? Pour ne rien oublier, vous pouvez utiliser un gestionnaire de tâches. Survol des principales applications disponibles. »

Cas vécu: Sears rembourse le prix d’un lave-vaisselle après l’expiration de la garantie

par : Catherine Crépeau

Votre lave-vaisselle cesse de fonctionner quelques mois après l’expiration de la garantie et le commerçant assure qu’il n’y peut rien. Minute. Une mise en demeure peut faire toute la différence. »

Ashley Madison: des robots à la conquête des hommes

par : Frédéric Perron

Comment convaincre les usagers du site d’adultère Ashley Madison qu’ils sont à quelques clics d’une aventure? Avec des robots, voyons! »

Achat d'une maison: comment connaître le juste prix

par : Emmanuelle Gril

Vous avez trouvé la maison de vos rêves? Il ne reste plus qu’à en négocier le prix. Nos conseils pour arriver à vos fins. »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad