Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Les textos gratuits ne sont pas toujours gratuits

Par Rémi Leroux

Mise en ligne : 17 septembre 2012

Le Bureau de la concurrence accuse Bell, Rogers et Telus d’avoir trompé les consommateurs en leur laissant croire que certains services de messagerie étaient offerts sans frais.

Photo: Shutterstock

Les trois conglomérats de télécoms ainsi que l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) sont dans le collimateur du Bureau de la concurrence du Canada. Au centre de la controverse? Un outil appelé «numéro abrégé commun» qui permet à des entreprises de proposer aux clients de Bell, Rogers et Telus des services numériques directement sur leurs téléphones, sans que le tarif réel ne soit explicitement divulgué.

«Les consommateurs avaient faussement l’impression que certains messages textes et applications, comme les quiz, les sonneries ou les horoscopes, étaient gratuits», explique Lisa Campbell, sous-commissaire à la concurrence. Or, des frais mensuels non autorisés variant de 10 à 40 $ étaient prélevés par les opérateurs… et les consommateurs s’en rendaient compte à la réception de leur facture de téléphone cellulaire.

Pire: les compagnies de télécoms empochaient des profits allant de 27 à 60 % du montant facturé aux clients, déplore le Bureau de la concurrence.

Les fournisseurs répliquent
Les trois géants ont rapidement réagi par l’entremise de l’ACTS. L’association souligne avoir sollicité de bonne foi le Bureau de la concurrence afin de «connaître les meilleurs remèdes contre les publicités non conformes de certaines entreprises […] lorsqu’elles utilisent des numéros abrégés courants». Elle assure aussi que le consentement préalable de chaque client était obligatoire. 

Après avoir mené une enquête de cinq mois, Le Bureau de la concurrence croit plutôt que les compagnies «ont laissé croire à leurs clients que des mesures avaient été prises», sans que cela soit réellement le cas. Il souligne d’ailleurs que des milliers de plaintes ont été recensées à travers le Canada depuis 2010.

Sanctions réclamées
L’organisme fédéral réclame un remboursement intégral aux clients lésés ainsi que des sanctions administratives pécuniaires de 10 millions de dollars pour chacun des fournisseurs, et un million de dollars pour l’ACTS. Il demande également l’arrêt de toute publicité qui ne préciserait pas clairement les tarifs et conditions applicables au contenu numérique à tarif supplémentaire.

Les consommateurs qui se sentent lésés peuvent porter plainte auprès du Bureau de la concurrence, ou encore s’adresser directement à leur compagnie de téléphonie pour demander un remboursement. Pour l’instant, l’enquête se poursuit.

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

3

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 21 sept. 2012
    Fermer
    Participation de Laurent Cusson

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Laurent Cusson
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    quelle est la meilleure façon de se protéger quand nous recevons ces textos...
    on doit répondre avec un message précis pour éviter d'en recevoir d'autres...quel est ce message

  • 21 sept. 2012
    Fermer
    Participation de SYLVIE FORTIER

    Commentaires publiés : 3

    Discussions publiées : Non disponible

    Par SYLVIE FORTIER
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Depuis que j'ai changé de téléphone en mars dernier j'ai eue des prélèvements de 13$ par mois par Fido, qui s'en excuse pas dutout en disant que ce n'est pas eux..... Disons, vu l'été et les occupations ailleurs j'ai été longue à réagir, mais finalement,au mois d'aout après avoir téléphoner Fido, en leur demandant qui c'était , je pensais avoir réussie à annuler ce service de téléchargement de sonneries en composant un numéro de téléphone que l'employé de Fido m'a donné......ben non! ce mois ci encore une facture avec 13$ de prélèvement dans rubrique Fido et autres fournisseurs.....j,essaie cette fois-çi de m,expliquer avec eux par le biais de clavardage sur internet,,,,et là j'ai réussie à apprendre que c'est une cie américaine en fait mondial, du nom « motime».....J'écris donc à motime, qui me réponde quils fermer mon compte (qui en passant n'avait jamais été ouvert par moi....) mais donc ils ont fermé mon compte le 20 Août, mais Fido me charge toujours.....grrrrr alors là je m'apprête à téléphoner Fido. Souhaitez moi bonne chance!

Retour à l'article


Nouvelles

Liseuses Kobo: deux fois plus de problèmes que chez les concurrents

par : Frédéric Perron

Plusieurs consommateurs ont des problèmes avec leur liseuse Kobo. Puisque le fabricant préfère garder le silence, suivez les conseils de Protégez-Vous. »

Soumettez un rapport de police en ligne

par : Fadwa Lapierre

En cas de vol ou de vandalisme, les citoyens de certaines villes québécoises peuvent désormais remplir un rapport de police en ligne. »

Pas un, mais trois rappels de GM!

par : Benoîte Labrosse

En un mois, GM a rappelé plus de trois millions de véhicules dans le monde. Les trois rappels émis simultanément le 17 mars concernent près de 97 600 véhicules vendus au Canada. »

Agrile du frêne: vos arbres sont-ils infestés?

par : Benoîte Labrosse

L’insecte envahissant fait des ravages dans le sud-ouest du Québec, et les autorités surveillent de près les arbres publics. Voici quoi faire avec ceux qui poussent dans votre cour. »

Consommation: la confiance des Québécois à son plus bas

par : Rémi Maillard

Le pessimisme des Québécois continue de freiner leur consommation. Cette année, ils ne feront pas de folies. »

Le sirop d’érable a des bienfaits sur vous

par : Catherine Crépeau

Vous hésitez à arroser vos crêpes de sirop d’érable? Non seulement il possède un indice glycémique bas, mais ses qualités dépassent largement celles de tous les produits sucrants. »

Frais médicaux accessoires: fini les montants exagérés?

par : Catherine Crépeau

Votre médecin vous fait payer un médicament ou un vaccin reçu dans son cabinet et vous jugez les frais trop élevés? Ces sommes pourraient bientôt être mieux encadrées. »

Consommation d’essence: enfin des cotes réalistes!

par : Frédéric Berg

Vous pourrez enfin savoir si votre voiture est réellement économique. Le Canada implante un nouveau protocole d’évaluation des cotes de consommation d’essence. »

Samsung dévoile le Galaxy S5

par : Maxime Johnson

Samsung a présenté son nouveau téléphone Android phare, le Galaxy S5. L’innovation est-elle au rendez-vous? »

REER: pensez à l’investissement socialement responsable!

par : Benoîte Labrosse

Vous vous souciez du développement durable et ne savez que faire de vos épargnes? Voici une solution REER qui vous fera du bien. »

Votre futur terrain est-il contaminé?

par : Benoîte Labrosse

Vous allez acheter une maison et avez fait inspecter le toit, les fondations, la maçonnerie. Mais qu’en est-il de la qualité du sol? Une nouvelle carte interactive vous aidera à savoir si le terrain est contaminé par des substances toxiques. »

Bell remboursera près de 4 millions de dollars de frais de textos entrants

par : Benoîte Labrosse

Vous étiez un abonné de Bell Mobilité entre 2008 et 2011 et vous avez payé des frais de textos entrants non inscrits à votre contrat initial? Vous pourriez obtenir un dédommagement d’une quinzaine de dollars. »

Bientôt des livrels moins chers

par : Benoîte Labrosse

Bonne nouvelle pour les lecteurs de livres numériques: un accord conclu entre des éditeurs et le Bureau de la concurrence laisse présager que les prix baisseront prochainement. »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad