Bulletin et alertes Fils RSS Google+ Facebook Twitter Suivez-nous

Texte normal Texte moyen Texte grand

  • Imprimer
Fermer

Article d'un partenaire de
Protégez-Vous.ca

Les entreprises de réduction de dette: méfiez-vous des offres «trop belles pour être vraies»

Par: Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC), partenaire de Protégez-Vous.ca

 | 

Mise en ligne : 03 février 2012

Mise en garde contre les entreprises qui prétendent pouvoir négocier une entente visant à faire baisser votre dette envers vos créanciers.

L'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) met les Canadiens en garde contre les entreprises qui prétendent pouvoir négocier une entente visant à faire baisser le montant de la dette que vous devez rembourser à vos créanciers. On nomme ce processus de diverses façons: «réduction de dette», «règlement de dette», «allègement de dette» ou «négociation de dette».

«Malheureusement, les consommateurs ne bénéficient pas toujours des avantages auxquels les entreprises de réduction de dette les amènent à s'attendre – et certains d'entre eux finissent par s'endetter encore plus, déclare la commissaire de l'ACFC, Ursula Menke. Si une offre visant à réduire vos dettes semble trop belle pour être vraie, c'est sans doute le cas.»

Vous pouvez voir des annonces publicitaires ou recevoir des appels de télémarketing qui vous offrent des moyens rapides et faciles de vous désendetter. L'entreprise de réduction de dette prétend habituellement pouvoir conclure une entente avec vos créanciers, selon laquelle vous ne rembourserez qu'une fraction de l'argent que vous devez. Si vous avez du mal à effectuer vos paiements, qu'il s'agisse du solde de votre carte de crédit ou d'autres types de dettes, des offres comme celles-ci peuvent effectivement être très tentantes.

La réduction des dettes - Quatre choses à garder à l'œil
Des tactiques de vente agressives
Certaines entreprises de réduction de dettes utilisent des tactiques agressives et qui créent des tensions au téléphone. Si vous recevez un appel de télémarketing, n'acceptez rien sur-le-champ.

La prétention irréaliste de réduire considérablement vos dettes
De nombreuses entreprises prétendront pouvoir s'entendre avec vos créanciers pour réduire vos dettes dans une grande proportion — 60 % et même plus!

Cependant, rien ne garantit que vos créanciers acceptent de réduire vos dettes. En fait, ils pourraient même ne pas accepter de participer à des négociations visant à alléger votre dette. Vous pourriez ainsi être amené à payer des frais inutilement.

Une information trompeuse concernant la protection de votre pointage de crédit
On dit aussi que le fait de recourir à une entreprise de réduction de dettes n'aura aucun effet néfaste sur votre pointage ou cote de crédit.

Certaines entreprises retardent de plusieurs mois les paiements aux créanciers dans l'espoir de tirer de meilleurs résultats des négociations menées pour réduire vos dettes. En pareil cas, les créanciers ont l'habitude de signaler les paiements qui n'ont pas été effectués, et votre pointage de crédit en souffrira, sans compter que vous pourriez avoir à payer des frais de retard et des intérêts.

Des allégations mensongères à propos de la participation ou de l'approbation du gouvernement
Certaines entreprises de réduction de dette pourraient essayer de donner l'impression qu'elles bénéficient de l'autorisation du gouvernement du Canada ou que leurs services font partie d'un programme gouvernemental. Cela est faux.

Même si habituellement une entreprise doit s'enregistrer auprès du gouvernement de la province ou du territoire où elle est établie, ou obtenir un permis d'exploitation auprès de celui-ci, cela ne veut pas dire qu'elle bénéficie de l'approbation ou de l'aval du gouvernement.

Quatre mesures à prendre pour vous protéger
Vérifier les antécédents

Avant d'accepter quoi que ce soit, commencez par faire des recherches pour vérifier si l'entreprise est fiable et de bonne réputation. Pour ce faire, adressez-vous au bureau du gouvernement qui traite les questions de consommation dans votre province ou territoire, ou au Conseil canadien des bureaux d'éthique commerciale.

Se méfier des frais à payer d'avance

De nombreuses entreprises de réduction de dette exigeront que vous payiez des frais initiaux élevés, avant même de voir que votre dette a effectivement été réduite. Ces frais peuvent représenter des centaines de dollars, ou dépasser le millier de dollars. Et ne comptez pas sur un remboursement si les négociations visant à réduire votre dette échouent.

Prenez garde de ne pas payer de frais avant d'avoir reçu une confirmation écrite que l'entreprise a conclu une entente avec vos créanciers afin de réduire votre dette.

Il pourrait y avoir d'autres frais, par exemple des frais mensuels permanents et des frais pour l'envoi des chèques aux créanciers.

Être informé des communications avec ses créanciers
Une entreprise peut vous inciter à cesser de communiquer directement avec vos créanciers et se proposer de gérer toutes les communications pour vous, y compris l'envoi de vos paiements aux créanciers. Il se peut aussi qu'elle vous demande de signer un document qui lui donne l'autorisation d'agir en votre nom.

Sachez qu'en laissant l'entreprise agir seule, vous pourriez ne pas être informé des problèmes qui pourraient surgir. Par exemple, l'entreprise pourrait effectuer en retard les paiements à vos créanciers. Pire encore, elle pourrait n'effectuer aucun paiement.

Examiner les autres options
Le mécanisme de réduction de dette n'est pas le seul moyen à votre disposition pour rembourser vos dettes, et une autre approche pourrait vous convenir davantage.

En un premier temps, essayez de communiquer avec vos créanciers vous-même. Ils pourraient vous accorder une réduction des taux d'intérêt ou convenir d'autres arrangements pour vous aider à acquitter vos factures.

Voici diverses options:

  • faire une demande de prêt de consolidation de dettes par l'intermédiaire d'une institution financière;
  • s'inscrire à un programme de gestion des dettes auprès d'un organisme de conseil en crédit;
  • travailler avec un syndic de faillite pour élaborer une proposition de consommateur ou déclarer faillite (bien que la faillite ne doive être envisagée qu'en dernier ressort).


Certaines provinces et certains territoires offrent des programmes d'aide aux consommateurs endettés ou peuvent vous diriger vers des organismes de votre collectivité susceptibles de vous aider. Adressez-vous au bureau local de la consommation pour vous informer des services offerts dans votre région.

Fiches-conseils et renseignements en ligne


Publications

Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC)

Notre mission :

L’ACFC fournit des renseignements objectifs aux consommateurs sur les produits et les services financiers. Elle surveille aussi la conformité de l’industrie auprès des lois et des codes et engagements publics dont le but est de protéger les intérêts des consommateurs et des marchands. 

www.fcac-acfc.gc.ca


Partenaire de Protégez-Vous.ca:
Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC)

À utiliser:

À lire:

Promotion iPad