Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Piscines: coûts et entretien

Par Frédéric Perron

Mise en ligne : juin 2009


Filtration: au sable ou à cartouche?

La plupart des propriétaires de piscine utilisent un filtre au sable, vendu entre 200 et 700 $. Ce dernier nécessite un lavage à contre-courant quand le manomètre indique une certaine pression (consultez votre guide d’utilisation).

Le sable de filtration doit être changé aux deux à cinq ans. Il coûte entre 50 et 150 $.

On trouve aussi sur le marché des filtres à cartouche. Ces systèmes coûtent de 500 à 1000 $. Ils permettent de filtrer des particules plus fines que ne le font les appareils au sable. Ils ne nécessitent pas de lavage à contre-courant, ce qui permet de diminuer l’entretien et d’économiser de l’eau et des produits chimiques.

Les cartouches de filtration doivent être nettoyées environ trois fois par saison. Leur durée de vie est de deux à cinq ans et elles coûtent de 100 à 600 $.

Selon Nicolas Guillotte, propriétaire d’une entreprise d’entretien et de réparation de spas et de piscines, les filtres au sable conviennent mal aux environnements feuillus.

«Vous allez devoir nettoyer vos filtres très souvent, dit-il. Après quelque temps, certains clients, plutôt que de payer 250 $ pour de nouvelles cartouches, préfèrent débourser 650 $ pour revenir au filtre au sable.»

Alain Marcouiller, un détaillant, ne voit pas l’intérêt d’utiliser un filtre à cartouche dans une piscine: «Avec le remplacement des filtres, ça revient cher à long terme et on ne voit pas une grande différence dans la qualité de l’eau.»

Beaucoup de pisciniers incluent un drain de fond avec les piscines qu’ils vendent. D’une valeur de 100 à 200 $, cet élément facilite l’entretien.

«Si l’environnement n’est pas trop feuillu, on n’a presque plus à passer la balayeuse, affirme Nicolas Dussault. Avec l’effet de tourbillon, toute la saleté se retrouve au centre. On va surtout utiliser la balayeuse au printemps ou à l’automne.»

Déjà inscrit ou abonné? Connectez-vous ici

Recevez nos bulletins courriels et accédez gratuitement à du contenu exclusif! Il suffit de vous inscrire ici.


Confirmez

Recevez nos bulletins courriels. Accédez à nos nouvelles, nos chroniques, nos conseils et d'autres contenus exclusifs!

* Notez que nos tests et nos dossiers sont réservés à nos abonnés.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .


Promotion iPad