X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Tout savoir sur l’inspection préachat d'une maison

Par Guillaume Dayan

Mise en ligne : juillet 2015

 | 

Magazine : août 2015

image

Photo: Shutterstock

Vous êtes sur le point d’acheter une maison? Une inspection préachat s’impose. Le rapport d’inspection d’un professionnel, comme un inspecteur en bâtiment, vous évitera les mauvaises surprises… comme les vices cachés.

Même si elle n’est pas obligatoire, l’inspection est une étape importante dans le processus d’achat d’une nouvelle maison. Vous ne devriez jamais y renoncer, dit Me Lorraine Talbot, avocate et coauteure du guide La responsabilité de l’inspecteur préachat.

L’inspection vise à trouver les vices apparents et les indices de vices cachés du bâtiment, décrit l’avocate. Elle vous permet de connaître l’état de la propriété et de savoir si des travaux urgents ou majeurs doivent être entrepris. Cela vous «donne des outils pour négocier», explique Guy Giasson, agent de communication de l’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC). Si l’inspection révèle, par exemple, que le chauffage est désuet ou que la toiture est en fin de vie, vous pourriez demander au vendeur qu’il réduise son prix en conséquence. Il n’appartient toutefois pas à l’inspecteur de vous conseiller d’acheter ou non la maison, ni de vous indiquer le montant des rénovations à effectuer.

Vous achetez la maison et vous découvrez un vice caché ? Un rapport d’inspection «augmentera vos chances de remporter un recours en justice contre le vendeur. Si vous achetez les yeux fermés, le juge pourrait ne pas retenir la responsabilité de la partie adverse et vous blâmer pour ne pas avoir fait inspecter votre demeure», ajoute Me Talbot.

Commencez vos recherches maintenant
N’attendez surtout pas de signer une promesse d’achat avant d’entreprendre vos démarches. «Il y a de très bons inspecteurs sur le marché, mais il faut se donner le temps de les trouver», dit Hakim Maldji, inspecteur agréé. Commencez dès que vous entamez votre «magasinage». Car même s’il est laissé à la discrétion de l’acheteur et du vendeur, le délai habituel pour effectuer l’inspection n’est que de cinq à dix jours suivant la signature de l’offre. Voyez nos conseils pour dénicher la perle rare.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

8

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 16 sept. 2015
    Fermer
    Participation de guillaume raymond

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par guillaume raymond
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Merci beaucoup pour cet article! On s'est justement acheté une maison cet été. C'est notre premier achat et on était encore incertains avec toutes les étapes à faire pour enfin réussir à avoir les clés de notre nouvelle maison. C'est tellement un cassage de tête de savoir si on fait la bonne chose. On est dans une génération où on n'est pas aussi "débrouillard" que nos pères le sont en matière de contruction. Nous avons voulu être vraiment certains de notre choix. Nous avons alors trouvé votre article ci-haut et ça nous a vraiment éclairé sur le fait qu'il nous fallait un inspecteur. J'ai alors cherché sur Internet pour trouver un inspecteur dans mon coin. (En fait, j'habites à Sherbrooke). C'est alors que j'ai trouvé le site d'inspecteur en bâtiment suivant : https://www.inspecteurimmobilier.com/sherbrooke/. Il s'agit en fait de la page de l'inspecteur que j'ai choisi pour faire l'inspection complète de ma maison. Il y a aussi des articles sur tout ce qui touche l'inspection. Donc, en plus de votre article qui nous a allumé une cloche sur l'importance de faire inspecter sa maison, ce site est venu compléter les infos que nous avions besoin de savoir. Nous sommes maintenant installés dans notre nouvelle maison depuis 3 semaines et nous sommes super satisfaits d'avoir fait affaires avec un inspecteur qualifié et qui est avec des associations professionnelles. Ça donne confiance et nous avons été plus que satisfaits! Nous savons que l'ensemble des installations (autant électrique, plomberie, fondations, toitures,etc) sont encore bonnes pour plusieurs années!!

    Merci à votre site pour nous donner d'aussi bonnes idées quand nous ne savons pas par où commencer dans le projet d'une vie!

