X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

  • Accueil
  • Nouvelles
  • Maltraitance envers les aînés: forcer ou non la dénonciation?

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Maltraitance envers les aînés: forcer ou non la dénonciation?

Par Catherine Crépeau

Mise en ligne : 17 octobre 2013

Refus de soins, négligence, menaces, manipulation: nos aînés ne sont pas à l’abri de la maltraitance. Le gouvernement cherche à comprendre l’étendue du problème.

Photo: Shutterstock

Alors que la population québécoise vieillit à la vitesse grand V, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, a décidé de documenter le sujet en faisant appel à une spécialiste du milieu universitaire: Marie Beaulieu, professeure titulaire au département de Service social de l'Université de Sherbrooke et chercheuse au Centre de recherche sur le vieillissement du CSSS-IUGS.

Il répond ainsi au dépôt d’un projet de loi, le 10 octobre dernier, par l’opposition libérale, visant à obliger le signalement des situations de maltraitance envers les aînés hébergés dans le réseau de la santé et des services sociaux.


Maltraitance invisible
Malheureusement, la démarche risque de rater sa cible, déplore Pierre Blain, directeur général du Regroupement provincial des comités des usagers – qui représente les personnes qui utilisent le réseau de la santé.

«J’ai l’impression qu’elle va s’attarder au personnel de la santé, alors que le problème n’est pas là. Ils vont s’occuper du 3 % des aînés qui vivent en résidence en oubliant les autres; or, la plupart des cas de maltraitance se trouvent dans les familles; les rares statistiques le prouvent.» Ce reproche vaut aussi pour le projet de loi, précise-t-il.

Pierre Blain croit tout de même qu’il faut documenter la maltraitance chez les aînés puisqu’il n’existe pas de véritable étude sur le sujet. Mais il faudrait toucher tous les milieux et tous les types de maltraitance: violence physique, sexuelle ou psychologique, négligence, menaces et retenues financières.


12 000 appels en trois ans
La ligne Aide Abus Aînés (1 888 489-2287) a reçu plus de 12 200 appels entre le 1er octobre 2010 et le 30 avril 2013. De ce nombre, un peu plus du tiers étaient émis par la victime et un autre tiers par un membre de la famille. Parmi les aînés concernés par ces appels:
60 % vivaient à domicile
• 
22 % habitaient en résidence d’hébergement privée

5 % vivaient en milieu d’hébergement public

Source: Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015.

Et il est d’avis qu’il faut aussi s’attaquer à une maltraitance dont personne ne veut parler, soit la maltraitance institutionnelle, quand les règles et les façons de faire font qu’une personne ne se sent pas respectée. «Par exemple, lorsque du personnel décide qu’on n’habille pas certaines personnes parce que c’est trop compliqué et que, de toute façon, elles ne s’en rendent pas compte», illustre-t-il.

Sensibiliser les aînés
Pierre Blain et les comités d’usagers misent aussi beaucoup sur la sensibilisation des personnes âgées et de leur entourage. «Pour les aînés à domicile, il y a le phénomène de la peur et du chantage, par exemple la menace de supprimer des soins ou des sorties. Comment une personne de 80 ans peut-elle lutter contre ça?», lance-t-il.

Selon lui, les grandes campagnes sociétales, telle celle lancée par le gouvernement au printemps sous le thème Avec la maltraitance, la vie est moins rose qu’on pense, peuvent faire beaucoup pour changer les comportements et inciter les victimes à dénoncer le personnel ou le membre de la famille qui les maltraite.

La maltraitance, c’est quoi?
«Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée se produit dans une relation où il y devrait y avoir de la confiance et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée.»

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

1

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 21 oct. 2013
    Fermer
    Participation de patrice st-onge

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par patrice st-onge
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    comment ce fait il qu'il n'y a aucun article nul part qui parle de l'émission *les détestables* de Louis Morissette? tout pour qu'une personne se fâche en regardant ces stupiditées faite par les personnes âgées et se venge sur une personne âgées???? cette émissions est vraiment choquante et on parle de maltraitance!!!!!

Retour à l'article


Nouvelles

Ponts et traversiers gratuits pour les conducteurs de voitures électriques et hybrides

par : Julien Amado

Le gouvernement a annoncé son plan d’électrification des transports. Objectif pour 2020: 100 000 véhicules électriques et hybrides sur les routes du Québec! »

Les écrans ne sont pas nécessairement nocifs pour votre enfant

par : Catherine Crépeau

Télévision, ordinateur, téléphone intelligent et tablette ne sont pas toujours des obstacles au développement des jeunes enfants. Ils pourraient même être bénéfiques. »

Chaussures de sport: quelles sont les marques les plus responsables?

par : Rémi Leroux

Nike, Salomon, Reebok, Adidas, Brooks, Asics… Les marques les plus éthiques ne sont pas forcément celles que l’on croit. »

Les infirmières et infirmiers pourront vous prescrire des médicaments

par : Catherine Crépeau

Les Québécois pourront bientôt s'adresser à une infirmière pour obtenir notamment la pilule contraceptive, des traitements contre les poux ainsi que des médicaments pour cesser de fumer ou traiter des infections transmises sexuellement. »

Toutbiencalcule.ca, un nouveau site pour vous aider à gérer vos finances

par : Rémi Leroux

Vous avez des projets à financer, des problèmes d’argent, une retraite à planifier? Le nouveau site des associations québécoises de consommateurs vous aidera à démêler tout ça. »

Pour un couple durable, maintenez une bonne cote de crédit!

par : Frédéric Perron

Selon une nouvelle étude, le score de crédit des partenaires serait un bon indicateur de la pérennité du couple. »

Structures de jeux extérieurs: rappel en raison d’un risque de chute

par : Céline Montpetit

Aux États-Unis, on rapporte 15 cas de blessures causées par des anneaux de suspension qui ont cédé pendant l'utilisation. »

Tetris, Lego et Reine des neiges: quoi de neuf?

par : Agnès Delavault

Jouer à Tetris peut aider à cesser de fumer, les blocs Lego rentrent à l’université, la Reine des neiges sera bientôt détrônée et la chaîne Target bannit les allées de jouets «pour fillettes» et «pour garçons». »

Budget familial: un chèque de paie si vite dépensé…

par : Rémi Leroux

Loyer, épicerie, auto, frais de garde… qu’est-ce qui gruge votre salaire? Voici comment les familles québécoises dépensent leur argent. »

Clés d’auto intelligentes: pas pour les conducteurs distraits!

par : Julien Amado

Depuis l’arrivée des clés de contact intelligentes et des boutons qui démarrent l’auto, le risque de quitter sa voiture sans avoir coupé le moteur est plus grand qu’avant. »

Applications pour améliorer la performance des tablettes: inutiles!

par : Frédéric Perron

Dans les magasins iTunes et Google Play, une foule d’applications se targuent d’augmenter la performance de vos appareils. Or, elles ne livrent pas la marchandise. »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad