X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Est-ce le moment d'acheter une maison?

Par Protégez-Vous en partenariat avec l'ACEF de l'Est de Montréal

Mise en ligne : janvier 2012

Pour le savoir, vous devez étudier attentivement deux grands facteurs: vos finances personnelles et la situation économique de votre région (et plus généralement celle du pays et même du monde). 

Vous trouverez dans ce guide des outils pour évaluer votre propre situation financière. Mais qu’en est-il de la conjoncture économique actuelle, tant au Canada qu’au Québec? Depuis près de 15 ans, le prix des maisons (unifamiliales, «plex» et condos) n’a cessé d’augmenter au Québec. Les faibles taux d’intérêt hypothécaires des dernières années ont poussé nombre de gens à devancer leur projet d’achat ou encore à acheter une résidence plus chère.

Les données qui suivent vous donneront un aperçu des principaux indicateurs et vous permettront de vous comparer aux familles moyennes qui font l’achat d’une propriété. Vous constaterez, par exemple, que si des taux d’intérêt relativement bas sont à l’avantage des emprunteurs hypothécaires, les Canadiens, par contre, n’ont jamais été aussi endettés. Et même si la pression diminue sur le marché immobilier de plusieurs régions du Québec, limitant ainsi la croissance des prix, cela ne signifie pas pour autant que le moment est venu d’acheter selon vos critères.

Un grand nombre de facteurs sont à considérer avant de faire un achat. Comme même les spécialistes ont de la difficulté à prédire les variations dans l’économie, le mot d’ordre reste la prudence et une bonne planification budgétaire. Vous serez ainsi mieux placé pour faire face à une éventuelle crise économique et plus en mesure de conserver ce lieu au cœur de votre vie: votre maison.

Portrait des ménages canadiens ayant acheté un logement en 2010
En 2010, au Canada, 6 % des ménages ont acheté un logement. Parmi eux, environ 38 % accédaient à la propriété pour la première fois, ce qui signale une baisse: la proportion était de 43 % en 2009. Si l’on examine les réponses valables obtenues dans cinq centres étudiés , on constate que la répartition par âge des acheteurs est relativement équilibrée:

- 23 % de 25 à 34 ans;
- 26 %, de 35 à 44 ans;
- 23 %, de 45 à 54 ans;
- 26 %, 55 ans ou plus.

Pour faire leur mise de fonds, 88 % des acheteurs ont utilisé leurs économies (ce qui comprend les REER et les placements). Dans 31 % des cas, la mise de fonds était de 5 à 19 %, tandis que 41 % des acheteurs ont fait un paiement initial correspondant à au moins 20 % de la valeur de l’habitation. 72 % d’entre eux ont opté pour un logement en revente plutôt que neuf.
_________
Source: SCHL, Rapport sur la rénovation et l’achat de logements – Faits saillants des principaux marchés, 2011.

Prix de vente moyen des maisons unifamiliales au Québec au troisième trimestre 2011
243 650 $ était le prix de vente moyen des maisons unifamiliales au Québec au troisième trimestre 2011, soit une hausse de 31 % en cinq ans.

Pour une copropriété il fallait compter 243 135 $, et 332 934 $ pour un « plex » (de deux à cinq logements), soit une augmentation de respectivement 28 % et 32 % en cinq ans.

À la même période :
- à Montréal : prix moyen d’une unifamiliale, 322 805 $ ; d’un condo, 264 197 $ ; d’un « plex » (de 2 à 5 logements), 421 444 $ ;
- à Québec : prix moyen d’une unifamiliale, 248 799 $ ; d’un condo, 203 520 $ ; d’un « plex » (de 2 à 5 logements), 285 323 $.
_________
Source : Le Baromètre MLS® du marché résidentiel, 3e trimestre 2011, Fédération des chambres immobilières du Québec.

Évolution du taux directeur de la Banque du Canada de 2001 à 2011
Taux cible du financement à jour et taux directeur de la banque du Canada

Le taux directeur d’une banque centrale indique le cap que la banque souhaite donner aux taux d’intérêt à court terme. Ainsi, les changements que fait la Banque du Canada ont une influence sur le taux préférentiel des banques commerciales et sur d’autres taux, dont celui des prêts hypothécaires. Le taux d’intérêt préférentiel est le taux d’intérêt sur lequel une institution financière se fonde pour calculer les taux d’intérêt qu’elle applique à ses clients. La Banque du Canada a comme politique monétaire de maintenir un taux d’inflation autour de 2 %. Pour cela, elle hausse ou baisse le taux directeur. L’anticipation de conditions économiques difficiles incite la Banque du Canada à garder les taux d’intérêt bas.
_________
Source: Banque du Canada.

Qu’est-ce que l’indice d’accessibilité à la propriété?
Il s’agit de la proportion du revenu médian avant impôts qu’un ménage consacre aux frais liés à sa propriété. Plus l’indice est élevé, plus il coûte cher d’acquérir et de détenir une propriété. Au Québec, 40 % des ménages sont locataires. Les propriétaires ont un revenu médian plus élevé que l’ensemble de la population. Les données ci-dessous décrivent une tendance et non la situation des nouveaux propriétaires. Par exemple, un indice d’accessibilité de 50 % signifie que le coût de la propriété, remboursements hypothécaires, services publics et impôts fonciers pris en compte, absorbe 50 % du revenu mensuel avant impôts du ménage.

Il faut comprendre qu’actuellement acheter une maison n’est pas accessible aux gens à faibles revenus. Ces données mettent en lumière la difficulté pour nombre de Canadiens de devenir propriétaires.

La Banque Royale du Canada (RBC) publie chaque trimestre un état de la situation en la matière. Au deuxième trimestre de 2011, les indices établis par la RBC étaient tous à la hausse, ce qui équivaut à une baisse de l’accessibilité (tableau ci-dessous).

Indice d’accessibilité à la propriété
Canada Montréal
2e trimestre 2011 Moyenne depuis 1985 2e trimestre 2011 Moyenne depuis 1985
Maison individuelle de plain-pied (« bungalow détaché ») 43,3 % 39,4 %  42,6 %
 37,3 %
Maison à deux étages
49,3 %
43,8 %
 55,0 %
 42,3 %
Appartement en copropriété 29,2 %
27,1 %
 32,8 %
 29,5 %

À Montréal, on le voit, l’indice avait atteint 42,6 % pour une maison individuelle de plain-pied, ce qui reste un peu en deçà du niveau national mais toutefois au-dessus du niveau moyen mesuré depuis 1985, qui est de 37,3 %. Pour les maisons à deux étages, le paysage s’assombrit : un ménage qui voulait en acquérir une devait être prêt à y consacrer 55 % de ses revenus bruts, plus de 10 % au-dessus de la tendance depuis 1985 (42,3 % en moyenne).
_________
Source : Tendances immobilières et accessibilité à la propriété, août 2011, RBC.

Endettement
Les faibles taux d’intérêt et la stagnation des revenus réels pour les personnes à faible et moyen revenus, ont entre autres, contribué à la hausse de l’endettement. Le ratio dette-revenu des ménages canadiens a atteint un nouveau sommet de 146,9 % au premier trimestre de 2011, selon un rapport de l’Association des comptables généraux accrédités du Canada paru en juin 2011.

Les Canadiens sont toujours aux prises avec des niveaux records d’endettement des ménages – défini comme étant le solde impayé du crédit des ménages, y compris le crédit à la consommation, le crédit hypothécaire à l’habitation et le crédit aux travailleurs autonomes. La hausse du crédit à la consommation reste la plus préoccupante, celle du crédit hypothécaire étant encore corrélée à une hausse de la valeur des actifs (valeur de la maison).

Toujours selon ce rapport, un Canadien sur cinq serait incapable de faire face à une dépense imprévue de 5 000 $, malgré l’aide d’une carte ou d’une marge de crédit, et un Canadien sur 10 ne pourrait pas gérer une dépense imprévue de 500 $. De plus, si on répartissait la dette des ménages également entre tous les Canadiens, une famille avec deux enfants devrait environ 176 461 $.

Enfin, les Canadiens épargnent encore moins qu’avant. Quelque 27 % des Canadiens non retraités n’affectent aucune somme à une formule d’épargne régulière quelle qu’elle soit, même pas en vue de la retraite. En 2007, ils étaient 25 %. Globalement, quatre Canadiens sur 10 ne savent pas si leur situation financière à la retraite sera adéquate.
_________
Source : L’endettement au Canada : Les consommateurs canadiens ont-ils encore les moyens d’être un moteur de l’économie ? Résumé des faits saillants du rapport accessible en ligne. Association des comptables généraux accrédités du Canada, juin 2011.

Nombre de saisies hypothécaires au Québec depuis 2007
En 2010, on estime qu’une propriété sur 860 a été saisie au Québec. Au mois d’avril 2010, certains critères d’obtention d’un prêt hypothécaire ont été resserrés au Canada dans le but de diminuer les risques de mauvaises créances.
_________
Source : Le point sur les saisies hypothécaires : Un bilan comparatif entre les cas américains et québécois. Publié par la Fédération des chambres immobilières du Québec, mai 2010.

Prix moyen des loyers au Canada et au Québec
864 $ était le loyer moyen d’un quatre et demi (deux chambres) au Canada en avril 2011, immeubles neufs et existants confondus. Il était de 848 $ un an plus tôt. Au Québec, le loyer moyen était de 690 $ en avril 2011 et de 668 $ un an plus tôt.
_________
Source : Société canadienne d’hypothèques et de logement, Rapport sur le marché locatif – Faits saillants, Québec, printemps 2011.

