X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Québec se lance dans le biogaz

Par Jean-François Gazaille

Mise à jour : décembre 2010


Québec en retard

Ailleurs dans le monde, la biométhanisation fait déjà partie du paysage énergétique. La technologie est particulièrement populaire en Chine où l’on compte 17 millions de digesteurs, essentiellement en milieu agricole, qui fournissent du gaz à 50 millions de personnes. Depuis la fin des années 1990, plus de 5 000 usines de biogaz ont été inaugurées en Europe et fournissent de l’électricité à plus de 1,5 million de foyers.

Plus près de nous, les projets de centrales de biométhanisation se multiplient. Selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie, il y a actuellement 20 centres de biométhanisation agricole au Canada et leur nombre devrait presque tripler d’ici à trois ans. La firme Stormfisher, spécialisée dans la production de biogaz, implantera trois usines dans la grande région de Toronto.

Un certain flou entoure cependant les projets de biométhanisation subventionnés par Ottawa et Québec.

À Montréal et à Québec, on ignore encore où seront implantées les usines. Robert Coutu, maire de Montréal-Est, où l’industrie pétrochimique se meurt, s’est dit intéressé à accueillir une usine de méthanisation. Certains résidants de Tétreaultville, le quartier qui borde à l’ouest le parc industriel de Montréal-Est, craignent, le cas échéant, d’en faire les frais. «On ne peut pas s’opposer à ce que Montréal traite ses déchets dans l’île, mais il faudrait qu’il y ait un peu plus d’équité territoriale, dit Émilie Guérin, porte-parole de Solidarité Mercier-Est. Pour l’instant, nous ne sommes ni pour ni contre. Mais on se demande si cela ne risque pas d’augmenter le volume de camionnage et la pollution de l’air dans un quartier où la population est déjà durement affectée par les maladies pulmonaires.»

Les citoyens de Mercier-Est craignent aussi que les futurs digesteurs, où fermenteront du lisier, du fumier et des déchets d’abattoirs, ne diffusent des odeurs nauséabondes. «Il serait souhaitable que les impacts sociaux et environnementaux de ces projets fassent l’objet d’un examen public», dit Mme Guérin. Mais comme il s’agit de projets de «valorisation» et que leur production énergétique sera inférieure à 10 mégawatts, ils sont soustraits à l’analyse du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

Déjà inscrit ou abonné? Connectez-vous ici

Recevez nos bulletins courriels et accédez gratuitement à du contenu exclusif! Il suffit de vous inscrire ici.


Confirmez

Recevez nos bulletins courriels. Accédez à nos nouvelles, nos chroniques, nos conseils et d'autres contenus exclusifs!

* Notez que nos tests et nos dossiers sont réservés à nos abonnés.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

2

Réagissez!

Ces révélations vous étonnent-elles?

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 9 déc. 2010
    Fermer
    Participation de john simon

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par john simon
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Le biogaz est en plein essor en ce moment

  • 23 nov. 2010
    Fermer
    Participation de Gilberte Gélinas

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Gilberte Gélinas
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Il n'y a pas de Mots pour décrire mon étonnement. Super!

Retour à l'article


Promotion iPad