X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Installer une éolienne chez soi

Par Michel Laliberté

Mise en ligne : août 2007

Crédit photo: Jocelyn Boutin

Gilles Plasse (photo) habite un endroit de rêve avec sa famille. Sa petite maison se trouve au centre d’un joli terrain boisé de 10,5 acres, à Bolton-Est, dans les Cantons-de-l’Est. De son salon, au-dessus de la cime de ses feuillus et conifères, il voit le flanc sud-ouest du mont Orford s’offrir quotidiennement en spectacle.

C’est le paradis, estime l’homme d’affaires. Un paradis sans la présence d’Hydro-Québec, le plus proche poteau électrique se trouvant à 800 mètres de sa propriété. Et convaincre Hydro d’amener son service jusqu’à sa maison allégerait son compte en banque de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Pour subvenir à ses besoins, M. Plasse s’est tourné vers d’autres sources d’énergie: des panneaux de cellules photovoltaïques sur son toit, un foyer (qui consomme de 10 à 15 cordes de bois par année), un réservoir de propane (pour l’eau chaude), une génératrice au diesel dans un cabanon, et une éolienne. Celle-ci se trouve derrière la maison, au bout d’une tour de 17 mètres, où elle tourne au gré des vents (entre 30 et 40 % du temps).

Son éolienne produit 200 kilowatt­heures d’électricité par mois. Cette énergie, captée par 18 batteries équivalentes à neuf batteries de 24 volts, alimente plusieurs appareils électriques: micro-ondes, lave-vaisselle, laveuse, grille-pain, radio, téléviseur, ordinateurs, etc. Tout ça représente 40 % de l’électricité consommée dans la maison. Le reste de l’énergie provient des cellules photovoltaïques, du propane et du diesel.

Une dépense de 25 000 $
Gilles Plasse a investi près de 25 000 $ pour produire de l’énergie éolienne. «Si les gens réfléchissent seulement en fonction des coûts, ils ne s’embarqueront pas là-dedans. Il ne faut pas juste penser à l’aspect financier, mais à notre environnement en utilisant moins de carburants fossiles. Moi, je me considère comme un poète», lance-t-il en riant.

M. Plasse passe presque pour un pionnier. On ne compte en effet au Canada qu’environ 2300 petites éoliennes (de moins de 300 kilowatts), c’est-à-dire à l’usage exclusif de leurs propriétaires, selon un bilan dressé l’an dernier par l’Association canadienne de l’énergie éolienne (ACÉÉ). Mais «l’intérêt pour l’éolien est très grand. Nous recevons beaucoup d’appels de gens qui veulent produire leur propre électricité», note Ariane Sabourin, responsable des communications de l’organisme.

Industrie en progression
L’industrie éolienne progresse bien: elle a fait un bond de 54 % en 2005 à l’échelle de la planète, signale Mme Sabourin. Et elle a plus que doublé l’an dernier, avec une croissance de 113 %. À l’inverse de l’Ouest canadien, les petites éoliennes restent marginales au Québec. Une différence qui n’est pas culturelle, mais bien économique: les clients résidentiels d’Hydro-Québec paient leur électricité entre 6,9 et 8 ¢ le kilowattheure, alors qu’il coûte de 10 à 13 ¢ ailleurs au Canada.

L’éolienne domestique gagne en po­pu­larité, reconnaît M. Jean-Pierre Paquette, président d’une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables. Il ne recommande toutefois pas aux gens de s’en procurer une pour le moment, prend-il soin de préciser. «Pour produire de l’électricité au meilleur coût, Hydro-Québec est le meilleur choix. Dans quelques années, lorsque le prix de l’électricité sera plus élevé, alors là ça sera intéressant. Pas avant. Le Québec ne sera pas en marge enco­re longtemps, croit Jean-Louis Chaumel, professeur de gestion technologique à l’Université du Québec à Rimouski.

«Le nombre de petites éoliennes connaît une croissance de 30 % par année dans le monde. C’est fulgurant!» dit-il. M. Chaumel entrevoit que «les astres seront alignés» parfaitement dans deux ans. À ce moment, estime l’universitaire, le tarif résidentiel d’Hydro-Québec dépassera 10 ¢ le kilowattheure, alors que la recherche et le développement auront permis aux fabricants de petites éoliennes d’offrir des produits dont les coûts de fonctionnement s’approcheront également de 10 ¢ le kilowattheure.

Lorsque ces deux courbes se croiseront, une véritable industrie de petites éoliennes naîtra, selon le professeur Chaumel. Les produits offerts aux consommateurs seront plus fiables, viendront avec des garanties et, surtout, coûteront moins cher que les éoliennes présentement sur le marché. «Nous allons quitter le domaine de l’artisanat et de ses prix inabordables et assister à une industrialisation. Dès lors qu’un marché est en croissance, les vrais fabricants s’y intéressent. Ils vont en vendre comme ils vendent des machines à café et des laveuses», dit-il.

Photo: Réjean Poudrette

Acheter une éolienne au magasin
Le marché du vent n’intéresse pas que les entreprises spécialisées. De grandes chaînes ont flairé la bonne affaire. Depuis peu, Canadian Tire propose trois éoliennes de petite puissance (vendues entre 800 et 3000 $ pour la seule turbine). «Il y a un grand intérêt pour les équipements qui produisent de l’énergie renouvelable», explique Mave Burke, porte-parole de l’entreprise.

Pour le professeur Jean-Louis Chaumel, de l’Université du Québec à Rimouski, la décision de Canadian Tire d’offrir des éoliennes est un bon indice de la tendance qui se dessine. «C’est une business en progression. C’est une vague de fond qui va toucher tout le monde, même ici au Québec. Ça va être gigantesque, estime l’expert. Vous allez voir de plus en plus de grandes chaînes de magasins offrir des éoliennes à leurs clients.»

Toutefois, pour l’heure, il conseille aux consommateurs québécois la patience. Malgré les récentes hausses des tarifs d’Hydro-Québec, le prix de l’électricité demeure hautement concurrentiel, note-t-il. Pour ceux qui seraient tout de même tentés de produire leur propre énergie à partir d’une éolienne, M. Chaumel recommande d’opter pour un produit accompagné d’une garantie de cinq ans. «Il existe de bons produits sur le marché. Mais ce sont des équipements fragiles, comme les automobiles. C’est certain que des problèmes vont se présenter. Les fabricants sérieux offrent des garanties de cinq ans. En bas de ça, c’est trop risqué.»

Pour en savoir plus
Environnement Canada
 propose des cartes de vents que vous pouvez consulter.
Pour calculer le coût de production d’un kilowatt, l’Association canadienne de l’énergie éolienne propose un calculateur.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

14

Réagissez!

Croyez-vous que les éoliennes deviendront incontournables d'ici quelques années?

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 8 )

    Oui, et probablement qu'elles seront évolué d'ici quelques années comme la tv noir et blanc qui a passé au ACL 1080p.

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 6 )

    Oui. je pense qu elles deviendront incontournables.

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

    Oui, car nous n'aurons plus besoin de harnacher les rivières de construire des barrages. Et la nature s'en trouvera mieux.N.Lalonde

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

    non pas asser de power pour le cout

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

    peut-etre que probablement que non

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

    oui, mais combien nous faudras-t-il pour produire l'énergie qu'une maison aura de besoin ?

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

    oui dans un futur tres raprocher,mais quand tout le monde vont sans procurer,cela va poluer le paysage,comme les premieres soucoupe.

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Oui, en plus si chacun se servait d'une petite auto électrique, ça sera ce qui est le mieux pour l'écologie

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    oui de plus, si tous les québécois optent pour l'énergie propre comme l'éolien et le solaire nous serions beaucoup plus autonome et pourrions exporter plus l'énergie électrique donc économiquement avantageux

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    Oui, c'est à mon avis un moyen écologique.

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    oui

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    Oui dans 3 à 5 ans. L'énergie solaire devra être également de la partie, c'est un incontournable.

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    oui

  • 24 mars 2010
    Fermer
    Participation de Commentaire non signé

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Commentaire non signé
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 5 )

    pas avant 10 ans minimum

Retour à l'article


Promotion iPad