Propriétaires et locataires au Québec
De 1982 à 2008, la valeur marchande moyenne d’une maison au Canada a quadruplé, passant de 71 800 $ à 303 500 $. Le prêt hypothécaire moyen approuvé est passé de 52 000 $ à 262 000 $ pour l’achat d’une maison neuve et de 37 700 $ à 173 000 $ pour une maison en revente, faisant passer la dette hypothécaire moyenne de 41 200 $ à 176 200 $.
_________
Source : Statistique Canada, La répartition de la dette hypothécaire au Canada.

Source : Statistique Canada, recensement de 2006.

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

45

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 29 mai 2014
    Fermer
    Participation de Carol Ruest

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Carol Ruest
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour, Je me pose une question sur la rémunération d'un agent d'immeuble. Je dois déménager dans une autre région au Québec et acheter une maison dans la région d’accueil. Nous avons 10 mois pour faire cette recherche. Au départ, nous désirions acheter une maison usagé. Un agent d'immeuble offre de rechercher pour nous et nous fait parvenir des annonces pendant 6 mois et nous fait visiter 5 maisons qui retiennent notre attention sur la centaine proposée par l'agent. Aucune des propriétés visitées ne rencontrent suffisament les critères recherchés pour faire une offre d'achat. Nous venons de décider de nous construire une maison neuve et venons d'acheter un terrain par nous même. Comme nous avons apprécié les services de l'agent, nous nous demandons comment le rémunérer malgré le fait qu'aucune des maisons proposées ne nous a convenues et que nous n'avions pas de contrat. Est-ce qu'il existe une règle?
    Merci.

  • 9 mai 2014
    Fermer
    Participation de DANIELLE Ganivet

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par DANIELLE Ganivet
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    Quand es-t'il du terme: Vendu sans garantie légale? Ou vendu avec garantie légale? Es-t'il possible qu'un vendeur soit poursuivit au sujet de cette "garantie" et cela même s'il s'agit d'une maison datant de 1850 et que depuis sa vente(il y a plus de 12 ans) elle soit passée au mains de 2 autres acheteurs? Si oui mais où donc s'arrête cette chaîne de mises en demeure? Merci!

  • 19 déc. 2013
    Fermer
    Participation de francis demers

    Commentaires publiés : 2

    Discussions publiées : Non disponible

    Par francis demers
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour,
    Desole pour le manque d'accent...
    Suite a une inspection qui a revele quelques problemes mineurs et un majeur (environ 4-5000$ de travaux pour ce dernier seulement), quelles sont les ententes habituellement faites? Est-ce rellement au vendeur de payer en grande partie comme le suggere un des articles sur le sujet, ou ca peut etre moitie-moitie?
    Le seul agent implique est l'inscripteur, qui travaille pour le compte de son client. Donc je me trouve un peu depourvu de conseil...
    quelques exemples des problemes mineurs:
    - deux portions ou la pente du terrain devrait etre corrigee pour que l'eau s'eloigne de la maison
    - pas d'interrupteur exterieur pour l'entretient de la pompe thermique
    - boite electrique plus ou moins conforme
    - pas de rampes aux escaliers
    - robinet exterieur avec 30 cm de tuyaux exterieurs. Il y a une valve pour fermer l'eau, mais pas pour vider le tuyau
    - 2 fenetres sans marjelles, 2 avec marjelles pas assez profondes

    Merci pour vos reponses, votre aide est tres appreciee.

    • 20 déc. 2013
      Fermer
      Participation de Marise Pérusse

      Commentaires publiés : 1

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Marise Pérusse
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )


      Tout est possible, vous pourriez accepter de payer la moitié mais sur quoi est basé cette valeur de 4-5000.
      4000-5000 me semble peu pour toutes ces corrections. Refaire les pente de terrain peu couter très cher car la machinerie utilisé a de fort risque d'endommager la partie qui n'est pas a corriger. Cela impliquerait donc de refaire du gazon sur la partie dont le niveau est bon... Reniveler necessite des voyage de terre et des camions sur le terrain qui eux aussi sont susceptible de briser la bonne partie. Je ne connais pas la superficie de votre terrain mais il vaudrait la peine de contacter un excavateur/niveleur qui pourrait évaluer les travaux. Il sera aussi en mesure de vous dire le coût pour la correction des margelles. Vous devriez aussi faire soumissionner un plombier et un électricien pour les défaut relatif a la plomberie et l'électricité. Une soumission c'est gratuit :)

      Vous pourriez donc ajouter une condition relative au prix des correction a effectuer le temps que les soumission se fasse. Ne laisser pas le vendeur soumissionner les corps de métier, faites le vous même, choisissez vos sources.

      Si les travaux s'élève a plus de 4-5000 apres soumission, vous serai content de ne pas avoir été de l'avant trop vite.

