X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Version Pdf
  • Imprimer
Fermer
Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Le Baromètre 2012 de la consommation responsable: les Québécois moins engagés que les Ontariens

Mise en ligne : novembre 2012

L’édition 2012 du Baromètre de la consommation responsable révèle une tendance inquiétante: les Québécois sont de plus en plus sceptiques face aux acteurs de la consommation durable, et leur scepticisme s’est intensifié de façon importante depuis deux ans. Le phénomène de la consommation locale a beau avoir augmenté, l’ensemble de la consommation responsable est en légère baisse dans la province.

Nouveauté cette année, le comportement des Québécois a été comparé à celui des Ontariens. Résultats: nos voisins ont globalement des comportements plus responsables que les nôtres, surtout dans le domaine du compostage et du transport durable.

Que mesure ce baromètre?
Le Baromètre de la consommation responsable mesure le degré de consommation responsable des Québécois, calculé notamment selon leurs préférences, leurs attitudes, leurs comportements d'achat et leurs motivations en matière de consommation durable. Pour mieux comprendre l’état des choses et suivre leur évolution, les comportements des Québécois sont analysés et calculés afin de produire annuellement un Indice de consommation responsable (ICR).

Illustrations: Yan Lanouette Photos: Shutterstock

Suivez ce dossier
Fermer
Suivez ce dossier par courriel

Afin de recevoir les discussions, commentaires et nouveautés en lien avec ce dossier, vous devez vous inscrire au site (gratuit) ou encore mieux vous abonner.

Si vous êtes déjà inscrit ou abonné, .

Commentaires

1

Réagissez!

Manque d'information, prix, perte de temps… Selon vous, quels sont les obstacles à la consommation responsable?

Fermer
Connexion
 

L'envoi de commentaires est réservé à nos abonnés web.

Vous êtes abonné? Connectez-vous ici. Pas encore abonné? Voyez nos offres ici.

Commentaires du plus récent au plus ancien

  • 5 juin 2013
    Fermer
    Participation de Joanie Venne

    Commentaires publiés : Non disponible

    Discussions publiées : Non disponible

    Par Joanie Venne
    (Participant occasionnel)

    Commentaire pertinent Je trouve ce commentaire pertinent 1 )

    C'est évidemment un manque d'éducation qui freinent la consommation responsable... Avec toutes les répercussions catastrophiques que nos sociétés de surconsommation engendrent, il est clair que c'est un manque d'éducation ou une inconscience inestimable ! Il n'y a pas d'autre option. Moins de la moitié des québécois n'ont pas confiance aux certifications biologiques?!?! C'est justement la seule et unique certitude que le produit est sans cruauté, naturel, sans antibiotique, pesticides et autre chimique quelconque! Voyons, c'est le seul et unique moyen d'avoir la certitude à 99% que des animaux n'ont pas été brûlés avec 2-3 ingrédients incompatibles d'un shampooing ou qu'ils n'ont pas subit le test de draize! Les viandes biologiques, nous sommes assurés qu'il n'y a pas eu de cruauté envers les animaux, où les animaux ne sont pas contraints de manger, boire, uriner et chier au même endroit toute sa vie dans des cages trop serrées qui les empêchent de faire 2 pas en avant et en arrière. C'est ça le système d'élevage d'aujourd'hui. La certification garantit un minimum de bon sens. Pour ceux qui croient ne pas faire de différence avec un achat responsable... Pourquoi allez voter dans ce cas? Votre vote seul ne vaut rien, pas la peine d'y aller. Pourquoi vous êtes des milliers à avoir votés à Star Académie? Vos 2-3-4 votes sur des milliers ne valent rien du tout...

    C'est ça la consommation responsable, c'est avant tout l'éducation, la capacité d'avoir une conscience et de comprendre que si tous les consommateurs cesseraient de courir au walmart pour les bas-prix, l'esclavage des enfants non loin de chez nous connaîtraient une baisse radicale, si tous les québécois cesseraient de surconsommer au-delà de leurs besoins, le québec ne serait plus la 2e province la plus polluante au monde! Nous ne jetterions plus des centaines de kg de déchets chaque individus par année.

    Bien sûr, cela n'arrivera pas demain matin. Ça prends seulement des êtres intelligents qui comprennent, qui s'informent et qui ont conscience que c'est en masse que nous ferons une différence! Il est grand temps d'intégrer à notre système scolaire, comme plusieurs autres pays ont fait, un programme sur le respect envers la nature et les animaux. En apprenant à respecter plus "faibles" que soi et l'environnement, les enfants deviennent de jeunes adultes beaucoup plus respectueux les uns envers les autres, il en résulte moins d'intimidation, de suicide et beaucoup plus d'individus conscients de l'importance de la consommation responsable.

    Pour ceux qui trouvent que les coûts sont trop élevés...

    Je comprends.

    Les i-pod, i-pad, télé plasma, voyage dans le sud, voiture de l'année, spa et tout ce qui est complètement superficiel dépassent largement le fait d'avoir une conscience. Le problème n'est pas une question d'argent, mais une question de manque d'éducation ou d'intérêt et de valeurs profondes.
    "Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons
    à nos enfants" ... Et regardez ce que l'on en fait, c'est misérable. Comme quelques millions de personnes ont fait... plutôt que de regarder occupation double, allez dont écouter "Home" sur le net. Non seulement pour la planète, mais pour votre culture générale.

    Des chiffres pitoyables qui font effectivement réagir!

Retour à l'article


Promotion iPad