X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Détaillants de meubles: de fausses aubaines?

Par Frédéric Perron

Mise en ligne : 22 septembre 2011

Option consommateurs porte plainte contre huit détaillants de meubles: La Baie, Brault et Martineau, Brick, Brick centre de liquidation, Germain Larivière, Meubles Léon, Mattress Mart et Sears.

Photo: Option consommateurs

Entre septembre 2009 et octobre 2010, Option consommateurs a envoyé des enquêteurs chez 16 détaillants de Montréal et d’Ottawa toutes les deux semaines afin de relever les prix des meubles et les soldes en vigueur. Les feuillets publicitaires et sites Web des commerçants ont aussi été consultés.

D’après Option consommateurs, des meubles étaient pratiquement toujours affichés en solde chez certains détaillants, ce qui contreviendrait à certaines clauses de la Loi sur la concurrence et de la Loi sur la protection du consommateur.

«Pour qu’un article soit en solde, il faut qu’il soit vendu à un prix plus bas que le prix courant durant une certaine période, explique Maryse Guénette, responsable du service de recherche d’Option consommateurs. Si l’article est toujours vendu à un prix plus bas que le prix courant, il n’est pas en solde. Annoncer des articles en solde alors qu’ils ne le sont pas est une pratique commerciale trompeuse.»

Option consommateurs a porté plainte contre huit des 16 entreprises qui ont fait l’objet de l’enquête, soit La Baie, Brault et Martineau, Brick, Brick centre de liquidation, Germain Larivière, Meubles Léon, Mattress Mart et Sears. L’organisme a déposé ses plaintes au Bureau de la concurrence, à l’Office de la protection du consommateur et au ministère des Services aux consommateurs de l’Ontario. Il songe aussi à intenter un recours collectif contre ces entreprises.

Quelques cas de pratiques trompeuses
Voici quelques exemples de pratiques commerciales trompeuses observées par Option consommateurs:

  • Lors de 18 collectes de données consécutives, d’octobre 2009 à juillet 2010, une succursale de Germain Larivière a affiché un ensemble de cuisine à un prix inférieur au prix courant.
  • Lors de 26 des 27 collectes de données effectuées dans une succursale de Sears entre septembre 2009 et septembre 2010, un ensemble de matelas et sommier Sealy Posturepedic était annoncé en solde ou à un prix plus bas que le prix courant, à condition que le client choisisse un sommier non assorti au matelas.
  • En février 2010, un ensemble de laveuse et sécheuse Maytag était en «liquidation finale» à 1 199 $ dans un Centre de liquidation Brick, alors qu’il était annoncé à 999 $ dans un feuillet publicitaire des magasins Brick.
  • À plusieurs reprises, Brault et Martineau a augmenté le prix d’un matelas avant d’offrir un sommier gratuit. Par exemple, alors qu’un matelas et un sommier étaient annoncés respectivement à 799 $ et 299 $ lors de certaines promotions, le sommier était offert gratuitement à l’achat du même matelas au prix de 999 $ dans le cadre d’autres soldes.

Amendes en vue?
En mai 2008, Option consommateurs avait porté plainte contre Future Shop et Best Buy auprès du Bureau de la concurrence après avoir constaté de faux rabais chez ces commerçants. Trois ans plus tard, le Bureau n’est toujours pas intervenu.

À la suite de ces plaintes, des consommateurs et des détaillants ont alerté Option consommateurs à propos de pratiques semblables dans le domaine du meuble, ce qui a donné naissance à la présente enquête, plus longue et plus étoffée. Le Tribunal de la concurrence a déjà imposé des amendes à des détaillants pour des cas similaires, notamment de 1,7 million de dollars au Groupe Forzani (chaînes Sports Experts et Atmosphère) en 2004 et de 500 000 $ à Sears en 2005.

 
 

À lire sur Protégez-Vous.ca
«Achetez maintenant, payez plus tard»: Meubles Léon et Brick poursuivis - Juillet 2013
Achetez maintenant, payez plus tard? Attention! – Mai 2011
«Payez plus tard»: Brault & Martineau condamné – Janvier 2008

Toutes les Nouvelles

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

7

Réagissez!

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 21 déc. 2011
    Fermer
    Participation de Daniel GuéRin

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Daniel GuéRin
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 2 )

    Oui le magasinage est un art. Le 27 novembre 2011 nous avons achete un sectionnel chez Brault et Martineault que nous avons paye 1950$ payable dans 1 an. On. Nous fait economiser les taxes, quel affaire ! Le 19 decembre le meme sectionnel est annonce pour une vente de noel avec un rabais de 720$. Presque un rabais de 50%, je retourne voir le vendeur et directeur et on ne peut rien faire pour moi. Bon cest frustrant de se faire vendre un sectionnel qui vaut finalement la moitie du prix et dans mon livre a moi la credibilite de Brault est fortement affectee, cest un manque de respect pour le consommateur ce genre de baisse de prix. Un rabais de 200$ je nairais pasmtrop chialé mais un rabais de presque 50% cest un peu rire du monde.

  • 29 sept. 2011
    Fermer
    Participation de GERARD LESSARD

    Commentaires publiés : 20

    Discussions publiées : 4

    Par GERARD LESSARD
    (Collaborateur)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

    Étant donné que les marchands ne sont ni altruiste ni très honnêtes, il faut prendre pour acquis que leurs ventes sont en général de fausses ventes comme expliquer ci-haut !

    Alors si par exemple vous voulez changer un vaissellier, ciblez 1 ou 2 modèles et suivez-en le prix pendant au moins un mois.
    Lorsqu'il vient en solde (sic) mettez-le devant son arnaque et menacez de publiciser sa malhonnêteté à moins qu'il vous octroi un vraie rabais !!!

  • 23 sept. 2011
    Fermer
    Participation de robert brunelle

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par robert brunelle
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 0 )

    Que pensez -vous du centre du meuble Italien,(Mondiale Solati).il font des ventes avec des aubaines faramineuses: ex:lit queen electrique italien au prix de $12000.00,laisser pour vente d ouverture a:$6000.00 .debut des paiements dans un an,sans interetet au momtant par mois a la discretion du client.de plus sans aucune possibilite de retour de marchandise ni apres 10 jours ou 30 jours.

  • 23 sept. 2011
    Fermer
    Participation de Olivier Quirion

    Commentaires publiés : 5

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Olivier Quirion
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

    La raison est simple, beaucoup de magasin offre une garantie de meilleur prix sauf si l'item est en rabais ou liquidation chez le concurrent. Ils se protègent tous ensemble et leurs produits sont toujours en rabais de très longue durée...

  • 23 sept. 2011
    Fermer
    Participation de DENIS OUELLET

    Commentaires publiés : 1

    Discussions publiées : Non disponible

    Par DENIS OUELLET
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 3 )

    Pouvons nous faire de a pression sur le Bureau de la concurrence ont ils des obligations envers la population Canadienne. Quel sont leurs obligations comme organisme public. Peut-être un sujet pour Enquête a Radio Canada.
    Denis Gatineau

  • 23 sept. 2011
    Fermer
    Participation de marie-helene desbiens

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par marie-helene desbiens
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

    Je trouves que ça n'a rien d'étonnant, le magasinage est devenu un art et il faut y mettre du temps si on ne veut pas acheter n'importe quoi prétextant un suposé rabais. Les compagnies le savent et c'est pourquoi il y a des soldes, pour nous inciter à acheter.

  • 22 sept. 2011
    Fermer
    Participation de MARC PAUL

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par MARC PAUL
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 4 )

    le bureau de la concurrence n'a pratiquement jamais pris position (ou presque).
    regardez le prix de l'essence! c'est une planque

Retour à l'article


Nouvelles

Vers blancs sur la pelouse: comment les contrôler?

par : Stéphanie Perron

Ils se cachent sous le gazon, se nourrissent de racines et causent d’importants dommages à la pelouse. Nos conseils pour vous débarrasser des infâmes vers blancs. »

Faites la guerre à l’herbe à poux!

par : Benoîte Labrosse

L'été est le moment idéal pour se débarrasser de l’herbe à poux avant que les plants produisent du pollen incommodant pour les gens allergiques. »

Fiabilité des véhicules: les marques japonaises en tête

par : Frédéric Berg

Une nouvelle étude française vient confirmer la suprématie des marques de voitures japonaises Lexus, Toyota et Suzuki. »

Véhicules électriques: le Québec est-il un chef de file?

par : Frédéric Berg

L'annonce de l’implantation de deux bornes de recharge publiques sur rue à Montréal montre que le Québec avance prudemment le dossier de l’électrification des véhicules. Très loin, par exemple, de la Norvège qui se donne des moyens bien supérieurs pour prendre le virage vert. »

De l’herbe à puce sur votre terrain? Éliminez-la!

par : Amélie Cournoyer

Vous croyez que l’herbe à puce a pris racine chez vous et désirez vous en débarrasser? Voici comment faire disparaître les plants. »

Samsung abandonne les téléviseurs à écran plasma

par : Frédéric Perron

Après Panasonic l’an dernier, c’est au tour de Samsung d’annoncer la fin de sa production de téléviseurs à écran plasma d’ici la fin de l’année 2014. »

Recours collectif contre Bell Mobilité

par : Stéphanie Perron

La demande d’autorisation de recours collectif vise les clients qui ont subi une augmentation de tarif pendant que leur contrat était encore en vigueur. »

Cas vécu: une laveuse LG qui ne remplit pas ses promesses

par : Frédéric Berg

Une Montréalaise s’est battue pendant deux mois pour qu’on remplace sa nouvelle laveuse LG défectueuse. Voici comment elle a réussi à faire valoir ses droits. »

Manger québécois au restaurant devient plus facile

par : Benoîte Labrosse

Bonne nouvelle pour les consommateurs qui désirent encourager les producteurs d’ici et soutenir l’économie locale: les certifications Aliments du Québec font leur entrée dans les restaurants. »

Début de l’épargne-retraite pour tous

par : Rémi Leroux

Le Régime volontaire d’épargne-retraite (RVER) entre en vigueur le 1er juillet 2014. Voici comment vous pouvez en bénéficier… si vous en avez envie. »

Votre fournisseur Internet vous connaît-il trop bien? Vérifiez-le!

par : Guillaume Dayan

Vous souhaitez savoir quelles données personnelles votre fournisseur d’accès Internet stocke à votre sujet? Access My Info va vous simplifier la tâche »

Toutes les nouvelles de Protégez-Vous

Promotion iPad