      Si j'était vous, je ne serait pas si généreux, je demanderait au vendeur de réduire le prix de vente en fonction du résultat de vos soumission. S'il veut vendre, il paiera car venant de découvrir les problème de sa maison suite a votre inspection, il vient de réaliser que sa vente pourrait être plus longue que prévu étant donné les lacunes. Vous êtes en bonne position. Ne soyez pas trop généreux parce que trop emballé a l'idée d'acquérir votre nouvelle propriété car prendre des décision sous le coup de l'émotion pourrait vous couter cher et éventuellement vous faire détester votre nouvelle propriété une fois les travaux entamés.

      Voilà ce que je ferais si j'était vous!!!
      En espérant que cela vous aide un peu :)

  • 18 avr. 2013
    Fermer
    Participation de Charles Maisonneuve

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Charles Maisonneuve
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

    CORRECTION: L'association des inspecteurs en bâtiments du Québec (AIBQ) et L'association national des inspecteurs et experts en bâtiment (ANIEB) au http://www.anieb.com on également mis sur pied en collaboration avec l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) une norme pratique à laquelle ses membres doivent se conformer.

  • 18 avr. 2013
    Fermer
    Participation de Charles Maisonneuve

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Charles Maisonneuve
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 10 )

    La déclaration du vendeur est le document le plus important. Je suis inspecteur en bâtiment et j'ai souvent insisté que ce document soit rempli. J'ai même du lever le ton pour sensibiliser le vendeur qui ne voyait l'importance ou la pertinence de ce document. Croyez le ou non J'ai aussi eu à le faire avec un courtier Immobilier. Ce document aide l'inspecteur à dépister des problématiques et à rédiger un rapport avec plus de précision. Je dit merci et bravo à tout ceux qui remplissent une Déclaration du vendeur et à tout les courtiers immobilier intègre. Aucune transaction immobilière devrait ce conclure sans ce document.

  • 4 avr. 2013
    Fermer
    Participation de Charles Roy

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Charles Roy
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour, que pensez vous su site http://www.immoaxess.com">www.immoaxess.com pour chercher une maison à vendre?

  • 29 mars 2013
    Fermer
    Participation de jean-marc lamothe

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par jean-marc lamothe
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 9 )

    Grosse précision, le vendeur avec proprio direct ne fera visiter et négocier sa maison qu'avec les clients qu'il aura LUI-MÊME TROUVÉ! Donc la majorité du temps (+ de 80%) les visites se feront faire par le courtier inscripteur ou par celui de l'acheteur comme c'est le cas dans avec toutes les autre bannières.
    Faudrait pas induire les lecteurs en erreur.

  • 25 mars 2013
    Fermer
    Participation de Chih Chiang Chao

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Chih Chiang Chao
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 9 )

    Une version PDF SVP.

  • 18 mars 2013
    Fermer
    Participation de Ronald Mio

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Ronald Mio
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Bonjour,
    Le pdf serait tres utile. Qu'elle est votre politique a ce sujet?
    Merci pour l'excellent travail que vous faites.

    • 26 mars 2013
      Fermer
      Participation de Marie-Noël Gagné

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Marie-Noël Gagné
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Bonjour!
      Vous pouvez désormais télécharger les PDF de chaque dossier du guide. Vous devez cliquer sur l'icône situé à gauche de l'icône de l'imprimante, au-dessus du titre, sur la première page de chaque dossier.

  • 5 mars 2013
    Fermer
    Participation de Dorothée Philippon

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Dorothée Philippon
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 6 )

    Bonjour,

    Serait-il possible d'avoir la version PDF du guide?
    Merci d'avance.

    • 26 mars 2013
      Fermer
      Participation de Marie-Noël Gagné

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Marie-Noël Gagné
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Bonjour!
      Vous pouvez désormais télécharger les PDF de chaque dossier du guide. Vous devez cliquer sur l'icône situé à gauche de l'icône de l'imprimante, au-dessus du titre, sur la première page de chaque dossier.

  • 1 mars 2013
    Fermer
    Participation de ERIC LEBRETON

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par ERIC LEBRETON
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour;

    Consulter le site internet de La Presse suivant au sujet d'hypothèque subsidiaire:
    http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201212/19/01-4605347-nouvelle-mode-maisons-hypothequees-a-125.php.

    Eric LeBreton
    Gatineau, Qc

  • 9 janv. 2013
    Fermer
    Participation de GILLES BOESCH

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par GILLES BOESCH
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Bonjour,
    Lorsque vous parler de "Plan de garantie", parlez-vous du plan de garantie de la RBQ? Nous achetons un condo avec plus de 4 unités supperposés et la garantie s'appliquant est le PGAI (de l'ACQ). Il y a peu d'informations circulant sur ce type de garantie, est-ce que l'utilisation d'un formulaire de réception est obligatoire dans ce cas ?
    Merci de votre aide,

  • 2 janv. 2013
    Fermer
    Participation de Christel Le Gall

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Christel Le Gall
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 6 )

    Bonjour,

    Est-il possible d'avoir une version pdf de ce guide? Cela faciliterait beaucoup l'impression.

