Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Aliments irradiés: pour bientôt?

Par Charles Désy

Mise en ligne : février 2009

Introduction

Photos de ce dossier: iStockphoto

La viande hachée, la volaille, les crevettes et les mangues pourraient s’ajouter à la liste des aliments susceptibles d’être irradiés.

En effet, Santé Canada proposera bientôt une deuxième version d’un projet de règlement qui modifierait en ce sens la Loi sur les aliments et drogues.

Les consultations sur la première version du projet avaient révélé beaucoup d’inquiétude chez les consommateurs et un besoin d’information. C’était en 2004.

Le contexte alimentaire est maintenant différent. La crise de la listériose a créé beaucoup de remous à l'automne 2008 après qu’une vingtaine de décès ont été reliés à la présence de la bactérie Listeria dans des produits Maple Leaf.

Ensuite, durant la campagne électorale fédérale, les inspecteurs de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) ainsi que des professionnels de la santé ont lancé la campagne «SOS aliments» afin de dénoncer les coupes budgétaires, la réduction du nombre d’inspecteurs et l’instauration d’un système qui mise de plus en plus sur l’autosurveillance des entreprises.

Capable de freiner la multiplication des bactéries pathogènes et de doubler la durée de conservation des viandes et volailles, l’irradiation serait-elle la solution?

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

2

Réagissez!

Des opinions ou des faits à partager sur l'irradiation des aliments? Faites-le ici!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Vous parlez dans votre article des aliments qui sont et qui vont êtres irradiés au Canada, mais quand est il des aliments qui sont importés au Québec et au Canada? J’ai entendu parler que le vin importé par la SAQ était lui aussi irradié. Est-ce vrai et y a-t-il d’autres aliments ?

    Réponse de Protégez-Vous:
    L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) inspecte et analyse les produits alimentaires vendus au Canada et s'assure également que les importateurs se confondent aux exigences canadiennes. Les aliments irradiés qui n'ont pas été approuvés en vue de leur vente au Canada ne peuvent être importés au pays, et l'ACIA prend les mesures appropriées dans les cas d'importation illégale.

    À ce jour, les seuls aliments irradiés approuvés au pays sont les oignons, les pomms de terre, le blé, la farine de blé et de blé entier, les épices entières ou moulues et les assaisonnements déshydratés. On étudie actuellement la possibilité d'inclure dans la liste le boeuf haché frais et congelés, la volaille fraîche et congelée, les crevettes fraîches, congelées, préparées, séchées et préemballées et les mangues. En plus d'une description écrite sur leur emballage, comme le terme «irradié», tous les aliments irradiés doivent porter le logo Radura.

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    J'aimerais bien que l'information figure sur tous les produits irradiées, de sorte que le consommateur ait le choix. Selon moi, c'est une simple question de respect... Nocif ou pas, qu'on ait le choix.

Retour à l'article


Explorez notre rubrique

Santé et alimentation

Visitez le Web à ce sujet

Santé Canada

Irradiation des aliments

Promotion iPad