Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Publicité pour enfants: où est la limite?

Par Stéphanie Perron

Mise en ligne : 10 décembre 2009

Une fillette se réjouit de confectionner son propre sundae chez Pizza Hut. Un petit garçon voit son père s'envoler dans une fusée après avoir croqué une gomme Trident. S'agit-il de publicité pour enfants?

Oui, croit la Coalition québécoise sur la problématique du poids (CQPP).

L'organisme, qui lutte contre l'épidémie d'obésité, veut savoir où sont les limites de la Loi sur la protection du consommateur interdisant toute publicité destinée aux jeunes de moins de 13 ans.

«Malgré la Loi, plusieurs entreprises font la promotion d'aliments malsains auprès des enfants, indique la directrice générale de la CQPP, Suzie Pellerin. À cet égard, nous voulons que l'Office de la protection du consommateur (OPC) enquête sur des messages publicitaires qui, selon nous, enfreignent la loi.»

Les produits et entreprises dénoncées sont Poulet Frit Kentucky, Pizza Hut, la gomme Trident, la boisson énergisante Chaotic et les restaurants Nickels.

Selon la CQPP, ces entreprises s'adresseraient aux jeunes… par l'entremise des publicités pour adultes. «Dans trois cas, les publicités sont diffusées pendant une émission familiale, dit Suzie Pellerin. Est-ce cela suffit pour considérer qu'on enfreint la loi ou faut-il que ces messages soient diffusés pendant une émission destinée exclusivement aux enfants?»

Pour l'instant, l'Office de la protection du consommateur refuse de se prononcer sur cette épineuse question. Son porte parole, Jean Jacques Préaux, assure cependant que les cinq publicités dénoncées seront évaluées afin de déterminer si elles enfreignent ou non la Loi.


La malbouffe à la télé

Le Groupe de recherche médias et santé de l'Université du Québec à Montréal a récemment analysé le contenu des messages publicitaires présentés sur quatre chaînes destinées aux jeunes, soit Télétoon, Musique Plus, VRAK.TV et YTV.

«À VRAK.TV, 80 % des publicités alimentaires font la promotion de la restauration rapide ou de produits comme des confiseries», constate le chercheur Jean-Philippe Laperrière. Du côté de Musique Plus, 100 % des publicités alimentaires font la promotion de la restauration rapide, de tartinades, d'alcool et de restaurants.

La situation est préoccupante car les enfants de 2 à 11 ans regardent en moyenne 25 heures de télévision par semaine. Un enfant qui passe plus de deux heures par jour à regarder la télévision est deux fois plus susceptible d'être obèse que celui qui passe une heure ou moins.


Entreprises coupables

À ce jour, cinq dossiers soumis par la Coalition québécoise sur la problématique du poids à l'Office de la protection du consommateur ont abouti à un verdict de culpabilité.

Par exemple, l'entreprise Saputo a admis cette année avoir fait la promotion de ses gâteaux Igor dans des centres de la petite enfance du Québec. Le tribunal avait condamné le géant de l'alimentation à payer une amende de 44 000 $.

De son côté, Burger King a dû payer une amende de 12 000 $, notamment à cause de ses publicités liées à un programme de remise de primes-jouets.

Reste à voir si les cinq entreprises dénoncées par la CQPP s'ajouteront à la liste.

Les publicités pointées du doigt:

  • Poulet Frit Kentucky et sa publicité dans laquelle deux enfants qui vendent de la limonade constatent que le restaurant PFK a davantage de succès qu'eux.
  • Pizza Hut et sa publicité «Les enfants mangent gratuitement tout l'été!» dans laquelle une fillette confectionne son propre sundae.
  • La gomme Trident et sa publicité dans laquelle un père s'envole dans une fusée après avoir mâché de la gomme.
  • La boisson énergisante Chaotic parce que le produit est associé à une émission télévisée, à un site Web et à des cartes à colorier.
  • Les restaurants Nickels parce que son menu pour enfants est présenté sous la forme d'un cahier de coloriage dans lequel on fait la promotion des marques Jell-O, Kraft Dinner et Kool Aid.

À lire aussi:

Enfants de la pub: un texte signé François Archambault

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

0

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Retour à l'article


Nouvelles

Liseuses Kobo: deux fois plus de problèmes que chez les concurrents

par : Frédéric Perron

Plusieurs consommateurs ont des problèmes avec leur liseuse Kobo. Puisque le fabricant préfère garder le silence, suivez les conseils de Protégez-Vous. »

Soumettez un rapport de police en ligne

par : Fadwa Lapierre

En cas de vol ou de vandalisme, les citoyens de certaines villes québécoises peuvent désormais remplir un rapport de police en ligne. »

Pas un, mais trois rappels de GM!

par : Benoîte Labrosse

En un mois, GM a rappelé plus de trois millions de véhicules dans le monde. Les trois rappels émis simultanément le 17 mars concernent près de 97 600 véhicules vendus au Canada. »

Agrile du frêne: vos arbres sont-ils infestés?

par : Benoîte Labrosse

L’insecte envahissant fait des ravages dans le sud-ouest du Québec, et les autorités surveillent de près les arbres publics. Voici quoi faire avec ceux qui poussent dans votre cour. »

Consommation: la confiance des Québécois à son plus bas

par : Rémi Maillard

Le pessimisme des Québécois continue de freiner leur consommation. Cette année, ils ne feront pas de folies. »

Le sirop d’érable a des bienfaits sur vous

par : Catherine Crépeau

Vous hésitez à arroser vos crêpes de sirop d’érable? Non seulement il possède un indice glycémique bas, mais ses qualités dépassent largement celles de tous les produits sucrants. »

Frais médicaux accessoires: fini les montants exagérés?

par : Catherine Crépeau

Votre médecin vous fait payer un médicament ou un vaccin reçu dans son cabinet et vous jugez les frais trop élevés? Ces sommes pourraient bientôt être mieux encadrées. »

Consommation d’essence: enfin des cotes réalistes!

par : Frédéric Berg

Vous pourrez enfin savoir si votre voiture est réellement économique. Le Canada implante un nouveau protocole d’évaluation des cotes de consommation d’essence. »

Samsung dévoile le Galaxy S5

par : Maxime Johnson

Samsung a présenté son nouveau téléphone Android phare, le Galaxy S5. L’innovation est-elle au rendez-vous? »

REER: pensez à l’investissement socialement responsable!

par : Benoîte Labrosse

Vous vous souciez du développement durable et ne savez que faire de vos épargnes? Voici une solution REER qui vous fera du bien. »

Votre futur terrain est-il contaminé?

par : Benoîte Labrosse

Vous allez acheter une maison et avez fait inspecter le toit, les fondations, la maçonnerie. Mais qu’en est-il de la qualité du sol? Une nouvelle carte interactive vous aidera à savoir si le terrain est contaminé par des substances toxiques. »

Bell remboursera près de 4 millions de dollars de frais de textos entrants

par : Benoîte Labrosse

Vous étiez un abonné de Bell Mobilité entre 2008 et 2011 et vous avez payé des frais de textos entrants non inscrits à votre contrat initial? Vous pourriez obtenir un dédommagement d’une quinzaine de dollars. »

Bientôt des livrels moins chers

par : Benoîte Labrosse

Bonne nouvelle pour les lecteurs de livres numériques: un accord conclu entre des éditeurs et le Bureau de la concurrence laisse présager que les prix baisseront prochainement. »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad