Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Québec se lance dans le biogaz

Par Jean-François Gazaille

Mise à jour : décembre 2010


Occasions d'affaires

Pour plusieurs entreprises de gestion des matières résiduelles, la biométhanisation pourrait être fort lucrative si elles réussissent à garder la main haute sur la chaîne d’approvisionnement, de la collecte des ordures à la vente d’énergie. Elles seraient payées une première fois pour collecter les déchets, puis une seconde fois en vendant leur électricité à Hydro-Québec. Et c’est sans compter leur part des subventions fédérales et provinciales. Combien d’entreprises privées sont sur les rangs? En septembre dernier, le ministère québécois de l’Environnement, du Développement durable et des Parcs disait examiner «une vingtaine de projets de centrales de biométhanisation», dont plusieurs émanant de sociétés privées.

En décembre 2009, Hydro-Québec dévoilait les huit soumissions retenues dans le cadre d'un appel d'offres pour l'achat d'énergie produite par cogénération à la biomasse. Parmi les soumissionnaires choisis: RCI Environnement, une entreprise de la famille Rémillard, propriétaire de la chaîne de télévision V. Le projet? Produire de l'électricité par biométhanisation dans deux usines, à Longueuil et Anjou. Dans l’éventualité où RCI produirait de l’énergie pour la vendre à Hydro-Québec, verserait-elle aux municipalités une redevance ou une ristourne sur les matières premières fournies par elles? «Ça reste à voir, nous n’avons pas encore défini le cadre», dit Daniel Granger, porte-parole de l’entreprise.

Du coup, certains se demandent s’il ne faudrait pas revoir le modèle économique qui sous-tend la gestion des matières résiduelles. «À partir de quand la matière résiduelle cesse-t-elle d’être un déchet et devient-elle une ressource monnayable?» demande Geneviève Martineau, du CIRAIG. Selon Pierre-Olivier Pineau, professeur à HEC Montréal, cette révision n’est pas pour demain, puisque le gaz naturel coûte environ 10 fois moins à extraire du sol qu’à produire à partir de la biométhanisation: «Au prix actuel du gaz naturel, environ 14 ¢ par mètre cube, la vente de méthane rapporterait moins de 17 $ la tonne pour des coûts de 180 $ la tonne. C’est donc dire qu’aucun producteur (privé ou public) ne pourra faire de l’argent avec le biométhane à moins de bénéficier de subventions gouvernementales.»

Il faut par ailleurs prévoir l’effet rebond de la biométhanisation sur la consommation et la réduction à la source des déchets domestiques, ajoute Geneviève Martineau: «Il se peut que tout cela finisse par donner bonne conscience aux gens et les incite à la surconsommation. Si je sais que mes emballages souillés peuvent servir à produire de l’énergie, je n’ai pas à m’inquiéter de continuer de consommer comme avant.»

Geneviève Martineau, ingénieure et analyste
au Centre interuniversitaire de recherche
sur le cycle de vie des produits,
procédés et services  Photo: Alain Dion





«À partir de quand la matière résiduelle cesse-t-elle d’être un déchet et devient-elle une ressource monnayable?»

Déjà inscrit ou abonné? Connectez-vous ici

Recevez nos bulletins courriels et accédez gratuitement à du contenu exclusif! Il suffit de vous inscrire ici.


Confirmez

Recevez nos bulletins courriels. Accédez à nos nouvelles, nos chroniques, nos conseils et d'autres contenus exclusifs!

* Notez que nos tests et nos dossiers sont réservés à nos abonnés.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

2

Réagissez!

Ces révélations vous étonnent-elles?

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 9 déc. 2010
    Fermer
    Participation de john simon

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par john simon
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Le biogaz est en plein essor en ce moment

  • 23 nov. 2010
    Fermer
    Participation de Gilberte Gélinas

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Gilberte Gélinas
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Il n'y a pas de Mots pour décrire mon étonnement. Super!

Retour à l'article


Promotion iPad