    Merci

    • 4 mars 2013
      Fermer
      Participation de GUY LE PAVEN

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par GUY LE PAVEN
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Jaimerai bien recevoir une copie moi aussi

      TOURJOURS TRÈS INTÉRESSANT ET PERTINENT PROTÉGEZ-VOUS BRAVO !!!

    • 26 mars 2013
      Fermer
      Participation de Marie-Noël Gagné

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Marie-Noël Gagné
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Bonjour!
      Vous pouvez désormais télécharger les PDF de chaque dossier du guide. Vous devez cliquer sur l'icône situé à gauche de l'icône de l'imprimante, au-dessus du titre, sur la première page de chaque dossier.

  • 21 déc. 2012
    Fermer
    Participation de Guillaume Bonin

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Guillaume Bonin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour,
    Je suis à la recherche d'informations sur les hypothèques subsidiaires (lorsque l'institution financière prend une garantie hypothécaire de 100%, 125% ou plus de la valeur de la maison pour garantir toutes nos dettes présentes et futures) et sur leurs véritables implications. Je n'ai rien trouvé sur le site et je me demande si je ne l'ai tout simplement pas trouvé. S'il n'y en a pas, je crois que ça pourrait faire un très bon sujet d'article dans le futur.

  • 22 août 2012
    Fermer
    Participation de Francis Provencher-Leduc

    Commentaires publiés : 13

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Francis Provencher-Leduc
    (Participant actif)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour
    J'aimerais avoir une maximum d'information sur l'agence hypothécaire 'Multi-Prêts' http://www.multi-prets.com

    Ils offrent vraiment des taux intérêts très bas.
    Mais j'ai des doutes sur ce qui pourrait être caché.

    Merci

    • 23 août 2012
      Fermer
      Participation de Chloé Freslon

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Chloé Freslon
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      Bonjour,
      Protégez-Vous n'a pas enquêté sur cette agence en particulier, mais sachez que les taux affichés dans les publicités sont destinés à attirer de nouveaux clients. Le taux qui vous sera proposé peut différer de ces annonces car il dépend avant tout de votre situation personnelle.
      Vous pouvez contacter l'Office de la protection du consommateur pour vérifier que l'agence n'a jamais fait l'objet d'une condamnation: http://www.opc.gouv.qc.ca/
      Nous vous conseillons la lecture de cet article: http://www.protegez-vous.ca/affaires-et-societe/pret-hypothecaire-questions.html

  • 16 août 2012
    Fermer
    Participation de GUY LE PAVEN

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par GUY LE PAVEN
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 39 )

    J'aimerai savoir également selon vos calculs à partir de quel montant de salaire. Pour s'acheter une maison en médiane au QC. et le % adéquat pour avoir un endettement raisonnable pour justement pas arriver pris à la gorge. donc 3 questions dans une.

    salaire pour quelqu'un seul ayant qu'un revenu qui rentre, en respectant le % adéquat, avec le paiement d'hypothèque le montant débourser par moi via un loyer d'apt.

    donc coût et salaire pour arriver bien sans se sentir pris et être capable de jouir justement d'avoir notre HOME SWEET HOME.

    JE voulais également savoir quand le rôle d'évaluation est basé sur l'année que tu veux acheter ta maison soit disant la ville évalue ta valeur marchande disons $259,000 et l'acheteur demande un prix beaucoup plus exorbitant; quel est le % de plus qu'on doit trouver considérable pour joindre l'utile à l'agréable soit l'acheteur qui a dénicher enfin la maison qui lui plait via le vendeur qui comme tout le monde veut faire un coup d'argent mais il est trop gourmand car la valeur exorbitant n'est pas nécessairement justifier.

    Je suis consciente que c'est un jeu de le chat et la souris cependant il doit avoir un % souhaitable + considérable pour rendre les 2 parties les plus satisfait.

  • 29 avr. 2012
    Fermer
    Participation de PRUDENCE RAJAOBELINA

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par PRUDENCE RAJAOBELINA
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 7 )

    Bonjour,

    Tout d'abord, je tiens à remercier l'équipe de PV pour avoir produit ce guide qui se révèle très utile! Mon conjoint et moi allons acheter notre première maison!

    Je cherche la section où l'on parle de la négociation quand vient le temps de faire une offre d'achat. Jusqu'à quel point pouvons-nous "faire descendre" le prix de la maison? Sur quels éléments pouvons-nous nous fier pour évaluer le prix que nous devrions payer?

    Merci beaucoup!

    • 30 avr. 2012
      Fermer
      Participation de Chloé Freslon

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Chloé Freslon
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      Bonjour,
      Nous n'avons pas traité de la négociation dans ce guide. Cependant, voilà deux leviers pour faire baisser le prix:
      - Renseignez-vous sur les prix pratiqués dans le quartier pour le même type de maison afin de vérifier si le prix demandé est correct.
      - Faites faire une inspection préachat afin de voir s'il y a des problèmes ou des travaux à réaliser.

      Nous retenons votre idée de sujet pour un prochain article.

  • 16 avr. 2012
    Fermer
    Participation de Caroline Fournier

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Caroline Fournier
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour, nous sommes un jeune couple désirant acheter un maison d'ici la 6 prochains mois. Nous n'avons aucune épargne réelle ni REER ou placement. Comme nous venons tout juste de rembourser tous nos dettes notre côte de crédit semble très bonne. Croyez-vous encore possible d'obtenir du financement à 100%? Si oui,qu'elle institution serait la plus probable de nous accepter?
    Merci à l'avance de vos judicieux conseils.

    • 17 avr. 2012
      Fermer
      Participation de Chloé Freslon

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Chloé Freslon
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Bonjour Madame Fournier,
      Vous pouvez lire notre article publié chez notre partenaire JeComprends.ca http://www.jecomprends.ca/maison/achat/acheter_une_maison_sans_une_mise_de_fonds . Il faut avoir une bonne cote de crédit et une bonne situation financière.
      La Coalition des associations de consommateurs du Québec pourra vous renseigner également: http://www.cacq.ca/info-consommation/capsules-informations/achat-maison.html

    • 17 avr. 2012
      Fermer
      Participation de Yves Béland

      Commentaires publiés : 2

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Yves Béland
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      Je viens tout juste de passer au travers du processus d'achat d'une maison. Je vous conseille fortement d'aller rencontrer un courtier hypothécaire (leurs services sont gratuits) pour évaluer votre situation. Ils pourront faire un vérification de votre crédit et calculer les ratios que les banques utilisent. Nous avons utilisé les services de Multi-Prêts et je les recommande. Ils m'ont offert le finacement à 100%, les taux d'intérêts sont un peu moins avantageux par contre (c'est normal, les banques doivent se rembourser).

    • 17 avr. 2012
      Fermer
      Participation de Caroline Fournier

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Caroline Fournier
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )
      Je viens tout juste de passer au travers du processus d'achat d'une maison. Je vous conseille fortement d'aller rencontrer un courtier hypothécaire (leurs services sont gratuits) pour évaluer votre situation. Ils pourront faire un vérification de votre crédit et calculer les ratios que les banques u [...]
      Écrit par Yves Béland

      Merci beaucoup pour vos conseils, c'est tellement difficile de s'y retrouver. Tous les commentaires seront appréciés.

  • 13 mars 2012
    Fermer
    Participation de CLAUDETTE MUNSER

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par CLAUDETTE MUNSER
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 8 )

    je voudrait des renseignements sur les coutiers hypothécaire,bon ou pas.pour un prêts ,une construction neuve.

    • 1 avr. 2012
      Fermer
      Participation de Guy Roy

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Guy Roy
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Si vous faites affaires avec une institution bancaire, vous aurez les mêmes conditions mais en surplus votre institution vous connait et vous évitera le désagrément des petits détails non inscrit ( possibilité e remboursement, paiement anticipés, versement accéléré ect. )

  • 4 mars 2012
    Fermer
    Participation de Catherine Dansereau

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Catherine Dansereau
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Bonjour,

    Il semble encore possible d'acheter une propriété sans mise de fond selon 2 options, soit de demander le 5 % supplémentaire par la banque ou de financer l'achat avec prêt de 100 % incluant les frais d'assurance hypothèque (je ne suis pas encore très à l'aise dans le domaine). Je suis actuellement en logement donc je ne possède pas de propriété. Je me demande si c'est un choix avantageux ou plutôt désavantageux. À ce que je comprend, cela semble un choix risqué. Nous détenons néanmoins 2 bons emplois et une bonne cote de crédit.

    Bref, je ne sais pas si cela est un choix dangereux et si quelqu'un d'entre vous en connaît sur la matière.

    Merci beaucoup.

    • 1 avr. 2012
      Fermer
      Participation de Guy Roy

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Guy Roy
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      Consulter un conseiller dans votre institution bancaire serait la 1ere étape, il pourra examiner avec vous la possibilité de (Rap) se servir de cotisations REER pour la mise de fond initiale *très avantageux fiscalement et passer par la SCHL pour minimiser votre mise de fond.

