X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer

Article d'un partenaire de
Protégez-Vous.ca

Quoi faire en cas de sinistre?

Par: Chambre de l'assurance de dommages, partenaire de Protégez-Vous.ca

 | 

Mise en ligne : 01 décembre 2011

Un feu a ravagé votre cuisine, votre condo a été cambriolé, votre voiture a été vandalisée… Quelle doit-être votre démarche? Qui devez-vous prévenir? Franchissez les étapes pas à pas en adoptant les bons réflexes.

Prévenez votre assureur!
Les sinistres n’arrivent pas qu’aux autres. En partant magasiner vous étiez loin de vous imaginer qu’un feu prendrait dans votre quartier. Pourtant, vous êtes sous le coup de la nouvelle: les flammes ont atteint votre condo. Malgré le choc, vous devez tout d’abord vous assurer que les pompiers et les policiers ont bien été prévenus, votre premier réflexe doit ensuite être de contacter le plus rapidement possible votre assureur.

Ce dernier vérifiera les garanties de votre contrat, vous informera de la démarche à suivre et vous apportera ses conseils. Quelles sont vos protections en cas d’incendie? Serez-vous relogé le cas échéant? Quel montant vous sera alloué par nuit? Il est là pour répondre à toutes vos questions. «Si vous avez besoin de réaliser des travaux de nettoyage après un feu ou un dégât d’eau, votre assureur peut vous suggérer à quels entrepreneurs faire appel», illustre Carole Chauvin, syndic de la Chambre de l’assurance de dommages (ChAD).

D’autre part, plus vite votre assureur sera prévenu, plus vite il mandatera l’expert en sinistre en charge de votre réclamation. Celui-ci vous contactera, dans les heures qui suivent, par téléphone ou en personne. «Il est capital que l’expert en sinistre soit introduit rapidement au dossier», insiste Carole Chauvin.

L’expert en sinistre, votre interlocuteur clé
Une voiture qui ne peut plus rouler, une maison complètement détruite, un cambriolage… quel que soit le sinistre ou le dommage, l’expert en sinistre est votre personne-ressource. Il est là pour vous conseiller. «Assurez-vous d’avoir ses coordonnées et de savoir quand et comment le joindre», recommande le syndic de la ChAD. N’hésitez pas à lui poser toutes vos questions. «Vous êtes relogé suite à un incendie mais votre enfant doit maintenant se rendre à l’école en taxi? Ces dépenses entrent dans votre protection pour frais supplémentaires de subsistance. Parlez-en à votre expert en sinistre, recommande-t-elle. Il pourra vous aider à trouver une solution.»

Enquêter, estimer et négocier sont les trois fonctions clés de ce professionnel certifié. En premier lieu, il enquêtera sur les causes du sinistre et s’assurera que celui-ci entre bien dans les garanties de votre contrat. Dans le cas d’un cambriolage, il prendra notamment connaissance du rapport de police et recueillera votre déclaration et celles de témoins éventuels. «Si un toit s’effondre, il pourra mandater un ingénieur ou tout autre expert afin de déterminer si la neige est bien en cause», observe Carole Chauvin. Il évaluera ensuite le dommage et les pertes subies pour procéder au règlement de la réclamation.

Pour réaliser son travail d’enquête, d’estimation et de négociation, l’expert en sinistre devra disposer de l’inventaire de vos biens endommagés ou volés. Plus vite il l’aura entre les mains, plus vite votre réclamation sera traitée. N’attendez pas! Prenez les devants en établissant dès maintenant l’inventaire de vos biens et conservez précieusement cette liste en-dehors de votre domicile.

Mandater son propre expert en sinistre?
Bien que les experts en sinistre à l’emploi d’un assureur soient aussi là pour vous aider, vous pouvez, à vos frais, faire appel à un expert en sinistre public. Il pourra notamment assister l'assuré dans certaines tâches que l'expert en sinistre indépendant ne ferait pas, par exemple faire l'inventaire des biens réclamés par l'assuré. «Un vol majeur de vos effets, un décès à la suite d’un incendie… Lorsque le sinistré se sent dépassés par les événements, certains choisissent d’avoir recours à un expert public afin de se faire assister personnellement tout au long de la procédure», mentionne Carole Chauvin. L'expert en sinistre public ne peut toutefois pas régler le sinistre, il négociera, au nom de son client, avec l'expert en sinistre mandaté par l'assureur.

Expert ou consommateur: à chacun ses responsabilités

Le saviez-vous? Tous les experts en sinistre, à l’emploi d’un assureur ou indépendants, sont certifiés et obéissent au même code de déontologie. Une question subsiste sur le rôle et les obligations de ce professionnel: la Chambre de l’assurance de dommages est là pour vous répondre. Elle s’assure aussi que l’ensemble des professionnels de l’industrie respectent bien leurs obligations.

Si les experts en sinistre ont des obligations, en tant que consommateur vous avez aussi vos responsabilités. «Une canalisation brisée dans le mur de votre maison? Coupez l’eau, n’attendez pas que votre assureur dépêche un entrepreneur, préconise le syndic de la ChAD. En tant que consommateurs, nous avons tous l’obligation d’agir pour limiter nos pertes et les dommages subis par nos biens.» 

Chambre de l'assurance de dommages

Notre mission :

Assurer la protection du public en veillant à la formation continue obligatoire, à la déontologie et à la discipline et en encadrant de façon préventive la pratique professionnelle de plus de 14 000 agents et courtiers en assurance de dommages  et experts en sinistre.

www.chad.ca


Partenaire de Protégez-Vous.ca:
Chambre de l'assurance de dommages

À utiliser:

À lire:

Promotion iPad