X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Sapin naturel vs sapin artificiel: lequel est le plus écolo?

Par Rémi Maillard

Mise en ligne : décembre 2009

Photo: iStockphoto

Est-il plus écolo d’acheter un sapin de Noël naturel ou artificiel? Une analyse du cycle de vie (ACV) réalisée par la firme montréalaise ellipsos, spécialisée en développement durable, a tranché: le premier génère 3,1 kg d’équivalent CO2 tandis que le second en émet 8,1 kg sur une base annuelle*.

Bien qu’il soit de plus en plus populaire au Québec (72 % des ménages qui ont fait un arbre de Noël en 2008 l’ont adopté, contre 63 % en 1996), le sapin artificiel représente donc un mauvais choix environnemental, d’après ellipsos.

En effet, sa production entraîne des émissions polluantes, il n’est pas recyclable et comme il est presque toujours fabriqué en Asie, son transport exige une énorme quantité d’énergie.

Et encore, l’ACV ne tient pas compte des émissions de dioxines provenant du plastique durant l’utilisation et l’élimination de l’arbre, s’il est brûlé, ni des impacts associés aux additifs présents dans le PVC.

Pour qu’il devienne la meilleure solution, il faudrait le réutiliser pendant au moins 20 ans, notent les auteurs de l’étude. Or, sa durée de vie moyenne en Amérique du Nord est aujourd’hui de six ans.

Au contraire, le sapin naturel présente l’avantage d’être cultivé sur des terres souvent peu propices à l’agriculture. De plus, en séquestrant du CO2 tout au long de sa croissance, il permet de lutter contre l’effet de serre. Sans parler de sa bonne odeur de forêt et du plaisir de l’acheter…

En revanche, même s’il peut être recyclé, sa fin de vie occasionne des émissions de gaz carbonique et de méthane qui contribuent aux changements climatiques. À noter aussi que la culture des sapins nécessite l’usage de fertilisants et de produits toxiques, notamment du diazinon, un pesticide à large spectre très nocif pour la biodiversité.

Cela dit, «dans un cas comme dans l’autre, les impacts sont négligeables comparés à ceux d’autres activités, par exemple l’utilisation d’une voiture pour des déplacements de proximité», souligne Jean-Sébastien Trudel, président d’ellipsos et coauteur de l’étude.

La preuve? Pour compenser les émissions de gaz à effet de serre d’un arbre de Noël, quel qu’en soit le type, il suffirait d’aller au travail en faisant du covoiturage ou en prenant son vélo d’une à trois semaines dans l’année.

Pas de quoi nous priver du bonheur de revivre un petit peu de notre enfance !

* Le sapin naturel est récolté dans une plantation située à environ 150 km de Montréal. Le sapin artificiel est fabriqué en Chine et expédié à Montréal par bateau et train via Vancouver; sa durée de vie est de six ans. Ces résultats s’appliquent spécifiquement aux résidants de la métropole.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

5

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 14 déc. 2013
    Fermer
    Participation de RENE COUTURE

    Commentaires publiés : 125

    Discussions publiées : Non disponible

    Par RENE COUTURE
    (Super participant)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    Bonjour,c'est bien beau de vouloir utiliser les sapins artificiels comme décoration de noël pour protéger l'environnement mais sauf que un sapin naturel est beaucoup mieux que le sapin artificiel,la raison ?,le sapin naturel dégage une odeur très agréable dans la maison qui va créé une très belle ambiance à noël,chaque sapin naturel est unique au point de vue esthétique et de ça forme car il en n'a aucuns de pareils comparativement aux sapins artificiels qui sont tous pareils,et en plus de cela une fois noël et le jour de l'an terminé le sapin naturel peut servir à chauffer la maison en le coupant en bûche et en le faisant brûler dans un poêle à bois ou un foyer,et pour se qui concerne l'entretien d'un sapin naturel durant la période des fêtes de noël c'est très simple à faire il suffit tous simplement d'acheter une base en plastique conçue spécialement à cette effet avec lequel on n'a qu'a remplir la base d'eau à tous les 3 jours environ et votre sapin naturel va être capable de durer facilement jusqu'après le jour de l'an sans aucun problème.

  • 10 déc. 2013
    Fermer
    Participation de Jean Leclerc

    Commentaires publiés : 2

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Jean Leclerc
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    J'utilise le même sapin depuis 21 ans. Il est encore très beau. D'ailleurs, il paraît plus naturel que le sapin naturel( très très bien taillé)que mon voisin s'est acheté la semaine dernière.

  • 7 déc. 2013
    Fermer
    Participation de GUY BRIERE

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par GUY BRIERE
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    Je réfute les données sur la longévité des arbres artificiels. Plusieurs de mes connaissances en ont un, et utilisent le même depuis de nombreuses années. 6 ans en moyenne? Allons donc!

    Expérience personnelle: notre sapin artificiel, acheté chez Zellers en 1993, est déjà décoré pour ce Noël, encore en excellent état, encore très fourni même s'il perd un peu d'aiguilles chaque année maintenant. Avant qu'il commence à paraître le moindrement dégarni, il nous aura donné encore au moins quelques autres années. Assemblé une seule fois en 1993, chaque année on enlève les décorations, puis on le descend tel quel au sous-sol, on l'enveloppe d'une housse, puis on le ramène l'année suivante pour le parer de ses plus beaux atours!

    J'en conviens, notre expérience démontre une longévité fort possiblement plus élevée que la moyenne,celle-ci ne pouvant à mon avis être aussi peu que 6 ans (ceci basé sur ce que je vois dans bien d'autres foyers).

    Il m'apparaît malheureusement que (certains) organismes voués à l'environnement font de leur vocation un dogme. Sous une apparence professionnelle, ils en viennent à peindre une "réalité" à leur façon. Dommage, car en ce faisant, ils minent leur crédibilité et celle de ceux qui font un travail vraiment objectif pour faire avancer la cause pourtant noble sinon essentielle de la protection de l'environnement.

  • 6 déc. 2013
    Fermer
    Participation de HENRIETTE BERGERON

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par HENRIETTE BERGERON
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Très bel article mais... vous avez oublié de comptabiliser le CO2 émis par les véhicules des acheteurs qui se rendent, souvent, à plus d'un endroit pour acheter annuellement leur arbre de Noël. Si il était artificiel il n'y irait qu'au 6 ans selon vos donnés.

  • 5 déc. 2013
    Fermer
    Participation de sylvio bourget

    Commentaires publiés : 3

    Discussions publiées : Non disponible

    Par sylvio bourget
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    je pense qu'il manque une donnée importante à cette analyse soit l'âge du sapin naturel qui est coupé.
    En effet , le sapin qui mesure entre 7 et 8 pieds , est souvent à peine âgé d'une dizaine d'année , alors qu'il lui reste encore un bon 50 ans d'âge ''utile'' .C'est autant d'années gâchées .
    Quant aux sapins dits '' cultivés '' ils sont hyper bourrés de produits chimiques mais par contre ils représentent de bonnes retombées économiques pour le Québec. Je pense qu'on en produits plus que nos voisins du sud !

Retour à l'article


Promotion iPad