  • 18 févr. 2012
    Fermer
    Participation de CATHERINE LABBE

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par CATHERINE LABBE
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 5 )

    avec l'expérience de 5 achat de biens immobiliers au Québec, je déconseille de prendre un inspecteur.
    1er parce qu'il ne consigne que ce qu'il voit (donc en hiver il ne montera pas sur le toit de l'édifice)
    2em il s'exonére de toute responsabilité, vous ne pourrez jamais le poursuivre en justice avec espoir d'obtenir gain de cause.
    Pensez plutôt à un ingénieur qui examinera la structure, les murs etc etc
    à cela il faut rajouter une déclaration nette claire et précise du vendeur, pour pouvoir le poursuivre si il avait vice caché.
    Mais de grace pas d'inspecteur, croyez moi

    • 22 févr. 2012
      Fermer
      Participation de Pierre Boissy

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Pierre Boissy
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 6 )

      Étant moi-même courtier immobilier (aujourd'hui à l'emploi de l'OACIQ), je suis en mesure d'affirmer que le recours aux services d'un inspecteur permet chaque année à de nombreux acheteurs, soit de renégocier le prix de vente convenu, ou se désister de façon parfaitement légitime, selon la clause prévue à la promesse d'achat.

      Une inspection en bâtiment est LA chose la plus importante
      lors de l'achat d'une propriété, au point même que l'APCHQ
      le recommande aussi pour une construction neuve !
      Dans toutes mes transactions, les acheteurs se sont toujours
      montrés très satisfaits, ayant le sentiment d'avoir beaucoup appris...

      Un inspecteur accrédité (AIBQ) est un excellent généraliste,
      ainsi qu'un architecte ou un technologue. Les ingénieurs,
      à ce que je sache, sont souvent spécialisés (en structure,
      fondation, électricité, etc.). Si celui-ci effectue
      régulièrement des inspections générales, alors parfait.

      Finalement, en dépit de leurs nombreuses exclusions
      de responsabilité, il arrive bel et bien que les inspecteurs
      doivent parfois indemniser leurs clients par le biais
      de leur assurance professionnelle, ce qui ne serait
      sûrement pas le cas si c'était notre "mon oncle" qui a "inspecté"
      ... surtout pour un dédommagement de 20,000$, par exemple !

      À chacun son métier...

    • 13 avr. 2012
      Fermer
      Participation de ANDREY-ANN LETOURNEAU

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par ANDREY-ANN LETOURNEAU
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      Les inspecteurs en bâtiment sont limités à une inspection visuelle du bâtiment. Comme M. Boissy, le mentionne, il est prudent pour un acheteur de faire inspecter la maison qu'il désire acheter afin de s'assurer de son bon état et ce généralement. Je suis présentement en train de terminer une technique en inspection de bâtiment et nous ne pouvons faire des trous pour voir ce qui se cache derrière par exemple, un mur refait au sous-sol après un dégât d'eau. Il y a certains signes pouvant laisser deviner des problèmes plus grave et c'est ce qu'un inspecteur doit vérifier. De plus, nous sommes couvert par des assurances pour erreur et omission. Donc, oui, il y a des recours même envers les inspecteurs. Il faut néanmoins en prendre un avec les bonnes qualifications car, les inspecteurs n'étant pas régis par un ordre mais bien une association, il est facile de prendre n'importe qui. Un comptable pourrait s'improviser inspecteur pour une somme quelconque et ne rien connaître au bâtiment (ce n'est qu'un exemple). À vous d'en prendre un ou une compétente qui connaît bien la construction. Aussi, les inspecteurs, n'étant pas spécialiste en tout, recommende généralement une expertise par un profesionnel lorsqu'il décelle un indice de désorde plus important et ce avant la signature du contrat. Ce sont des frais suplémentaire par contre, l'achat d'une maison est un investissement important et à mon avis, devrait être inspecté adéquatement.

    • 21 mars 2013
      Fermer
      Participation de MICHEL TESSIER

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par MICHEL TESSIER
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Personnellement, je pense qu'il sert beaucoup plus a protéger les agents d'immeubles que l'acheteur car eux aussi se cache derrière ces supposés experts pour éviter d'assumer une responsabilité lors de problêmes malgré leur fichu garantie et autres gadgets.

    • 29 mars 2013
      Fermer
      Participation de jean-marc lamothe

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par jean-marc lamothe
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Je suis courtier immobilier et sachez que TOUS les experts recommandent d'utiliser un inspecteur. Il est faux de dire que vous ne pouvez pas le poursuivre et d'ailleurs ils ont une assurances responsabilité en cas d'erreur. S'ils ne vont pas sur toit en hiver ils iront par contre sous le toit pour voir si infiltration il y a.

  • 6 févr. 2012
    Fermer
    Participation de Alain Dubois

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Alain Dubois
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 6 )

    L'inscription à Realtor.ca en passant par un courtier (obligatoire) mais sans service représente un commission minimale de 1% ou 2%?

