X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Impôts 2014: conseils pour tirer le remboursement maximal

Par Annick Poitras

Mise en ligne : 18 mars 2015

Pas si simple de faire sa déclaration de revenus. Et c’est un fiscaliste qui le dit! Tour d’horizon des principaux frais que vous pouvez déduire et quelques trucs de pro pour optimiser votre remboursement.

ALT

Photo: Shutterstock

La comptabilité n’a plus de secret pour Sylvain Moreau, associé en fiscalité au cabinet Raymond Chabot Grant Thornton, à Montréal. «Beaucoup de gens oublient de demander certains crédits ou ne sont pas au courant qu’ils peuvent combiner certains revenus ou certaines dépenses dans le but de payer moins d’impôt», explique-t-il.

Pour Protégez-Vous, il identifie ici des oublis courants et clarifie des éléments nébuleux pour le commun des contribuables.

Charité bien ordonnée

Si vous faites partie des généreux qui font des dons de bienfaisance et que vous êtes en couple, bingo, vous voilà doublement gagnant! Mais encore faut-il savoir partager avec votre conjoint. «Les conjoints qui tendent à vouloir garder leurs crédits chacun pour soi se pénalisent», dit Sylvain Moreau.

En effet, si le total des dons atteint 200 $ et plus, les crédits d’impôt augmentent considérablement, passant de 15 à 25 % au fédéral, et de 20 à 24 % au provincial.

Il recommande donc de regrouper tous les dons sur une même déclaration pour gonfler le total – peu importe si celui qui fait la déclaration gagne plus ou moins dans le couple.

Vous n’avez jamais fait de don? Le temps est venu d’y penser. Depuis 2013, l’Agence du revenu du Canada (ARC) accorde un super crédit pour premier don de bienfaisance. Ce nouveau crédit temporaire, qui ne peut être demandé qu’une seule fois entre 2013 et 2017, ajoute une déduction d’impôt de 25 % pour les dons, jusqu’à concurrence de 1 000 $.

Par exemple, pour un don de 500 $, un premier donateur récoltera 125 $ de plus en crédit, pour une déduction d’impôt totale de 242 $, au fédéral seulement.

Frais médicaux

Quels frais sont déductibles? La grande question! Mieux vaut vous référer à la documentation de Revenu Québec et de l’ARC en cette matière pour tout savoir.

«Mais oubliez votre massothérapeute!», souligne Sylvain Moreau. Les frais pour massages, même s’ils sont prescrits par un médecin, ne sont déductibles ni au provincial ni au fédéral. Cependant, les soins payés à un homéopathe, à un naturopathe ou à un ostéopathe sont déductibles, mais au provincial seulement.

Autre rappel: les frais encourus pour des soins esthétiques ne passent plus, même si un médecin procède à l’intervention: augmentations mammaires, botox, etc., ne sont plus admissibles au Québec depuis un moment, et depuis 2013 au fédéral.

Sylvain Moreau suggère de toujours regrouper les frais de toute la famille sur une même déclaration. De plus, au fédéral, il peut être avantageux d’inscrire ce montant sur la déclaration de la personne qui gagne le moins. «Parce que seuls les frais excédant 3 % du revenu net sont admissibles.»

Et n’omettez pas de déclarer vos primes d’assurances maladie et médicaments: elles sont admissibles. «Les gens oublient souvent, car ils n’ont pas de reçus attestant le versement de ces sommes», dit Sylvain Moreau. Si vous payez une assurance avec votre employeur, le montant figure sur votre talon de paie. Et conservez vos reçus lorsque vous achetez des médicaments.

Frais de garde

Les frais de garde de 7 $ ne sont pas déductibles au Québec parce que, en soit, c’est déjà une subvention de l’État, explique le spécialiste. Mais, surprise, ils le sont au fédéral, ce que beaucoup de contribuables ne savent pas.

Frais d’automobile

Si un employeur exige d’un employé qu’il utilise son véhicule à des fins d’emploi, celui-ci peut déduire des frais automobiles pour la portion commerciale, pourvu qu’ils ne soient pas déjà remboursés par l’employeur, évidemment, précise Sylvain Moreau.

Frais d’intérêt

Bien des gens omettent de déduire les frais d’intérêt payés sur un emprunt utilisé pour gagner des revenus. Par exemple, quelqu’un qui a emprunté une somme pour investir dans des actions, acheter un triplex à revenus ou un condo qui sera loué, peut profiter de cet allègement. Dans les deux derniers cas, les frais d’intérêts hypothécaires deviennent alors déductibles. Intéressant!

Il y a toutefois une exception: les emprunts pour investir dans votre REER ou votre CELI. «Puisque le revenu est exempté d’impôt, on ne permet pas de déduire les intérêts. Ce serait trop beau!», dit Sylvain Moreau.

