X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Le bisphénol A, danger ou pas?

Par Rémi Maillard

Mise en ligne : août 2008

Photo: iStockphoto

Santé Canada s’apprête à classer le bisphénol A parmi les substances toxiques et à en bannir l’usage dans les biberons. Ce composé chimique a défrayé la chronique récemment. Votre bouteille d'eau en plastique ou vos boîtes de conserve vous empoisonnent-elles à petit feu?

Plusieurs associations de protection des consommateurs réclament son interdiction dans tous les contenants destinés à la nourriture ou à la boisson. De son côté, l’industrie du plastique certifie que les objets qui en contiennent, y compris ceux qu’on donne aux nourrissons et aux enfants, «peuvent être utilisés sans danger».

Le bisphénol A (BPA), depuis la récente publication d’études alarmantes menées sur des animaux, est au centre d’une vive controverse avec, en toile de fond, de gigantesques intérêts économiques – produit à plus de quatre millions de tonnes en 2005, ce composé chimique est omniprésent sur la planète.

Sans attendre le verdict de Santé Canada, certains détaillants comme Mountain Equipment Co-op, Sports Experts, Sears, Wal-Mart, Canadian Tire, Home Depot et Jean Coutu ont déjà annoncé qu’ils retiraient de leurs tablettes les produits contenant du BPA. Qu’il s’agisse d’articles de puériculture ou de bouteilles réutilisables, les fabricants ne sont pas en reste et la plupart proposent désormais des solutions de rechange. Y a-t-il vraiment péril en la demeure? Nous faisons le point.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

1

Réagissez!

Des commentaires sur ce dossier? Une expérience à raconter? Une information à partager? Faites-le ici!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

    Nous avons un bébé et avons été mis tôt à l'affût de l'existence du BPA: les commerces commençaient déjà à bannir les biberons qui en contenaient et les emballages de certains produits se vantaient de l'absence de cette substance. J'ai compris avec le temps que le polycarbonate se retrouvait partout, surtout dans le monde de l'alimentation. J'ai été déçu d'en trouver dans le contenant de mon robot culinaire ou encore dans les conserves, mais pour l'instant nous n'y pouvons rien, outre en étant vigilant lors de l'emploi de tels produits.

Retour à l'article


Promotion iPad