    • 8 févr. 2012
      Fermer
      Participation de AGNES DELAVAULT

      Commentaires publiés : 35

      Discussions publiées : 1

      Par AGNES DELAVAULT
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

      Bonjour,
      renseignements pris auprès de l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), la simple inscription à MLS (Realtor) n'est pas possible au Québec. Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez lire notre article « Immobilier : toujours impossible de payer pour une simple inscription sur MLS », publié en novembre 2010 mais toujours valable (www.protegez-vous.ca/affaires-et-societe/immobilier-toujours-impossible-de-payer-pour-une-inscription-sur-mls.html)

  • 6 févr. 2012
    Fermer
    Participation de Annie Doucet

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Annie Doucet
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 11 )

    Il aurait aussi été intéressant de parler de la vente de notre maison actuelle. J'aurais aimé avoir des renseignements sur l'évaluation de la valeur de ma maison actuelle. Car c'est bien difficile de contredire l'agent immobilier. Et c'est aussi facile de faire une erreur d'évaluation en vendant sa maison soi-même. Peut-être que le titre est un peu confondant.

    • 7 févr. 2012
      Fermer
      Participation de Lucie Béland

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Lucie Béland
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 36 )

      D'abord ne pas se fier à un agent. J'ai une amie qui a vendu un condo 235 000$ l'agent lui avait dit 115 000 $ max. en lui disant qu'elle connaissait le secteur et lui montrant des comparables...
      Elle a opté pour Du Proprio. Lorsque le photographe est passé prendre les photos elle lui a dit pensé demandé 220 000$. Il lui a répondu que ce n'était pas cher pour le coin.... Elle a décidé de demander 239 000 et a obtenu 235 000 $ en moins de 40 jours. Vous seul savez ce que vous voulez pour votre maison. Regardez autour, comparez.
      Dans mon quartier un agent annonce qu'il a vendu une maison de ville en moins de trois jours.... combien représente la commission pour trois jours..... 18 000 $ de commission pour avoir affiché une pancarte et fait une visite... un avocat ne demande pas ce tarif. Avis aux agents ne prenez pas la peine de répondre: on les connait vos '' pitchs de ventes"". Madame Doucet un peu de confiance sinon vous êtes la proie facile....et vous y laisserez plusieurs milliers de dollars en commission inutile. J'ai eu sept maisons croyez moi je sais de quoi je parle. Dans les années 80 l'éthique et l'honnêteté existait encore. Aujourd'hui tout cela c'est finit. Faut mieux gérer ses affaires soi-même. Méfiez-vous des beaux parleurs...

    • 16 mars 2012
      Fermer
      Participation de Michel Morneau

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Michel Morneau
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 7 )

      L'opinion d'un photographe vaut bien celle d'un agent d'immeuble ;-)

    • 17 mars 2012
      Fermer
      Participation de dave gilbert

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par dave gilbert
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )
      D'abord ne pas se fier à un agent. J'ai une amie qui a vendu un condo 235 000$ l'agent lui avait dit 115 000 $ max. en lui disant qu'elle connaissait le secteur et lui montrant des comparables... Elle a opté pour Du Proprio. Lorsque le photographe est passé prendre les photos elle lui a dit pensé de [...]
      Écrit par Lucie Béland

      Certains agents immobilier malheureusement connaissent des clients potentiels pour des secteurs donnés et veulent faire des ventes faciles. Les vrais agent immobilier qui prennent leurs clients a coeur sont rares. Beaucoup se contentent de mettre une pancarte sur le bord du chemin et attendre que quelqu'un fasse une offre pour récolter la commission. Je l'ai déjà vécu, l'agent immobilier des proprios de la maison que j'ai acheté n'a pas daigné se rendre chez le notaire pour assurer les intérets de son client, et il n'était non plus pas présent lors de la visite. Tandis que notre agent était tout le contraire.

    • 29 avr. 2012
      Fermer
      Participation de Esther Tremblay

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Esther Tremblay
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 7 )
      D'abord ne pas se fier à un agent. J'ai une amie qui a vendu un condo 235 000$ l'agent lui avait dit 115 000 $ max. en lui disant qu'elle connaissait le secteur et lui montrant des comparables... Elle a opté pour Du Proprio. Lorsque le photographe est passé prendre les photos elle lui a dit pensé de [...]
      Écrit par Lucie Béland

      J'ai vendu mon condo via Du Proprio l'an dernier... Une semaine, une visite et la vente s'est conclue à la satisfaction des deux parties.

      C'est vrai! Vous seule savez ce que votre propriété vaut, vous pouvez la vendre mieux que quiconque.

      Il faut juste un minimum d'audace et... de patience parfois. Juste à penser à ce que j'ai gagné sur les frais de courtage m'a convaincue.

Retour à l'article


Sommaire
Guide pratique:Tout savoir pour acheter une maison

Tout savoir pour acheter une maison

Achetez la version papier de ce guide pratique sur

Guide pratique Acheter une maison, 3e édition
Promotion iPad