X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Frais de gestion: combien payez-vous?

Par Priscilla Franken

Mise en ligne : 03 février 2011

Près de la moitié des Canadiens ignorent à combien s’élèvent les frais de gestion de leurs fonds communs. Et vous?

Photo: iStockphoto

Dans une proportion de 45 %, les Canadiens ne sont pas certains du montant qu’ils paient en frais de gestion pour leurs fonds communs de placement. Mieux, 28 % ne sont même pas en mesure d’indiquer, ne serait-ce qu’approximativement, ce qui représente selon eux des frais raisonnables… C’est ce que nous apprend un récent sondage réalisé par Opinion publique Angus Reid pour ING Direct.

Autres enseignements de l’étude: 58 % des répondants ont indiqué que le choix d’un fonds commun de placement pour un REER n’est pas aussi simple et facile qu’il pourrait l’être, et 39 % se demandent s’ils ont investi dans les bons produits. Bref, des constats plutôt embêtants… mais qui ne datent pas d’hier, comme le souligne Larry Bathurst, conseiller indépendant et président de Planex Solutions Financières: «Je ne suis pas du tout étonné par ces résultats. D’abord parce que ce n’est pas la première fois que ce type de sondage est réalisé, ensuite parce que les consommateurs s’intéressent généralement davantage à ce qu’un produit leur rapporte, plutôt qu’à la façon dont il est construit.»

Un grand tort à ses yeux que celui de ne pas comprendre le fonctionnement d’un fonds commun avant de l’acheter: «Il est très important de se pencher sur la question. D’abord parce qu’il est normal de savoir pour quoi on paye, ensuite parce que celui qui est bien informé ne sera pas frustré par de mauvaises surprises.»

Le b.-a.-ba des frais de gestion
Mais à qui sont destinés ces frais de gestion au fait? «Ils servent à payer trois acteurs: les gestionnaires, les courtiers et les promoteurs du fonds», explique William-André Nadeau, gestionnaire de portefeuille chez Orientation Finance. Leur montant varie généralement entre 1,5 et 2,5 % et ils sont déduits du rendement annuel brut. Si, par exemple, ce dernier s’élève à 5 % et que vos frais de gestion sont de 1,5 %, cela donne:

5 % - 1,5 % = 3,5 % de rendement

On y ajoute ensuite ce qu’on appelle des frais d’administration (frais légaux, informatiques, de vérification, etc.), compris pour leur part entre 0,2 et 0,8 % environ du rendement brut. «Ils sont souvent minimes et varient d’une année à l’autre. Lorsqu’on parle du ratio de frais de gestion, cela signifie qu’on englobe à la fois les frais de gestion et les frais d’administration.»

D’autres frais
Attendez, ce n’est pas fini. D’autres frais peuvent s’ajouter, selon les services pour lesquels vous optez. Ce sont les frais de courtage, les frais d’entrée et les frais de sortie. «Les frais de courtage sont souvent invisibles pour les détenteurs du fonds, car ils oscillent entre 0,05 et 0,5 % du rendement brut. Ils dépendent du volume des transactions», poursuit William-André Nadeau. Certaines firmes facturent aussi des frais d’entrée. Ils peuvent grimper jusqu’à 5 % de la somme investie. Des frais de sortie peuvent également vous être imposés lorsque vous souhaitez retirer l’argent que vous avez investi. «Ils sont à surveiller car beaucoup d’investisseurs ne savent pas qu’ils devront en payer s’ils veulent revendre leur fonds durant les premières années!», prévient le spécialiste. Ces frais sont généralement dégressifs sur une période donnée. Exemple: de 5,5 % (1re année) à 0 % (7e année).

Des frais trop élevés?

Reste que le montant des frais de gestion est extrêmement élevé au Canada, en comparaison avec d’autres pays. «Cela fait 50 ans que les statistiques le prouvent: les frais de gestion des fonds communs sont beaucoup trop élevés en regard du rendement qu’ils procurent. C’est un vrai problème», rappelle William-André Nadeau. Notez qu’il existe quand même des fonds indiciels à faibles frais, soit 1 % en moyenne, mais dans ce cas vous ne bénéficiez pas toujours de conseils. ING Direct, TD Canada Trust, ou CIBC par exemple, proposent ce type de produits.

Vous pouvez enfin vous tourner vers une solution alternative aux fonds communs, les fonds négociés en Bourse (FNB). Vous achetez alors vous-même votre fonds via une firme de courtage en ligne (ce qu’on appelle «courtage à escompte»). Ce qui nécessite quand même, soulignons-le, quelques connaissances en matière de placements. Il vous en coûtera alors entre 0,15 et 1 % de frais de gestion. Par contre, vous devrez payer des frais (commissions) de courtage de 10 à 30 $ pour chaque opération.

«Pour faire son choix parmi ces différentes possibilités, il faut se demander: pour quel service suis-je prêt à payer? Quelle formule correspond le mieux à mes besoins?», recommande Larry Bathurst. Il rappelle également que l’investisseur qui paye pour du conseil est en droit de s’attendre à différentes actions, dont une rencontre annuelle au minimum, un suivi du portefeuille de placement, une mise à jour annuelle du bilan financier, etc.  «Il existe des produits pour tous types d’investisseurs et chacun a ses avantages et ses inconvénients, estime William-André Nadeau. Quelqu’un d’assez autonome se dirigera par exemple plus facilement vers un FNB. Celui qui veut du conseil, donc de la valeur ajoutée, paiera pour cela.»

Dans tous les cas, vous avez tout intérêt à vous procurer le prospectus simplifié du fonds qui vous intéresse. Vous pouvez l’obtenir auprès de votre conseiller, ou sur le site Web sedar.com, par exemple. Certes, ce document de 70 à 125 pages est peu attrayant, mais vous devriez au moins vous pencher sur la section «Frais de gestion». M. Bathurst rappelle enfin que les frais de gestion ne sont pas les seuls facteurs influant le rendement. «Un fonds qui propose un rendement de 5 % avec des frais de 1 % reste moins intéressant qu’un fonds qui offre un rendement de 10 % et des frais de 2 %», souligne-t-il.

Pour en savoir davantage sur les frais de gestion des fonds communs, vous pouvez consulter l’étude réalisée par Robert Pouliot, La plaie des frais. Vous pouvez également obtenir diverses informations relatives aux fonds communs (répertoire, frais de gestion, classement, rapports de rendement, etc.) sur le site Morningstar, ou encore utiliser l’outil d’analyse du Globefund.


On dénombre actuellement 8 000 fonds communs de placement au Canada.

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

3

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 4 févr. 2011
    Fermer
    Participation de Jean Trudel

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Jean Trudel
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 7 )

    Bonjour, article très intéressant. Il y en a qui magasinent et s'informent 6 mois et plus pour un lave-vaisselle à $800 tandisqu'ils ne se soucient guère d'un placement REER de $200,000+ ?

    Je ne suis pas un expert en placement et en finance mais je suis quand-même intéressé au sujet.

    Les commissions devraient être basées sur les rendements supérieurs aux indices et non sur les avoirs ! C'est comme les bonnus aux rendements gratuits et inconditionnels du gouvernement aux hauts fonctionnaires ! J'aurais aimé aussi connaître les rendements réels des FONDS FTQ ET CSN. Ces fonds REER sont déductibles et crédités d'impôts de %30, mais si les rendements moyens annualisés sont très inférieurs à la moyenne des fonds semblable sur une longue période, les crédits d'impôts (appâts) sont perdus dans les piètres performances en plus d'être absorbés par les payeurs de taxes. Il devrait y avoir un indice pour ce type de fonds (Cotisations Déterminées) pour pouvoir comparer (TEACHERS, FONDS PRIVÉS DE SYNDICATS CANADIENS ET/OU TRAVAILLEURS DANS LES COMPAGNIES PRIVÉES, ...).
    Je fais parti d'un syndicat pan-Canadien et mon fonds de pension a un rendement d'environ 13.5% sur les 10 dernières années, incluant le ''crash'' de 2008.
    J'utilise ''GLOBEFUND'' et je compare les fonds avec les moyennes dans leur famille respectives. Il y a aussi l'outil quartile qui regroupe les fonds dans quatre groupes par tranches de %25 (1er, 2ième...4ième) et par périodes (1 mois, 3 mois, 6 mois, 1an, 3ans, 10 ans). Avec cet outil, vous pouvez voir si un fonds est performant ou pas comparé aux autres fonds dans la même famille et diverses périodes.
    Note : Je me suis apperçu que les Fonds Desjardins n'arrivent presque jamais dans les premiers %50 et ils changent de nom fréquemment ????