Cotisations REER

Plusieurs croient qu’ils doivent empocher la déduction REER pour l’année même où ils ont cotisé, souligne Sylvain Moreau. C’est faux! Vous pouvez reporter ce bénéfice, et ce, sans limite de temps. Par exemple, si vous faites une cotisation de 20 000 $, vous pouvez demander une première déduction pour une tranche de 10 000 $ et utiliser plus tard votre déduction pour l’autre moitié, quand vous aurez un revenu plus élevé et que vous serez donc imposé davantage.

Pertes en capital

Vous perdez de l’argent? Vous pourriez en économiser plus tard, rappelle Sylvain Moreau, qui suggère de toujours garder trace et de déclarer toutes vos pertes en capital liées à vos placements. «Même si ça ne donne pas d’avantages à court terme, ces pertes pourront être utilisées plus tard pour réduire tout gain en capital sur lequel vous pourriez être imposé au cours de notre vie.» Mais, encore une fois, toutes les pertes enregistrées dans vos REER et CELI font exception.

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

9

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 9 déc. 2015
    Fermer
    Participation de Mat C.

    Commentaires publiés : 21

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Mat C.
    (Participant actif)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    «Mais oubliez votre massothérapeute!», je ne vois pas de passage dans le guide des frais médicaux ou il est clairement indiqué que les frais de massothérapie ne sont pas acceptés. Les massothérapeutes ne figurent pas dans la liste des practiciens admissibles, mais le guide fait aussi mention de tout autres practiciens faisant partie d'un ordre professionel, dont les massothérapeutes.J'ai toujours réclamé et reçus un pourcentage de remboursement de mon assureur et inclus le résiduel du montant dans mes impôts en y indiquant clairement qu'il s'agissait de frais de massothérapie et l'ARC et RQ ne m'ont jamais refusé le crédit. Est-ce que quelqu'un voit un passage ou une mention clair dans le guide que les frais de massothérapie ne sont pas déductible? Je crois qu'avec une ordonnance du médecin ou un diagnostic de mal de dos chronique par exemple que les frais de massothérapie peuvent être admissible. Je ne parle pas ici d'un salon de masseuse, mais bien d'un centre de massothérapie professionnel.

    Mathieu C

  • 2 mai 2015
    Fermer
    Participation de MELITA LINK

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par MELITA LINK
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Est-ce vrai qu'on peut déclarer nos reçus de charité à chaque année pendant 5 ans mais prendre la déduction seulement dans la cinquième année, c'est-à-dire accumuler les reçus pendant 5 ans. Merci.

    • 5 mai 2015
      Fermer
      Participation de Rémi Leroux

      Commentaires publiés : 15

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Rémi Leroux
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Effectivement, il est tout à fait possible de procéder de la sorte. Voici ce que dit l'Agence de revenu du Canada à ce sujet: "Vous n'êtes pas tenu de demander un crédit pour les dons que vous avez faits pendant l'année courante dans votre déclaration de revenus pour cette année-là. Il pourrait être plus avantageux pour vous de reporter ceux-ci afin de demander un crédit une année suivante, à condition de ne pas dépasser la période de report de cinq ans."
      http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/tpcs/ncm-tx/rtrn/cmpltng/ddctns/lns300-350/349/menu-fra.html

    • 7 mai 2015
      Fermer
      Participation de JEAN GAREAU

      Commentaires publiés : 1

      Discussions publiées : Non disponible

      Par JEAN GAREAU
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Non mais vous pouvez les conserver durant 5 ans et les réclamer lors de la 5e année de façon à augmenter votre déduction si le total excède $200

  • 29 mars 2015
    Fermer
    Participation de jacques bergeron

    Commentaires publiés : 5

    Discussions publiées : Non disponible

    Par jacques bergeron
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Bonjour. Notre couple se demande qu'elle est la meilleure option de déclaration d'impôt, individuelle ou en couple? Ma conjointe retraitée à payé plus d'impôt que l'an passée et le ministère du revenu à corrigé la ligne 431 crédits transféré d'un conjoint à l'autre en l'augmentant considérablement. Nous n'avons pas compris la réplique (et n'avons pas encore réussi à contacter un commis...) Notre rapport d'impôt est fait par logiciel... je n'ai eu que 14,000$ de revenu et je dois repayer de l'impôt dû à cet avis... Rien à comprendre. Donc en couple ou individuel le rapport d'impôt?

  • 19 mars 2015
    Fermer
    Participation de LOUIS-CHARLES GERVAIS

    Commentaires publiés : 2

    Discussions publiées : Non disponible

    Par LOUIS-CHARLES GERVAIS
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 15 )

    Vous allez à l'hôpital. Vous stationnez l'auto dans le stationnement de l'hôpital. Le reçu émis lors du paiement indique Fondation de l'Hôpital CDS. Peut-on réclamer ce frais. Si oui, doit-on l'inscrire dans don de bienfaisance ou l'inscrire dans les frais médicaux.

