X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

REEE: profitez de l'aide des gouvernements!

Par Yves Gingras

Mise en ligne : décembre 2010


Avant de cotiser à un REEE

Les questions à poser

  • Quels seront les frais associés à ce régime et à mes épargnes?
  • Quels sont les programmes d’études admissibles?
  • À quels moments les retraits pourront-ils être effectués? De quelle manière?
  • Que se passera-t-il si le bénéficiaire ne fait pas d’études?
  • Qu’adviendra-t-il si je ne peux plus faire les versements ou si je décide de me retirer du programme?


Les précautions à prendre

  • Lire tous les documents liés au régime auquel on veut cotiser.
  • Ne faire aucun placement sur la foi de déclarations verbales.
  • Faire les recherches nécessaires et ne pas céder aux tactiques de vente sous pression. L’Union des consommateurs recommande de s’informer auprès d’au moins trois institutions financières.
  • Vérifier si votre conseiller est inscrit auprès de l’Autorité des marchés financiers.
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

8

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 12 févr. 2013
    Fermer
    Participation de Rémi Saïas

    Commentaires publiés : 3

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Rémi Saïas
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    L'adresse de la liste des fournisseurs de REEE que vous indiquez n'est plus valide. Voici la nouvelle:
    http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/situation/parent/autres_infos/iqee/fournisseurs_reee.aspx

  • 22 juil. 2012
    Fermer
    Participation de Romain N

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : 1

    Par Romain N
    (Collaborateur)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 8 )

    Les REEE peuvent-ils etre utilisés si notre/nos endants décident de poursuivre des études completes à temps plein à l'étranger, aux Etats-Unis par exemple ?

  • 30 janv. 2012
    Fermer
    Participation de Etienne Poulin

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Etienne Poulin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 6 )

    Bonjour, est-ce qu'il y a de meilleurs fournisseurs de REEE que d'autres ? Tout le monde me parle des fonds Universitas... Comment choisir le meilleur parmi la liste que vous proposez ?

    • 31 janv. 2012
      Fermer
      Participation de FREDERIC PERRON

      Commentaires publiés : 44

      Discussions publiées : 25

      Par FREDERIC PERRON
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

      Nous n'avons pas d'effectué d'étude à ce sujet et ne pouvons donc pas recommander un fournisseur plutôt qu'un autre.

    • 29 août 2013
      Fermer
      Participation de Samuel-Alexandre Huard

      Commentaires publiés : 5

      Discussions publiées : 1

      Par Samuel-Alexandre Huard
      (Collaborateur)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

      Les fondation comme Universitas offrent principalement des régimes collectifs assortis de conditions supplémentaires à la réglementation établies par les gouvernement. Certaines personnes peuvent trouver ces conditions contraignantes, pour d'autres personne, ça fait leur affaire.

      Un REEE peut durer plus de 20 ans et qui sait ce qu'il peut se passer en 20 ans. D'autres institutions financières comme les banques, les caisses et les compagnies d'assurances offrent des REEE individuels ou familiaux souvent réputés plus flexibles.

      Au final, c'est aux gens eux-mêmes de comparer et de lire la documentation et le contrat. Je poserais beaucoup de questions comme: Quelles sont les études approuvées pour les REEE? Combien va recevoir mon enfant s'il fait un DEP, un DEC général ou technique? un BAC? Peut-il étudier partout au Canada ou dans le monde? Qu'est-ce qui arrive si je ne mets pas l'argent prévu pendant une année ou plus? Est-ce qu'il y a des pénalités? Si mon enfant ne fait pas d'études, est-ce que je peux transférer les sommes à quelqu'un d'autre et qui? Si je respecte toutes les conditions du contrat, est-ce que j'ai un boni de versé? Pourquoi est-ce qu'il y a une assurance-vie obligatoire incluse au contrat si j'en ai déjà assez ailleurs?

      Bref, bon magasinage!

  • 14 déc. 2010
    Fermer
    Participation de Romain N

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : 1

    Par Romain N
    (Collaborateur)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 24 )

    Mais finalement, si par exemple on retire 50,000$ a raison de 10,000$ par an sur 5 ans, le bénéficiaire va etre imposé, est-ce que cela ne va pas completement absorber toutes les aides du fédéral et du québec ? (7200+3600 $)

    • 16 déc. 2010
      Fermer
      Participation de SERGE FORGET

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : Non disponible

      Par SERGE FORGET
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 10 )

      Comme précisé dans le texte :
      "Seuls les retraits des subventions et des revenus gagnés (intérêts, dividendes ou gains en capital) font l’objet de la convoitise du fisc. Et comme les sommes retirées ne seront non pas imposées aux parents, mais plutôt à l’étudiant qui aura probablement de faibles revenus, ce dernier n’aura sans doute que peu ou pas d’impôt à payer."

    • 29 août 2013
      Fermer
      Participation de Samuel-Alexandre Huard

      Commentaires publiés : 5

      Discussions publiées : 1

      Par Samuel-Alexandre Huard
      (Collaborateur)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      On a tous les premiers 10 000$ exemptés d'impôt et après l'imposition est graduelle. Il serait étonnant qu'un étudiant paie énormément d'impôt sur ce qu'il va retiré d'un reee. Avec des crédits d'impôt pour les étude en plus. Surtout que ce sont les subventions et le rendement généré qui est imposable. Les cotisations faites par les parents l'ont été avec de l'argent net au départ et ils peuvent le reprendre aussi net d'impôt à la fin. D'ailleurs, ils ne sont pas obligés de redonner les cotisations à l'enfant. Je prévois leur donner les subventions et les intérêts. C'est vraiment les subventions qui rendent les reee intéressants et aussi le fait que l'argent s'accumule à l'abri de l'impôt pendant 17, 18 ans ou plus!

Retour à l'article


Promotion iPad