  • 16 août 2015
    Fermer
    Participation de AUDREY CHARBONNEAU

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par AUDREY CHARBONNEAU
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Merci pour cet article!
    Je suis en situation de premier achat de maison et je trouve vos informations à ce sujet très pertinentes et concises! Ça m'a permis de démystifier cette étape essentielle du processus d'achat et nous seront certainement mieux outillés pour choisir un bon inspecteur! :)

  • 3 août 2015
    Fermer
    Participation de Paul-André Collin

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Paul-André Collin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Pour moi, les vices cachés sont cachés donc invisibles, même pour les inspecteurs. Je ne crois pas que les inspecteurs possèdent des yeux voyant au travers les murs et autres matériaux. Il ne faut pas que l'industrie de l'inspection terrorise les acheteurs; de multiples reportages télévisés ont d'ailleurs fait la vie dure à ce «commerce» qui n'est toujours pas une profession, si je ne m'abuse.

  • 1 août 2015
    Fermer
    Participation de DENIS FOURNIER

    Commentaires publiés : 4

    Discussions publiées : Non disponible

    Par DENIS FOURNIER
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    J'ai fais appel à deux reprises à un inspecteur en bâtiment. Les deux fois, je n'étais pas satisfait. Pas que le travail ait été mal fait ou bâclé, mais que l'expert n'en connaisse pas plus que moi.

    Bien sûr qu'il a su déceler les défauts (Humidité dans l’entre-toit, perte de chaleur sur le toit plat) et les bris (Fissure dans le plancher de béton) mais il n'a rien vu sur des travaux qui n'ont pas été faits selon les règles de l'art. Étagères mal conçues, risque d'effondrement. Aucun n'a vu que le panneau électrique était non-conforme. Comme j'ai suivi l'inspecteur, j'ai pu lui signaler les non-conformités qu'il ne voyait pas (Il est venu suivre une formation en quelque sorte). Aucun n'a fait de thermographie de la maison (Pourtant essentiel lors de l'inspection d'une maison). J'ai mois même fait une vérification thermographique à l'aide d'un thermomètre infrarouge, un outil à 50$ que l'inspecteur n'avait pas.

    Le rapport.
    Dans un cas, j'ai reçu un rapport écrit, a peu près complet mais avec aucune photo. Dans l'autre cas, j'ai reçu un rapport de cases à cocher (Conforme/Non-conforme) avec des photos dont la résolution ne permet même pas de voir les défauts.

    Constat: Les inspecteurs se présentent avec des outils dont la qualité est douteuse ou encore ils ne possèdent tout simplement pas les outils requis. Ils manquent de connaissances, ne connaissent pas les normes électriques, les normes de plomberie ou de structure de bâtiment et ils se présentent comme des experts en bâtiment.

    Un bon appareil de thermographie coûte environ $20,000, mais un vraie inspecteur en bâtiment devrait toujours en posséder un, ainsi qu'une caméra numérique d'au moins 10 mégapixels, ainsi que des connaissances approfondies dans tous les secteurs du bâtiment. Et qu'ils fournisse au moins un rapport digne du tarif qu'ils chargent.

    • 18 août 2015
      Fermer
      Participation de Christian Cere

      Commentaires publiés : 1

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Christian Cere
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Bonjour Denis,

      je comprends votre insatisfaction mais savez-vous que la norme de pratique d'un inspecteur n'exige pas de celui-ci de connaître les normes électrique ou plomberie. Il n'est pas non-plus un ingénieur en structure. La thermographie est aussi optionnelle, donc pas obligatoire dans la pratique, du moins selon la formation donnée en AEC. Toutefois, je suis de votre avis que les attentes d'un client qui engage un inspecteur s'est pour s'assurer que tout est ok. Malheureusement, de par sa formation et la norme de pratique, l'inspection de bâtiment est une inspection visuelle qui a pour but de signaler les anomalies et de recommander les services d'un spécialiste selon le cas, exemple un électricien. Il n'y a cependant pas de lois qui régis l'inspection, ce qui fait que n'importe qui pourrait se présenter comme inspecteur, c'est pourquoi qu'il est important de s'assurer de sa formation et qu'il soit couvert par une assurance responsabilité/omission. Et, c'est comme dans n'importe quoi, il y en a des bons et des moins bons.

