X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Rénovation: à qui faire confiance?

Par Rémi Maillard

Mise en ligne : avril 2012

 | 

Magazine : mai 2012

Photo: shutterstock

Vous rêvez de céramique bleue, d’un comptoir en granit bien éclairé et de grandes armoires fonctionnelles… Pas si vite! Première étape: trouver un bon entrepreneur.

Avant toute chose, il faut établir un budget basé sur la somme que vous êtes en mesure d’investir, plutôt que de lancer les travaux sans réelle limite en tête. Ainsi, vous évaluerez mieux si vous avez les moyens de vos ambitions, quand viendra le temps de choisir vos matériaux. Prenez le temps de visiter des détaillants pour prendre conscience du coût des armoires, des comptoirs et des revêtements de plancher, entre autres.

Songez aussi que des travaux de rénovation révèlent parfois des problèmes cachés. L’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) conseille de prévoir un coussin de sécurité d’environ 30 % du montant du contrat.

Par ailleurs, même si vous envisagez de revendre votre maison bientôt, ne vous attendez pas à ajouter automatiquement le coût des travaux au prix de vente. Certes, la rénovation de la cuisine compte parmi les travaux qui bonifient le plus la valeur du domicile, mais pour en bénéficier pleinement, il faut se limiter à un projet équivalant à environ 15 % de sa valeur actuelle. Ainsi, vous pourriez récupérer de 75 à 100 % de votre mise… à condition que la maison se vende aussi bien que vous l’espériez.

À lire
Financer ses rénovations, février 2012
Engager un designer d'intérieur, janvier 2011
Toutes les étapes pour refaire sa cuisine, mai 2012

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

1

Réagissez!

Avez-vous déjà connu une expérience malheureuse lors de rénovations? Racontez-nous.

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 14 avr. 2012
    Fermer
    Participation de CAROLE LESSARD

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par CAROLE LESSARD
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 19 )

    Oui. J'ai fait construire un deck avec terrasse, l'entrepreneur n'a pas fini les travaux 2/3 du contrat était payé. Le bois du deck a dû être totalement remplacé ainsi que les joints du pavé. En cours des petites créances,il ne s'est pas présenté, j'ai donc gagné la cause.
    J'ai dû engagé un huissier pour saisir ses biens. Il a simplement dissout la compagnie 1 semaine avant que le huissier se présente et j'ai tout perdu. Aucun recours possible. Des rénos de $8,000 se sont transformés en $13,000 avec un résultat moyen.

Retour à l'article


Promotion iPad