X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Accoucher avec une sage-femme

Par Nathalie Côté

Mise en ligne : mai 2013

 | 

Magazine : juin 2013

Photo: Shutterstock

Les mères sont de plus en plus nombreuses à accoucher avec une sage-femme, le plus souvent ailleurs qu’à l’hôpital. Est-ce pour vous?

Lors de sa première grossesse, Sarah Poulin-Chartrand a amorcé son suivi avec un médecin, avant d’obtenir une place avec une sage-femme. «Je souhaitais un accouchement le plus naturel possible, idéalement sans péridurale. Après m’être bien informée, j’ai conclu que le risque était semblable à un accouchement à l’hôpital. Mais l’ambiance est plus chaleureuse en maison de naissance», raconte cette mère de deux garçons.

Malheureusement, toutes les futures mamans n’ont pas accès à ce service. La grande majorité des femmes donnent naissance à l’hôpital, avec un médecin. Toutefois, 12 % d’entre elles préféreraient le faire avec une sage-femme, selon un sondage CROP commandé par la CSN en 2010. Or, actuellement, seulement 3,5 % des femmes enceintes, soit environ 3 100, sont suivies par l’une des 168 sages-femmes du Québec.

Le gouvernement espère augmenter cette proportion à 10 % d’ici 2019, indique Nathalie Lévesque, porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux. Pour y arriver, il prévoit notamment ouvrir de nouvelles maisons de naissance, qui ne sont présentement qu’au nombre de 10 au Québec. Alors, médecin ou sage-femme? L’important est d’abord de se sentir en confiance avec son professionnel. Pour faire le bon choix, il faut d’abord comprendre comment cette profession est encadrée. Découvrez aussi les avantages qu’offre un suivi avec une sage-femme ainsi que les lieux où vous pourrez accoucher. Mais attention, il est parfois difficile d’obtenir une place auprès de ces professionnelles.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

1

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 6 août 2015
    Fermer
    Participation de Cindy Boucher

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Cindy Boucher
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Il est maintenant possible d'accoucher à l'hôpital lorsqu'on a un suivi à la Maison de Naissance de Nicolet via le CHRTR et bientôt avec le centre hospitalier de Drummondville (hôpital Ste-Croix).

Retour à l'article


À lire sur Protégez-Vous.ca

Une grossesse en santé - Juillet 2012

 

56 couches lavables au banc d'essai - Avril 2010

 

La contraception après l'accouchement est-elle risquée? - Juillet 2011

 

 

Promotion iPad