    MERCI

    Jean Trudel

  • 4 févr. 2011
    Fermer
    Participation de Jean-Francois G

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Jean-Francois G
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 15 )

    J'ai un portefeuille desjardins diapason qui comprend 6 différents fonds. Ce portefeuille à un ratio de frais de gestion de 2.05%. J'imagine que celui-ci s'additionne au ratios de chacun des 5 fonds qui sont à peu près 2% chacuns? Bonne façon de se faire avoir si c'est le cas!

  • 4 févr. 2011
    Fermer
    Participation de GILLES BEAULIEU

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par GILLES BEAULIEU
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 17 )

    Nous faisions affaires avec le Groupe Investors. Le conseiller laissait entendre qu'il n'y avait pas de frais... Lorsque nous avons réaliesé qu'ils s'élevaient à près de 3%, nous les avons retirés pour faire affaires avec une autre institition, la RBC ou je crois qu'on nous a dit la vérité et les frais sont autour de 1,75%.

Retour à l'article


Nouvelles

Lorsqu’ils n’ont plus les moyens, les ménages québécois se privent de…

par : Rémi Leroux

Soins dentaires, meubles usés à remplacer, factures à payer… Quand les familles se serrent la ceinture, quels besoins essentiels passent à la trappe? »

5 nouveautés sympa dans le monde de la techno

par : Benoîte Labrosse

Ne jetez pas les piles qui rebondissent, chargez votre iPhone avec vos pantalons et connectez-vous à Internet grâce aux poubelles publiques! »

Fiabilité des véhicules: Kia dépasse Honda

par : Frédéric Perron

La fiabilité des automobiles sud-coréennes continue de s’améliorer, selon le dernier palmarès de Consumer Reports. »

Ponts et traversiers gratuits pour les conducteurs de voitures électriques et hybrides

par : Julien Amado

Le gouvernement a annoncé son plan d’électrification des transports. Objectif pour 2020: 100 000 véhicules électriques et hybrides sur les routes du Québec! »

Les écrans ne sont pas nécessairement nocifs pour votre enfant

par : Catherine Crépeau

Télévision, ordinateur, téléphone intelligent et tablette ne sont pas toujours des obstacles au développement des jeunes enfants. Ils pourraient même être bénéfiques. »

Chaussures de sport: quelles sont les marques les plus responsables?

par : Rémi Leroux

Nike, Salomon, Reebok, Adidas, Brooks, Asics… Les marques les plus éthiques ne sont pas forcément celles que l’on croit. »

Les infirmières et infirmiers pourront vous prescrire des médicaments

par : Catherine Crépeau

Les Québécois pourront bientôt s'adresser à une infirmière pour obtenir notamment la pilule contraceptive, des traitements contre les poux ainsi que des médicaments pour cesser de fumer ou traiter des infections transmises sexuellement. »

Toutbiencalcule.ca, un nouveau site pour vous aider à gérer vos finances

par : Rémi Leroux

Vous avez des projets à financer, des problèmes d’argent, une retraite à planifier? Le nouveau site des associations québécoises de consommateurs vous aidera à démêler tout ça. »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad