X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Comment établir le salaire d'un gardien d'enfant

Par Nathalie Côté

Mise en ligne : 14 janvier 2016

Parents, vous avez besoin de faire garder votre progéniture de temps à autre ? Voici quelques conseils pour choisir et bien rémunérer votre gardien.

ALT

Photo: Shutterstock

De nombreuses familles choisissent de confier leurs enfants à des adolescents qui offrent leurs services comme gardiens. Si plusieurs sont sans expérience ni formation, d’autres auront suivi le cours Gardiens avertis, une session de huit heures offerte par la Croix-Rouge. Dès 11 ans et jusqu’à l’âge de 15 ans, les jeunes peuvent s’y inscrire et apprendre des trucs pour amuser les petits, de même que des notions sur les soins de base (changer une couche, par exemple), la sécurité et les premiers soins. De quoi procurer une certaine tranquillité d’esprit aux parents.

Trouver votre gardien

Pour dénicher un jeune gardien, le bouche-à-oreille est le moyen le plus efficace. « Nous recommandons aux ados de ne pas s’afficher publiquement pour éviter d’être sollicités par des gens malintentionnés », explique Sylvie Santerre, coordonnatrice senior au service de secourisme de la Croix-Rouge.

Certains gardiens placent néanmoins des annonces sur les babillards des commerces, dans les journaux locaux ou sur Facebook. Des écoles primaires et secondaires, de même que des maisons de jeunes, peuvent également vous mettre sur la piste d’adolescents intéressés par ce travail.

Une fois le candidat trouvé, rencontrez-le en présence des enfants. « Cela vous donnera l’occasion de voir s’il y a une chimie », souligne Paulina Podgorska, fondatrice de SOSgarde.ca, un site qui permet de recruter des gardiens adultes. Profitez de cette rencontre pour questionner le candidat sur sa formation et son expérience, et pour lui demander des références.

Établir le tarif

Aucune loi ne fixe de rémunération minimale pour les gardiens occasionnels. La Loi sur les normes du travail ne s’applique pas aux personnes qui prennent soin d’un enfant de temps en temps, au domicile de celui-ci.

Les tarifs des jeunes gardiens varient. Des consommateurs ayant répondu à notre appel à tous lancé sur Facebook ont mentionné payer entre 4 et 10,55 $ l’heure. « À partir de 16 ans, le salaire minimum est suggéré [10,55 $ l’heure depuis mai 2015], car c’est ce qu’ils recevraient s’ils travaillaient dans un restaurant, par exemple », recommande Paulina­ Podgorska. Pour les plus jeunes, un tarif horaire de 5 $ est habituellement le minimum et les « gardiens avertis » peuvent obtenir davantage grâce à leur formation de base.

Le tarif devrait aussi varier selon l’âge et les besoins des enfants (ex. : couches, biberons, handicap, hyperactivité, etc.) et les tâches à effectuer (ex. : préparer le repas, aider pour les devoirs, etc.).

« Le gardien vous proposera un tarif, mais il s’attendra à devoir négocier », souligne Sylvie­ Santerre. Pour fidéliser un bon gardien en qui vous avez confiance et que vos enfants apprécient, il vaut toutefois mieux lui offrir un salaire avantageux.

Vous devriez payer le gardien en argent comptant au moment où il quitte votre maison. Prévoyez le montant exact. Si une heure est incomplète, le gardien s’attendra à recevoir la portion équivalente : 5 $ pour une demi-heure si le tarif horaire est de 10 $. Mais le paiement d’une heure entière fait toujours plaisir !

Et l’impôt ?


S’ils gagnent trop peu pour payer de l’impôt, soit moins de 11 000 $ par année environ, les gardiens occasionnels n’ont pas l’obligation de déclarer leurs revenus. « On encourage néanmoins les jeunes à le faire parce qu’ils pourraient avoir droit à certains montants, par exemple le crédit pour la TPS », indique Julie Pronovost, porte-parole de l’Agence du revenu du Canada. Déclarer leurs revenus permet aussi d’accumuler des droits de cotisation au REER.

Vous faites garder vos enfants pendant que vous travaillez ou étudiez ? Même si votre gardien ne déclare pas ses revenus, vous pouvez lui demander un reçu et réclamer le crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants, tant au fédéral qu’au provincial. « Les sommes versées pour faire garder un enfant lors de sorties d’agrément ne sont toutefois pas admissibles », précise Geneviève Laurier, porte-parole de Revenu Québec.

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .


Nouvelles

Comment établir le salaire d'un gardien d'enfant

par : Nathalie Côté

Parents, vous avez besoin de faire garder votre progéniture de temps à autre ? Voici quelques conseils pour choisir et bien rémunérer votre gardien. »

Le kombucha: une tasse de thé... vivant!

par : Céline Montpetit

Vous connaissez le kombucha? C’est la tendance de l’heure! Il s’agit d’un thé sucré, fermenté, fort populaire auprès des adeptes d’une alimentation santé. Mais, ce thé est-il digne de tant d’admiration? »

Télécoms: des services télé plus abordables en 2016

par : Annick Poitras

Plusieurs changements feront sourire les amateurs de télévision cette année, notamment l’arrivée de forfaits abordables et de canaux à la carte. »

Coup d’œil sur la tablette Pixel C, de Google

par : Frédéric Perron

Pour la première fois, Google a conçu et fabriqué une tablette de A à Z pour mieux mettre en valeur son système d’exploitation Android. Pari réussi? »

Boostmi: une application pour «booster» votre auto

par : Agnès Delavault

Votre voiture refuse de démarrer? Une nouvelle application pourra bientôt vous aider à obtenir un survoltage rapide de votre auto. Un service pratique, mais peut-être pas sans risque. »

10 produits et services qui coûteront plus (ou moins) cher en 2016

par : Annick Poitras

L’année 2016 apportera-t-elle un vent d’austérité dans votre portefeuille? Possible! Alors que le coût des services augmente, les salaires peinent toujours à suivre. »

Baisse d’impôts: la classe moyenne chouchoutée

par : Rémi Leroux

Le gouvernement fédéral a confirmé la baisse du taux d’imposition pour la classe moyenne supérieure et la création d’un nouveau palier d’impôt pour les contribuables les plus riches. »

Les véhicules neufs tous électriques en 2050: réaliste ou pas?

par : Julien Amado

Le gouvernement du Québec a annoncé que 100 % des véhicules neufs vendus dans la province seront zéro émission en 2050. Un objectif ambitieux qui sera difficile à réaliser. »

Rappel de 2 millions de lumières de Noël

par : Stéphanie Perron

Wal-Mart, Jean Coutu, Sears, Provigo, Maxi, Dollarama et d’autres commerçants rappellent deux millions d’ensembles de lumières en raison d’un risque de surchauffe et d’incendie. »

Écofrais sur les produits électroniques: combien paye-t-on, exactement?

par : Guillaume Dayan

Depuis 2012, vous payez des écofrais sur les produits électroniques que vous achetez, pour en financer la récupération. Le point sur cette mesure impopulaire. »

Bouder ou non le vaccin contre la grippe?

par : Catherine Crépeau

Après le quasi-échec du vaccin antigrippal de l’an dernier, des médecins craignent que des Québécois boudent le vaccin, même s’ils croient qu’il sera plus efficace cette année. »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad