X

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application iPad

Vous avez une tablette?

Vous pouvez maintenant lire Protégez-Vous directement sur notre application Android

Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer

Article d'un partenaire de
Protégez-Vous.ca

Financer les études de votre enfant au moyen d'un REEE

Par: Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC), partenaire de Protégez-Vous.ca

 | 

Mise en ligne : 02 juillet 2010

Voyez quels types de régimes s’offrent à vous et quelques conseils pour en choisir un.

Le «REEE» est un Régime enregistré d'épargne-études. Il s'agit d'un compte d’épargne spécial, enregistré auprès du gouvernement fédéral, qui vous aide à épargner en prévision des études postsecondaires d'un enfant.

La personne qui ouvre le compte est le souscripteur. Il s’agit en général d’un parent, d’un tuteur, d’un grand-parent, d’un autre membre de la famille ou d’un ami.

La personne qui touchera l'argent versé dans le compte est pour sa part le bénéficiaire et c'est habituellement, mais pas toujours, votre enfant.

Vous pouvez ouvrir un REEE dès la naissance d'un enfant. L'argent qui y est versé fructifie à l'abri de l'impôt et le gouvernement offre des incitatifs spéciaux à l'épargne. Lorsque l'enfant s'inscrit à un programme d'études postsecondaires admissible, il peut commencer à retirer de l'argent du régime.

Seul l'enfant paie de l'impôt sur le montant des intérêts accumulés et la subvention retirée. Toutefois, étant donné que de nombreux étudiants ont peu ou pas de revenus, ils ne paient habituellement que très peu d'impôt ou n'en paient pas du tout lorsqu'ils retirent de l'argent du régime.

Quelle forme prend l’aide du gouvernement?
Lorsque vous cotisez à un REEE, le gouvernement du Canada contribue à vos épargnes au moyen de la Subvention canadienne pour l'épargne-études. Le montant dépend de votre cotisation et de votre revenu familial net.

Le gouvernement aide davantage les familles à revenu modeste. Par exemple, il peut verser la Subvention canadienne pour l'épargne-études supplémentaire et le Bon d'études canadien. Il n’y a aucune somme à verser exigée pour avoir droit au Bon d’études canadien.

Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC)

Notre mission :

L’ACFC fournit des renseignements objectifs aux consommateurs sur les produits et les services financiers. Elle surveille aussi la conformité de l’industrie auprès des lois et des codes et engagements publics dont le but est de protéger les intérêts des consommateurs et des marchands. 

www.fcac-acfc.gc.ca


Partenaire de Protégez-Vous.ca:
Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC)

À utiliser:

À lire:

Promotion iPad