X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Investir dans l’immobilier locatif

Par Priscilla Franken

Mise en ligne : mai 2012

 | 

Magazine : juin 2012

Photo: Shutterstock

Voilà un projet qui traverse bien des esprits, a fortiori en cette période d’incertitude boursière. Le tour de la question en quatre idées reçues:

C’est à la portée de tout le monde

C’est pas fatigant

C’est forcément rentable

C’est pas compliqué à financer

En prime, nous avons préparé un scénario fictif pour analyser la rentabilté d'un quadruplex à Montréal.


    Lecture complémentaire:
    Financer ses rénovations - Février 2012
    Guide pratique: tout savoir pour acheter une maison

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

6

Réagissez!

Vous êtes propriétaire loueur, racontez-nous votre expérience.

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 22 mai 2012
    Fermer
    Participation de Pierre Roche

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Pierre Roche
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Je fais mes débuts dans ce domaine et ce que je constate c'est qu'il existe des agents ou courtiers qui font miroiter des prix exorbitants à leurs clients ou encore des clients qui augmentent considérablement le prix de leurs immeubles compte tenu des faibles taux d'intérêt.
    Pierre

  • 21 mai 2012
    Fermer
    Participation de ANDRE LESSARD

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par ANDRE LESSARD
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 17 )

    Je suis propriétaire de deux petits immeubles locatifs et ce depuis près de vingt ans. J'ai acquis ces immeubles parce que j'aime le rôle d'entrepreneur qui s'y rattache et que c'est possible de gérer ces immeubles en travaillant à temps plein dans un autre domaine.
    À la revente de ces immeubles, je vais bénéficier des quatre sources de gain dans l'immobilier; les revenus de caisse à chaque année, le diminution des emprunts, le plus-value des immeubles et les avantages fiscaux.
    Aujourd'hui, la rentabilité d'un immeuble locatif se fait sur du long terme (10 ans au moins) et aussi sur la qualité du site où se trouve l'immeuble. Même si cela n'est pas obligatoire, un propriétaire habile de ses mains et debrouillard pourra minimiser ses frais d'opérations et réaliser un profit de caisse dès les premières années en participant activement à l'entretien et aux réparations de son immeuble.
    Ce qui est le plus motivant dans cet investissement c'est de tout gérer soi-même avec les responsabilités que cela comporte.
    Dans moins de 5 ans, mes deux immeubles seront payés et auront une valeur d'environ 1 million de $ avant impôt. L'effet de levier aura été pour moi plus payant qu'un fonds d'investissement.

  • 19 mai 2012
    Fermer
    Participation de Michel Morin

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Michel Morin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 7 )

    Bel article et assez complet en général. Je viens d'acheter 5 immeubles depuis 2004 et j'ai passé au travers pas mal toute cette gamme de problèmes... FAUT ÊTRE RÉSILIENT SI VOUS VOULEZ Y ARRIVER MAIS LES AUBAINES SONT TRÈS TRÈS RARES.... il existe des tonnes d'occasions mais très peu sont bonnes

  • 19 mai 2012
    Fermer
    Participation de Michel Morin

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Michel Morin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    En effet la sous évaluation des travaux est quelques fois pénible a faire face . Puisque les immeubles pas cher ne courent pas les rues , il faut faire vite pour les obtenir( faire une offre d'achat conditionnelle) Il faut vraiment être prêt car si vous attendez une semaine il est certain que vous allez passez a coté. Plusieurs courtier on des demandes et les immeubles ont souvent au moment ou le courtier met sa pancarte

  • 19 mai 2012
    Fermer
    Participation de Michel Morin

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Michel Morin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

    IDEE RECUE: C'EST FATIGUANT ..
    Pas forcément, mais il faut être prêt a recevoir des appels a tout moment. Même avec 2 concierges, je reste disponible car un cas d'urgence peut couter très cher donc vaut mieux y voir . faut aussi faire preuve d'empathie et de psychologie... Je compare ceci a gérér une famille avec plusieurs enfants...

  • 19 mai 2012
    Fermer
    Participation de Michel Morin

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Michel Morin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 6 )

    Je suis propriétaire de 5 immeubles et j'ai débuté a ZÉRO avec un bungalow incluant un loyer au sous sol puis je l'ai revendu , puis un autre .....Par la suite j'ai convaincu un ami de me prêter 20 000 $ pour 5 ans dont je lui ai payé seulement les intérêts avec garantie. 5 ans plus tard j'ai refinancé au début des années 2000. je dois admettre que j'ai eu un peu de chance a ce moment car le prix des immeubles a augmenté de 30 % en 3 ans.


    temps pour

Retour à l'article


Promotion iPad