    • 26 mars 2015
      Fermer
      Participation de Rémi Leroux

      Commentaires publiés : 15

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Rémi Leroux
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Bonjour M. Gervais,
      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire. Les témoignages de nos lecteurs nous sont très précieux et nous en prenons bonne note. Comme votre question est très spécifique, nous vous invitons à contacter un comptable professionnel agréé pour obtenir l'aide dont vous avez besoin.
      Bonne chance dans vos démarches!

    • 27 mars 2015
      Fermer
      Participation de ROSAIRE CHENARD

      Commentaires publiés : 1

      Discussions publiées : Non disponible

      Par ROSAIRE CHENARD
      (Participant occasionnel)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

      Quelle est la réponse ????svp...

    • 31 mars 2015
      Fermer
      Participation de Rémi Leroux

      Commentaires publiés : 15

      Discussions publiées : Non disponible

      Par Rémi Leroux
      (Protégez-Vous)

      Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

      Bonjour M. Chenard,
      Dans la mesure où il s'agit d'un point de fiscalité très spécifique, il est préférable de contacter un comptable professionnel agréé pour obtenir une réponse adaptée.

Retour à l'article


Nouvelles

Les nouveaux forfaits télé à 25 $? Bof!

par : Frédéric Perron

Depuis le 1er mars 2016, le CRTC oblige les fournisseurs de télévision à proposer des forfaits de base à 25 $ ou moins. Ça vaut le coup? »

Indice Kijiji: le seconde main rapporte gros

par : Catherine Crépeau

Vous pourriez économiser près de 500 $ par année en achetant des biens usagés plutôt que des articles neufs. »

Les 10 arnaques qui vident les poches des Canadiens

par : Rémi Leroux

Parmi les fraudes les plus répandues au pays: les imitations de courriels de l’Agence du revenu du Canada et les fausses identités sur les sites de rencontres. »

Alimentation: 12 conseils pour éviter d'être malade en voyage

par : Protégez-Vous

De nombreuses maladies peuvent être transmises par de l’eau ou des aliments contaminés. C’est notamment le cas du choléra, de la fièvre typhoïde, de la diarrhée du voyageur et de l'hépatite A. Nos conseils pour éviter le pire en voyage. »

Cuisiner et faire l'épicerie: 10 conseils pour économiser

par : Protégez-Vous

Cuisiner vos propres repas est non seulement bon pour votre santé, mais aussi pour votre portefeuille. Voici nos conseils pour diminuer le montant d'argent qui sort de vos poches lorsque vous faites l'épicerie. »

8 conseils pour négocier votre forfait de téléphonie cellulaire

par : Protégez-Vous

En général, on s’en tire rarement à moins de 40 $ par mois pour un forfait voix et données pour téléphone intelligent – ce qui, une fois les taxes ajoutées, n’est franchement pas donné. »

Pourquoi le soleil fait-il éternuer?

par : Catherine Crépeau

Chez certains individus, le simple fait de regarder le soleil fait éternuer. Mais pourquoi donc? »

Impôts 2015: quoi de neuf pour les particuliers?

par : Annick Poitras

La saison des impôts apporte son vent de bonnes et de mauvaises nouvelles pour les contribuables. Voici celles à tenir à l’œil. »

Virus Zika: 5 conseils pour l’éviter

par : Rémi Leroux

Le virus Zika présenterait un risque pour les femmes enceintes. Si c’est votre cas et que vous aviez prévu de partir dans le Sud, il est encore temps de revoir vos plans. »

La loi consolide le recours à la médiation

par : Rémi Leroux

En vigueur depuis le 1er janvier 2016, le nouveau Code de procédure civile a été modifié afin d’inciter la population à avoir recours à des modes de règlement alternatifs des conflits. »

Cas vécu: 450 $ manquants lors d’une remise en argent Primes TD

par : Annick Poitras

TD offre à ses détenteurs de cartes de crédit «voyage» d’échanger leurs points contre une remise en argent. Attention: vous pourriez perdre environ 50 % de la valeur de vos points, comme en fait foi l'expérience vécue par notre journaliste. »

iPad Pro contre Surface Pro 4

par : Frédéric Perron

Apple et Microsoft proposent chacun un hybride tablette-portable de grande qualité. Comment choisir entre les deux ? »

Top 50 des ventes de véhicules neufs en 2015

par : Julien Amado

Les Québécois achètent de plus en plus gros: les VUS ont encore gagné en popularité et il se vend désormais plus de camionnettes que de voitures sous-compactes. »

Essai de l’hybride tablette-ordi Surface Book

par : Frédéric Perron

Selon Microsoft, la Surface Book serait l’«ultime portable», rien de moins! Vraiment? Voici ce que nous en avons pensé. »

Services de garde subventionnés: voici ce que vous devrez payer

par : Rémi Leroux

Le temps est venu pour les familles québé­coises de payer la contribution additionnelle pour services de garde subventionnés. Selon vos revenus, la facture pourrait être salée. »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad