X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Le parcours d’un sèche cheveux made in China

Par Stéphan Dussault

Mise en ligne : décembre 2011

 | 

Magazine : janvier 2012

Photo: Shutterstock

En octobre 2011, Protégez-Vous a visité la Foire de Canton, qui se tient deux fois l’an à ­Guangzhou, capitale du sud de la Chine. Nous avons pu mieux comprendre la chaîne d’intermédiaires qui font tour à tour augmenter le prix du produit, entre l’usine et le magasin. Voici le voyage d’un sèche-cheveux tout ce qu’il y a de plus banal, de sa naissance en Chine à son adoption au Québec.

L’importateur que nous avons rencontré n’aime pas la publicité. Ainsi, avant d’ouvrir ses livres comptables, il a refusé d’être nommé dans notre article. L’exercice demeure tout de même très instructif, puisqu’il permet de faire l’anatomie bien concrète d’un prix que l’on s’expliquerait mal autrement.

Le coût d’un sèche-cheveux chinois
Il est difficile de déterminer le profit d’une usine chinoise, car il est très variable. Même les acheteurs en savent assez peu. Mais bien souvent, les matériaux représentent plus de la moitié des coûts. On dit que le bas coût de la main-d’œuvre est le principal avantage concurrentiel des Chinois. Vous en avez ici la preuve!

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

3

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 22 déc. 2011
    Fermer
    Participation de Steve Beaudin

    Commentaires publiés : 3

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Steve Beaudin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Il est bien beau votre article, mais on ne sait toujours pas le prix payé au fabricant chinois et le prix payé par votre consommateur de Shawinigan?
    On sait depuis des lunes que les intermédiaires s'en mettent plein les poches et ne font pratiquement rien.
    How much?

    • 23 déc. 2011
      Fermer
      Participation de STEPHAN DUSSAULT

      Commentaires publiés : Non disponible

      Discussions publiées : 12

      Par STEPHAN DUSSAULT
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

      Les infos sont disponibles, mais la présentation diffère des autres. Vous cliquez sur la section «De Dongguan à Shawinigan», puis vous glissez votre souris sur les marques «i» que vous voyez sur le graphique. Des chiffres apparaîtront.

  • 12 déc. 2011
    Fermer
    Participation de benoit st-jean

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par benoit st-jean
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    Super cet article, et surtout le graphique
    Ajoutez à ca un visionnement du doc «Survivre au progrès: un regard différent sur le progrès», et vous avez un excellent portrait des raisons pourquoi nous allons vers le précipice économique et environnemental, et pourquoi c'est à cause des choix de développement NON viables que nous avons fait, depuis la fin de la 2e guerre mondiale ...
    Voir le Doc à : www.radio-canada.ca/.../002-survivre-progres-fnc.sht...
    Bestjean
    Montréal




Retour à l'article


Sommaire

Le parcours d’un sèche cheveux made in China

Promotion iPad