    • 2 oct. 2015
      Fermer
      Participation de François Bouvier

      Commentaires publiés : 1

      Discussions publiées : Non disponible

      Par François Bouvier
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Désolé pour votre mauvaise expérience, malheureusement c'est comme dans n'importe quel métier, il y en a des bons et des moins bons, des consciencieux et... vous avez compris ce que je veux dire j'en suis sûr. Ceci dit, l'article du protégez vous explique comment choisir un inspecteur possédant les critères de bases. Déjà c'est un minimum pour s'assurer d'avoir une inspection digne de ce nom.

      Petite mise au point. Un thermomètre infrarouge à 50 $ ne permet pas de faire une inspection thermographique. Au mieux cet outil peut servir à vérifier le fonctionnement d'un plancher chauffant, ou la température anormalement élevée d'un disjoncteur dans le panneau électrique (peut être vérifié autrement d'ailleurs). 20000$ m'apparait hautement exagéré pour ce type d'appareil, disons qu'avec 3000 $ et une certification adéquate il y a moyen de faire un bon travail. À ce sujet j'ajouterais qu'il ne suffit pas de prendre une lecture avec l'appareil pour avoir réponse à tout les problèmes cachés dans les murs, il faut être capable d'interpréter les résultats. La formation et l'expérience de l'inspecteur avec son appareil permettra de faire la différence entre un problème d'isolation ou une fuite d'eau cachée dans un mur par exemple.

      Un inspecteur membre d'une association reconnue dans le domaine, tel que spécifié dans l'article doit effectuer son travail selon certains critères précis. Il doit obligatoirement y avoir des photos démontrant les différentes problématiques, des photos représentatives et clairs il va s'en dire. Les rapports avec uniquement des cases à cocher ne respecte pas les normes de pratiques des associations reconnues dans le domaine.

      En attendant que le gouvernement prenne s'est responsabilité pour s'assuré d'avoir des normes identiques pour tous dans le domaine de l'inspection, il y a moyen de s'assuré d'avoir un inspecteur possédant les critères de base nécessaires à une bonne inspection.

      N'oubliez pas que les courtiers obtiennent une commission si la transaction se concrétise, c'est pourquoi idéalement l'inspecteur devrait être choisit par l'acheteur de façon à conserver son entière indépendance. C'est pas toujours le cas, mais certains courtiers ne veulent pas que l'inspecteur parle de problème. Un bon inspecteur pourra expliquer les problèmes de façon à ne pas dramatiser les situations outre mesure.

  • 1 août 2015
    Fermer
    Participation de JEAN-PIERRE PRÉVOST

    Commentaires publiés : 2

    Discussions publiées : Non disponible

    Par JEAN-PIERRE PRÉVOST
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    j'ai vendu ma maison et l'inspecteur choisi par l'acheteur était le genre de personne a couper les cheveux en quatre.
    a la lecture de son rapport ma maison n'était pas vendable.
    Les 2 courtiers en immeuble le connaissait bien et ne veulent plus avoir a faire affaire avec lui de puis très longtemps
    Même l'acheteur a trouvé qu'il exagérait et il a acheter la maison.
    Attention aux inspecteurs en bâtiment trop zélé.

    • 30 août 2015
      Fermer
      Participation de DENIS FOURNIER

      Commentaires publiés : 4

      Discussions publiées : Non disponible

      Par DENIS FOURNIER
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Je suis tout à fait d'accord avec votre point de vue.
      On s'attend d'un inspecteur compétent qu'il sache faire la différence entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas.
      Un excès de zèle chez un inspecteur démontre son manque de compétence qu'il tend à compenser en trouvant des défauts partout afin de se protéger des poursuites éventuelles.

      Ce genre d'inspection constitue une perte de temps et d'argent autant pour l'acheteur que pour le vendeur.
      Nous continuerons à en voir de toutes les sortes tant que la profession ne sera pas supervisée par un ordre professionnel.

Retour à l'article


Promotion iPad